La Chambre des représentants de l’État de l'Illinois adopte une résolution exhortant les États-Unis à enquêter et mettre fin aux prélèvements d'organes en Chine

Les pratiquants de Falun Gong dans l'État de l'Illinois ont reçu le 26 février 2014 une copie de la résolution adoptée par la Chambre des représentants de l'Illinois. Elle exhorte " le gouvernement des États-Unis et le président des États-Unis à enquêter sur les transplantations d'organes en Chine et à prendre toutes mesures raisonnables pour mettre un terme à la pratique révoltante de prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants, pour les greffes. "


Des copies de la résolution ont également été fournies au président américain Barack Obama et à l'ambassadeur de Chine aux États-Unis Cui Tiankai.

En outre, la résolution demande au gouvernement des États-Unis d'interdire l'entrée aux États-Unis à tout médecin ayant effectué des greffes en utilisant des organes prélevés sur des pratiquants de Falun Gong.

Intérieur de la Chambre des représentant du Département d'État de l'Illinois

Le prélèvement forcé d'organes, qui a d'abord été découvert par une série d'enquêtes indépendantes en 2006, a été décrit par David Matas, un des enquêteurs indépendants du Canada comme « ... une forme de mal encore jamais vue sur cette planète. »

Dès la diffusion de cette nouvelle, la Chambre des représentants de l'Illinois a adopté en avril 2006 une résolution condamnant la persécution du Falun Gong et le prélèvement forcé d'organes. Entre 2006 et 2014, beaucoup plus de preuves ont été recueillies, et davantage de gouvernements et de personnes ont pris position sur la question.

Ethan Gutmann, un chercheur et journaliste de renom, était parmi les chercheurs cités dans la résolution 2014 et a estimé qu'environ 65 000 pratiquants de Falun Gong avaient eu leurs organes vitaux prélevés de force entre 2000 et 2008.

D'autres sources citent que ce nombre pourrait être encore plus élevé, et compte tenu du fait que le régime communiste chinois tire de gros profits du commerce d'organes sur le marché noir, il est probable que ces crimes odieux persisteront à moins que les membres des communautés juridique, médicale et des droits de l'homme internationales ne prennent des mesures pour les stopper.

Cette résolution de niveau étatique arrive après que la Commission du Parlement européen ait adopté en décembre 2013 une résolution condamnant le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong. L'adoption d'une résolution similaire est imminente de la part du Comité des affaires étrangères du Congrès américain.

Dans son Rapport national sur les droits de l'homme 2013 publié à la fin de février, le Département d'État américain a déclaré : " Les groupes de pression ont continué à signaler des prélèvements d'organes sur des prisonniers." Cela fait écho à son premier rapport de tels crimes en 2011, " les médias nationaux et à l'étranger et les groupes de défense ont continué à signaler des cas de prélèvements d'organes, en particulier sur les pratiquants de Falun Gong et sur les Ouïghours. "

Version anglaise
Illinois State House of Representatives Passes Resolution Urging U.S. to Investigate and End Organ Harvesting in China


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.