Pologne : Plus de 1,000 personnes signent une pétition de soutien au Falun Gong

Les pratiquants de Pologne ont tenu trois journées d’activités consécutives du 14 au 16 juin 2013, afin de présenter le Falun Gong et sensibiliser à la persécution par le régime communiste en Chine. Les évènements tenus dans les villes de Poznan et de Gracovie, ont exercé une grande attraction parmi la population.


Un total de 1075 personnes ont signé une pétition s’opposant à la violente répression du Falun Gong (ou Falun Dafa) et au prélèvement forcé d’organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Les gens dans la ville de Poznan lisent les panneaux d’information du Falun Gong

Les habitants de Poznan signent la pétition demandant la fin de la persécution du Falun Gong en Chine.

Les pratiquants de Falun Gong expliquent les faits à propos du Falun Gong au public dans la ville de Poznan


Epanchement de soutiens sincères

La grande majorité des gens étaient choqués et furieux en apprenant la persécution brutale des pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils ont considéré le fait de signer la pétition comme leur obligation morale en tant qu’êtres humains.


Après avoir signé, beaucoup ont formulé les meilleurs souhaits aux pratiquants et réitéré leur soutien. Certains ont aussi demandé où apprendre les exercices, et quelques-uns voulaient avoir des T-Shirts jaunes avec l’inscription " Falun Dafa est bon", comme ceux portés par les pratiquants ; ils ont dit qu’ils n’avaient jamais vu d’aussi beaux T-shirts. Une personne voulait tellement apprendre la pratique qu’un pratiquant lui a donné sa propre copie de Zhuan Falun/I>, le texte principal du Falun Gong.


Les pratiquants clarifient la vérité à propos du Falun Gong dans la ville de Gracovie.

Des citoyens de Gracovie signent la pétition pour s’opposer à la persécution du Falun Gong par le régime communiste

M. Bartkowiak, 81 ans, signe la pétition de soutien au Falun Gong.

Un monsieur de 81 ans, M. Bartowiak a déclaré : "J’ai traversé les années de guerre en Europe et j’ai aussi fait l’expérience de la société capitaliste et du régime communiste. Ce que je peux vous dire est que le communisme et la chose la plus perverse dans l’histoire humaine, et le régime communiste le régime le plus brutal de toute l’histoire. Mais en apprenant le prélèvement forcé d’organes par le régime chinois, j’ai quand même eu un choc. C’est extrêmement pervers – au point que je ne trouve pas les mots pour le décrire. J’espère que ma signature peut exprimer ce que je souhaite : Longue vie au Falun Gong ! J’espère qu’il bénéficiera à chacun. J’espère que les Chinois pourront bientôt échapper à ce mal et auront une vie paisible. Que Dieu vous bénisse ! »


M. Hubert Krzysztoniak n’a pas non plus hésité à signer la pétition. Après avoir attentivement lu les panneaux d’information, il a déclaré : "Lorsque les Jeux olympiques 2008 ont été tenus en Chine, j’ai reçu une invitation. Mais je n’y suis pas allé parce que je n’avais pas une bonne impression du gouvernement chinois … Aujourd’hui, après avoir lu les panneaux d’affichage, mon sentiment s’avère juste. Un régime qui peut faire des choses aussi méchantes ne devrait pas être éligible pour tenir les Jeux olympiques ! Comment l’IOC [Comité international olympique] a-t-il fait l’inspection ?! Ces Olympiques ont dissimulé un si grand péché. Un régime qui a persécuté un si grand groupe de gens pendant plus de dix ans a même pu tenir les Jeux olympiques – quelque chose ne va vraiment pas avec le monde. Ce que vous faites est juste. Continuez je vous prie. Vous avez mon soutien. Bonne chance !


