Stockholm, Suède : Les pratiquants collectent des signatures pour une pétition appellant à mettre fin aux atrocités de prélèvement d'organes en Chine

Les pratiquants de Falun Gong de Suède ont organisé une campagne de signatures le 12 octobre 2013, afin d'appeler le régime chinois à mettre immédiatement fin au prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant en Chine. L'évènement s'est déroulé place Mynttorget, près de la célèbre Place du Palais de Stockholm.


Une grande banderole déployée par les pratiquants attirait le regard, on pouvait y lire "Stop à la persécution du Falun Gong," et de multiples panneaux d'information rendaient compte de la brutalité de la persécution en Chine.


L'absurde répression a continué depuis 1999 et affecté les vies de millions de paisibles citoyens qui croient en Vérité-Bonté-Tolérance, les principes au coeur du Falun Gong. Des centaines de milliers ont été emprisonnés, torturés et soumis aux travaux forcés, et beaucoup ont été assassinés pour leurs organes dans des hôpitaux et des installations souterraines tenues par le régime.


Les passants ont afflué tout au long de la journée. Lorsque les pratiquants faisaient la démonstration des paisibles exercices du Falun Gong, habitants et touristes s'arrêtaient pour les regarder et apprécier la sérénité de la scène.


En apprenant comment de paisibles citoyens sont cruellement persécutés par le régime communiste chinois, et leurs organes prélevés à grande échelle, les gens s'empressaient de signer la pétition de soutien au Falun Gong.


People read display boards about Falun Gong.

Les gens signent la pétition appelant le régime chinois à mettre fin au prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant .


Soutien public

Un jeune homme de Hong Kong a signé la pétition et déclaré à un pratiquant : "À Hong Kong, nous voyons souvent de telles activités et je suis par conséquent déjà au courant. Je vous soutiens !"


Un autre homme a conseillé : "Vous devriez faire davantage ce genre de choses afin de permettre à davantage de gens d'apprendre les mauvaises choses que le régime chinois a faites !"


Deux médecins suédois, ayant appris le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, étaient très en colère que de telles atrocités puissent avoir lieu de notre temps et de nos jours. Tous les deux ont pris l'initative de signer la pétition.


L'un d'entre eux a dit : "Je n'ai jamais entendu une telle chose - que des organes humains soient prélevés sans utiliser d'anesthésiant. C'est vraiment trop cruel !" Il a dit qu'il informerait de cela davantage de gens.


Après avoir signé la pétition, une allemande d'âge moyen s'est adressée à sa mère et à sa fille à propos del 'injustice survenue en Chine. Toutes les deux hochaient de la tête incrédules et visiblement sous le choc. L'une et l'autre ont signé la pétition ajoutant leurs voix en soutien au Falun Gong.


De nombreux touristes chinois sont passés devant l'activité. Une femme a dit à un pratiquant qu'elle avait appris les faits concernant le Falun Gong et aimait regarder les informations étrangères, qui disaient la vérité, au contraire de la propagande du régime. Elle a été heureuse de quitter la Ligue de la Jeunesse affiliée au régime afin de se séparer défnitivement des mauvaises actions du Parti communiste chinois.


Deux jeunes gens de Chine ont regardé attentivement l'information sur les panneaux. L'un d'ente eux a dit "Aujourd'hui, tout le monde sait que le Parti communiste est mauv ais, mais si ne vous ne connaissez pas ces faits, vous n'osez pas croire que de telles choses [les prélèvements d'organes) peuvent exister.


Tous deux ont quitté la Ligue de la jeunesse affiliée au régime et signé la pétition en soutien au Falun Gong. Ils ont exprimé leur espoir que la persécution prenne fin le plus vite possible.


Version anglaise
http://en.minghui.org/html/articles/2013/10/21/142850.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.