Celui qui ne recherche pas le trésor l'obtiendra

Quand j'étais aux États-Unis au début des années 90 j’ai lu un essai écrit par un intellectuel Chinois de Taiwan qui racontait l'histoire d'un de ses vieux amis.

L'ami vivait dans le sud de Taiwan et l'auteur ne l’avait pas vu depuis vingt ans. Son ami possédait un lopin de terre originellement sans valeur. Par suite du développement de la région environnante, sa valeur était montée à un ou deux cents million de dollars. Quand tous les deux se rencontrèrent après tout ce temps, la première chose que le savant fit fut de féliciter son ami d’être devenu milliardaire. À sa surprise, l'ami n'attachait aucune importance à sa richesse soudainement trouvée. Il commenta avec indifférence : “De bonnes choses ont été données à un aveugle.”

L'ami avait toujours été très accommodant et simple. Il se décrivait lui-même comme un “type aveugle.” Alors, qui avait donné cette bonne chose à ce “type aveugle?” Bien sûr, c'était Dieu! Le savant s’est souvenu d'un des poèmes de Lu Jiuyuan : “ Trésor dissimulé dans les montagnes éloignées, seule la personne qui ne le recherche pas peut l'obtenir.” Parmi les amis du savant, combien d’entre eux s’étaient torturés l’esprit pour faire fortune; à la fin ils n’ont rien obtenu et ont fini comme de vieux hommes séniles.

Comme dans le précèdent poème de Lu Jiuyuan le savant expliquait ainsi sa signification originale : en conduisant une recherche, on ne devrait ni trop poursuivre ni devenir trop inquiet d'obtenir quelque résultat; autrement, l'inquiétude ferait échouer l'expérience et ne donnerait aucun résultat. Beaucoup d’ histoires illustrent cette règle : par exemple, un athlète encensé ayant de hautes attentes et ne doutant pas qu'il gagnerait la médaille d'or aux jeux olympiques, ou le Championnat du Monde, revint les mains vides. Dans le Bouddhisme Zen, le Moine Shenxiu voulait passionnément hériter de la cape du Patriarche Hongren V, mais ce fut le Moine Huineng, qui n’en avait aucun désir, qui l' obtint. Pendant la Dynastie Jin, un dignitaire très important alla visiter la famille d'un fonctionnaire appelé Wang voulant trouver un mari pour sa fille parmi tous les fils et neveux de Wang. Tous les célibataires éligibles dans la famille de Wang dans leurs vêtements les plus fins, attendaient d’être choisis. Le dignitaire finit par choisir Wang Xizhi qui n'avait pas fait la moindre préparation. Quand le dignitaire le rencontra, il était allongé sur son lit réfléchissant à d’autres affaires.

Au commencement de ce siècle, j'ai commencé la pratique de Falun Dafa. Les principes de Falun Dafa mettent une très haute exigence sur le xinxing (qualité d’être) d’ un pratiquant J'ai découvert que tant que mes pensées étaient pleines de désirs et que je poursuivais quelque chose, ne serait-ce qu’un petit peu, le résultat n’était pas ce que j’ avais espéré . Alors que, si mon cœur était très pur, et que j'observais “...ne rien rechercher et suivre le cours naturel des choses...” quelquefois de bons résultats se présentaient de façon inattendue sur mon chemin.

Il y a un an, j'ai lu une histoire au sujet d'un vendeur dans l'industrie des plastiques du nom de Howard Schultz qui habitait à Philadelphie. Il alla en vacances en Italie en 1984. Lors de sa visite à Milan, Schultz trouva que Milan ressemblait à Philadelphie, si ce n'est qu'il y avait mille cinq cent cafétéria. Et il y avait approximativement deux cents mille cafétérias en Italie. Ce qui l’impressionnait était leur façon de faire le café adroitement et avec élégance, conférant au fait de boire un simple café quelque chose de spécialement agréable. Il eut soudain l'idée d’ouvrir une chaîne de cafétérias aux U.S.A. Des années plus tard, en regardant en arrière, il s’est rappelé que l'idée lui était venue à l’esprit de nulle part, et qu’il avait senti immédiatement une profonde urgence d’y répondre.

Après que Shultz soit revenu aux USA, il a fondé le Café Starbucks. Finalement d'un vendeur de plastique il est devenu PDG d'une énorme chaîne de cafétérias.

Beaucoup d'entreprises célèbres ont des histoires semblables. Une idée, un rêve, se développe progressivement en une trajectoire droite et finalement grandit en une grande compagnie multinationale. Ces idées viennent soudainement. Les chercheurs académiques et les spécialistes dans le domaine des affaires essayent souvent de trouver des fils communs dans les expériences de ces entrepreneurs prospères et essaient de les appliquer aux autres situations. en réalité, vu d’un niveau élevé, le principe est très simple: si quelque chose est vôtre, personne ne pourra vous le prendre, et si quelque chose n'est pas vôtre, vous ne serez pas capable de l'obtenir même en luttant pour cela. Donc laissez les choses se faire naturellement. C'est très dur de trouver deux entreprises avec exactement les mêmes caractéristiques et la même échelle, parce que des propriétaires différents ont des caractéristiques différentes, et ils ont différents acquis de vertu; par conséquent, leurs trajectoires de vie et les buts qu'ils accomplissent sont aussi différents.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.