Les Polonais signent la pétition contre le prélèvement d’organes

Les pratiquants de Falun Gong de Pologne ont distribué des documents de clarification des faits à la Manufacture, au Centre des arts, dans un centre commercial, un complexe de loisirs et dans toute la région de Widzew, du 14 au 16 février, afin d'informer la population locale et les touristes des faits concernant la persécution, en particulier du prélèvement forcé d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Les gens signent une pétition de soutien aux pratiquants de Falun Gong

Beaucoup de jeunes couples faisaient du shopping durant le week-end du jour de la Saint Valentin. Certains dînaient dehors avec leurs enfants. Beaucoup ont pris l'information et posé différentes questions à propos de la persécution. Un journaliste radio a également interviewé les pratiquants, complètement choqué par le prélèvement d'organes approuvé par l'état en Chine.


Le journaliste radio interviewe un pratiquant de Falun Gong

Une femme serre un pratiquant dans ses bras en apprenant les faits

Après avoir lu les panneaux d'information, une femme a dit tristement : "Je peux signer la pétition. Je pense aussi que ces crimes devraient être immédiatement arrêtés. Mais ma signature peut-elle vraiment y aider ? Des crimes aussi haineux dans un immense pays. Quel effet ma signature peut-elle avoir ?"


Un pratiquant lui a dit : "Oui, votre signature peut avoir un grand effet. Avant tout elle aura un effet pour vous. Les Chinois disent qu'on récolte ce qu'on sème. Votre bonne action apportera de bons résultats. Si nous tous laissons libre cours au mal, comment de bonnes choses peuvent-elles arriver. Ne vous inquiétez pas. Si les hommes ne peuvent pas résoudre le probème, le ciel s'en chargera. Le monde est beau. Ne perdez pas votre foi dans la bonté quelle que soit la manifestation du mal dans le monde."


La femme était visiblement heureuse d'entendre cela. Elle a signé son nom et a étreint le pratiquant avant de partir.


Un jeune homme n'arrivait pas à comprendre, "La Chine a-t-elle des lois ? Comment les lois ne peuvent elles pas traiter des violations légales si manifestes ?"


Un homme plus âgé a répondu à sa question : "Savez-vous ce qu'est le parti communiste ? Le parti communiste impose aux gens d'obéir à la loi, mais lui ne le fait pas. La liberté n'existe que pour le seul parti. Il peut faire tout ce qu'il désire et dire tout ce qu'il veut. Il peut mentir, tromper, tuer ou calomnier, mais les citoyens ordinaires n'ont aucun endroit où dire la vérité. Le parti communiste polonais était comme ça. Je crois que le prélèvement d'organes a bel et bien lieu, tant que le Parti communiste chinois (PCC) règne. Je signerai mon nom en soutien au Falun Gong. " Le jeune homme a signé lui aussi la pétition.

De l'hésitation à "mettons fin ensemble au mal ”

Une jeune fille est passée par la table des pratiquants. En lisant les documents de clarification des faits, elle a dit : "Ma mère dit souvent que le monde changera pour le meilleur en 2020; Je ne sais pas si cela arrivera. Mais des choses aussi mauvaises que le prélèvement d'organes continuent d'arriver. Cela ira-t-il mieux dans quelques années ? j'attends de voir cela."


Un pratiquant a répondu : "Non, ne vous contentez pas d'attendre. Le monde devient pire quand les mauvaises personnes font de mauvaises choses et que les bonnes personnes se taisent. Si chacun demeure silencieux, ne donnons nous pas toute licence aux mauvaises personnes ? S'il en est ainsi, le monde en 2020 ne sera que pire. Si nous voulons que le monde devienne meilleur, nous devrions ensemble arrêter le mal. Alors le monde deviendra meilleur avant 2020."


La jeune fille a signé son nom sur la pétition et a pris une pile d'imprimés du Falun Gong en disant : "Je vais les envoyer à mes amis afin que nous mettions fin au mal ensemble."


“Peut-être est-ce Celui que vous attendez ”

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a dit tout en signant son nom sur la pétition : 'Mon grand-père est mort il y a quinze ou seize ans. Je me souviens qu'il me disait souvent : "Souviens-toi qu'un jour lorsque tu verras une certaine maladie se répandre dans le monde, ce sera lorsque le monde prendra fin. Tu devras alors trouver un homme de peau jaune, qui viendra nous sauver.' Vous tous chinois avez la peau jaune. Connaissez vous cette personne à laquelle mon grand-père faisait allusion ? J'ai souvent l'impression que le monde arrive à sa fin. Il est si choquant qu'un gouvernement puisse prélever à vif les organes de gens pour leurs convictions spirituelles et en si grand nombre. N'est-ce pas la fin du monde ?"


Un pratiquant a indiqué la version polonaise du Zhuan Falun et lui a dit : "Si vous pouvez considérer le monde avec un coeur calme puis lire ce livre, vous ne serez plus contraint par cette fin du monde. Pourquoi dis-je cela. Je crois personnellement que la fin du monde arrive lorsque les gens ne peuvent plus distinguer le bien du mal, et sont punis par les Cieux. Ce livre peut permettre aux gens de discerner le bien du mal et de trouver un compas moral. Alors les gens ne commettront plus le mal intentionnellement, et vous deviendrez une bonne personne. Comment une telle catastrophe pourrait-elle nuire à une bonne personne ? Aujourd'hui de nombreuses personnes lisent ce livre. En fait les gens dans plus d'une centaine de pays à travers le monde lisent ce livre, et il a changé les coeurs de plus d'une centaine de millions de gens. L'auteur du livre est de fait une personne chinoise de peau jaune, et peut-être est-ce qui vous cherchez.”


Le jeune homme, plein d'enthousiasme, a soigneusement mis un imprimé avec la photo du Zhuan Falun dans son sac. Il a remercié le pratiquant et a dit qu'il apprendrait le Falun Gong depuis l'Internet sitôt rentré à la maison. De jeunes personnes faisaient la queue pour signer leurs noms contre les atrocités de prélèvement d'organes.


Un professeur a dit après avoir signé : "Donnez moi quelques imprimés que je puisse les distribuer à mes élèves.


Un employé de banque a dit “Donnez moi aussi des imprimés pour mes collègues s'il vous plaît.”


Un gardien de supermaché a dit "J'en veux aussi. Les autres gardiens du supermaché doivent aussi apprendre cela.”


Lorsqu'une jeune femme et un jeune homme sont passés devant la table du Falun Gong, quelqu'un a dit tout à coup : "Hey, attendez, n'est-ce pas à propos de ce qu'a diffusé la 3ème chaîne l'autre jour sur le prélèvement forcé d'organes ? N'est-ce pas horrible ? C'était donc vrai - voyez cette persécution contre le Falun Gong." Plus d'une vingtaine de jeunes gens ont fait la queue pour signer leurs noms. Avant de partir ils ont dit "Powodzenia",qui veut dire bonne chance, aux pratiquants.


Au cours des trois jours, les pratiquants ont recueilli plus de 1,100 signatures, dont beaucoup venant de jeunes personnes.

Version anglaise :
Poland: Locals Sign Petition Against Organ Harvesting

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.