Un député canadien voit des preuves accrues de récolte d’organes

Dans une interview du 19 octobre 2012, le député canadien Rob Anders a déclaré avoir été encouragé d’apprendre que 106 membres de la Chambre des Représentants des Etats-Unis avaient pris position concernant la récolte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Il a déclaré que la Chine est le plus grand violateur des droits de l’homme au monde, et que nous devons réclamer la fin de violations des droits de l’homme aussi inhumaines que la récolte forcée d’organes.


Des preuves accrues de récolte d’organes révélées

Le député Anders a déclaré: "J’ai d’abord eu connaissance de ces questions, lorsque des histoires ont fait surface juste avant que David Matas et David Kilgour ne publient leur rapport ‘Bloody Harvest’ concernant la récolte d’organes. Et, je pense que ce qu’ils ont découvert étaient des corrélations sans l'ombre d'un doute, que ces choses se produisent et à présent, nous voyons de plus en plus de preuves que des chirurgiens et diverses personnes sont impliqués dans ces pratiques."


"Donc, il est grand temps que cela attire une vaste attention et nous appelons la Chine à mettre absolument fin à cette pratique,"a-t-il déclaré.


Le député canadien Rob Anders lors du Forum sur les problèmes en Chine, le 27 mai 2009

À propos de la demande faite au gouvernement américain de révéler les documents transmis par Wang Lijun à propos de la récolte d'organes, M. Anders a déclaré : " Je pense que plus d’informations seront publiées sur la récolte d’organes et sur certains abus des droits de l’homme en Chine, mieux ce sera. "


La large dissémination du Falun Gong représente l’espoir d'un renouveau culturel

S’exprimant au sujet du Falun Gong, le député Anders, a déclaré: " Je suis ravi d’entendre que le Falun Gong est largement pratiqué et suivi en Chine. Je pense qu’il est un grand espoir de renouveau culturel. Je ne pense pas que le communisme ait du sens. Je pense qu’il a été importé par des personnes comme Marx, Lénine, Staline et Mao. Et je ne pense que ce soit une chose enracinée dans la culture chinoise. La culture chinoise est bien plus riche et plus profonde que tout ce que le communisme lui a donné au cours des 100 dernières années."


"J’aimerai les voir embrasser quelque chose qui corresponde davantage à leur identité qu’une sorte de forme greffée du communisme. J'espère donc qu'en en découvrant davantage sur les diverses atrocités des droits de l’homme, y compris la récolte d’organes, qui ont été perpétrées contre les pratiquants de Falun Gong, les gens en Chine se mettront en colère et demanderont la fin de la corruption et la fin du régime qui a fait de telles choses."


L’aide étrangère canadienne utilisée par le PCC pour persécuter Falun Gong

S’agissant de l’aide étrangère canadienne à la Chine, le député Anders a des opinions différentes. Il a déclaré : "Nous continuons à envoyer une aide étrangère en Chine. Nous les aidons à développer un programme de statistiques—au moyen duquel ils traquent les gens en Chine. Ils ont dépensé plus d’argent sur la sécurité intérieure qu’ils ne l’ont jamais fait pour la sécurité extérieure. Je pense que leur donner de l’argent pour ces statistiques n'est qu'un moyen de traquer leurs citoyens et les pratiquants de Falun Gong de manière plus efficace. Je ne pense pas que cela aide véritablement la cause des réformes en Chine. "


Le député Anders espère que les medias continueront à couvrir les violations des droits de l’homme en Chine. "Je suis toujours encouragé dès qu’un journaliste me pose des questions concernant ces problèmes. Il n’y a aucun doute dans mon esprit que la Chine est le violateur des droits de l’homme le plus important au monde et je pense qu’il est très important que les gens continuent à y accorder une importance cruciale et que les médias continuent à faire vivre ces histoires.


Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2012/10/26/136038.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.