Les faits dissipent tous les mensonges

M. Arthur Nirz a été attiré par les mots “Falun Gong3 en passant devant la table de pétition. Il a regardé le dépliant l’air sérieux puis a lu l’information sur les panneaux. Cependant, ayant été précédemment trompé, il n’en a pas moins dit : " Je ne signerai pas [la pétition]. Je suis au courant à propos de Falun Gong, et ce n’est pas ce que vous dîtes. " Un pratiquant de Falun Gong lui a demandé : " Avez-vous lu Zhuan Falun ? " Il a répondu que non.


Le pratiquant a alors demandé : “puisque vous n’avez pas lu le livre, comment pouvez-vous savoir quoique ce soit à propos du Falun Gong ? " L’homme a révélé que son ami de Chine lui avait dit des choses concernant la pratique. « Comment se fait-il que ça ne soit pas la même chose que ce que vous dîtes " a-t’ il demandé.


Le pratiquant lui a expliqué ce qu’est le Falun Gong et comment le régime communiste chinois a vicieusement calomnié la pratique pour tromper le monde. Le régime n’a pas autorisé Zhuan Falun à être publié depuis 1996. Après 1999, en lançant une campagne de persécution brutale pour éradiquer la pratique, les autorités communistes ont confisqué de force les livres de Falun Gong et utilisé tous les médias officiels et jusqu’aux programmes TV pour enfants pour diffamer le Falun Gong. Ainsi, les citoyens chinois ont été coupés des faits et n’ont pas pu apprendre ce qu’est le Falun Gong en réalité.


“Ce que votre ami chinois vous a dit à propos du Falun Gong n’était pas la vérité mais les mensonges propagés par le régime communiste” a expliqué le pratiquant. « Si vous voulez comprendre la vérité à propos du Falun Gong, alors lisez je vous prie Zhuan Falun. "


Le pratiquant a continué en soulignant que durant les 14 ans de persécution brutale du Falun Gong en Chine, la pratique s’est diffusée dans plus d’une centaine de pays. " Les gens qui ont entendu les mensonges du régime sont aussi des victimes " a-t-il dit. " C’est la raison pour laquelle nous sommes venus ici pour présenter le Falun Gong, espérant bénéficier aux bonnes personnes dans le monde et empêcher qu’elles ne deviennent les victimes du régime communiste.


M. Nirz a écouté attentivement et a dit qu’il irait en ligne pour mieux comprendre. Il a pris un imprimé en partant, mais après avoir fait quelque pas, il a fait demi-tour et est revenu à la table de pétition. " Je veux signer la pétition aujourd’hui " a-t-il dit . "Je le regretterai si je ne signe pas. " Les pratiquants étaient vraiment heureux pour lui.


Tout le monde peut faire le bon choix

Mme Anna Wypchat, une sourd-muette, s’est arrêtée pour lire l’information sur les panneaux puis elle a amené son mari signer la pétition. Après avoir signé, elle a indiqué les mots "Falun Gong " et a levé les deux pouces en direction des pratiquants pour insister sur son soutien.


Mme Wupchat a demandé si elle pouvait apprendre les exercices du Falun Gong sur le champ. Après seulement un mouvement, elle a fait des gestes enthousiastes à son mari comme quoi elle sentait un courant d’énergie lui parcourir le dos. Puis elle a continué à apprendre chaque mouvement. Après avoir terminé la première série d’exercices, elle a embrassé les pratiquants de Falun Gong pour exprimer ses remerciements et indiqué qu’elle souhaitait rester en contact avec eux.


Deux jeunes filles chinoises ont vu les panneaux d’information du Falun Gong et se sont approchées pour lire. Un pratiquant leur a tendu des imprimés d’information en chinois et a discuté avec elles à propos du sinistre crime du régime communiste de prélever les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Les deux filles ont écouté attentivement et ont exprimé unanimement vouloir quitter le Parti communiste chinois et ses ligues de jeunesses affiliées. Elles sont reparties avec des sourires sincères sur leurs visages.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.