M. Qin Yueming torturé à mort, sa femme et sa fille envoyées en camp de travaux forcés

Le pratiquant du Falun Gong M. Qin Yueming du District de Jinshantun, dans la ville de Yichun, Province du Heilongjiang a été torturé à mort le 26 février 2011 dans la prison de Jiamusi. Après les persistant efforts de sa famille, le Haut Procuratorat de la Province du Heilongjiang a finalement accepté leur appel. Trois mois ont passé, et leur affaire n’avait toujours pas été enregistrée au tribunal. Entre temps, la femme de M. Qin, Mme Wang Xiuqing et sa fille, Melle Qin Hailong, ont été arrêtées le 13 novembre 2011 et emprisonnées dans le camp de travaux forcés de Qianjing dans la ville de Harbin, Province du Heilongjiang.

Décès de M. Qin Yueming

Selon des sources internes, en février 2011, la Prison de Jiamusi a créé une "division de contrôle strict", laquelle contraint par la violence les pratiquants à abandonner leur foi. Du 26 février au 8 mars, trois pratiquants, M. Qin Yueming, M. Yun Gang et M. Liu Chuanjiang, sont morts des suites directes de la torture.

Le 25 février 2011, M. Qin a été transporté dans des toilettes au premier étage de l’hôpital de la prison. Quatre hommes tenant chacun un de ses quatre membres. Un autre homme a maintenu sa tête contre le dossier d’une chaise et retenu sa langue en utilisant une paire de pinces, le faisant saigner. Deux infirmières de la prison, dont une nommée Yin Hongliang, lui ont fait ingérer du lait salé au moyen d’une sonde d’alimentation. Tous les gardiens de la division, y compris le chef Yu Yifeng et le docteur de la prison Zhao Wei, étaient présents sur place. M. Qin a hurlé de douleur pendant et après la séance de gavage. Le co-détenu qui avait mission de le surveiller n’a pas pu dormir cette nuit là et a dû faire appel au docteur de la prison Zhao Wei. Zhao lui a dit : "La sonde lui été insérée dans les poumons." Cependant aucun soin médical n’a été octroyé à M. Qin, il est mort le lendemain matin, le 26 février 2011.

Mme Wang Xiuqin, la femme de M. Qin, n’a été informée de la mort de son mari que vers 20 heures. La prison lui ayant dit que M. Qin était : "mort d’une crise cardiaque."


Persécution de M. Qin Yueming

En octobre 1999, M. Qin a été illégalement emprisonné pendant trois ans dans le camp de travaux forcés de Yichun, où il a été soumis à diverses méthodes de torture.

En mai 2002, M. Qin a été arrêté chez lui pour la seconde fois. Sous les ordres de Cui Yuzhong, directeur du département de police de Yichun et Meng Xianhua, directeur du Bureau 610 de Yichun, les agents ont battu M. Qin et l’ont soumis à diverses tortures, comme le « banc du tigre » et « ligoté avec des cordes. » En conséquence, M. Qin a contracté de multiples fractures aux jambes et aux côtes. Il a été condamné à dix ans de prison et emmené dans la prison de Jiamusi.

Simulation de torture: Ligoté avec des cordes

M. Qin a été torturé à répétition en prison. Le 25 avril 2004, Liu Wei, responsable de la première section, quatrième salle de la prison Jiamusi, et Jia Qiming, instructeur politique, ont ordonné aux détenus de le priver de sommeil pendant cinq jours et nuits, de le déshabiller et de verser de l’eau froide sur lui. Le 14 juin 2007, Cai Jinhai, agent de la quatrième salle, a découvert une copie des Neuf Commentaires sur le Parti communiste, lorsqu’il a fouillé M. Qin. Avec l’approbation de Wang Jinbao, superviseur de la quatrième salle, Cai a suspendu M. Qin à la porte. Li Zenan, garde de la première section lui a donné des coups de pieds.


Persécution de la famille de M. Qin

En octobre 1999, Mme Wang a été arrêtée en même temps que son époux. Elle a été soumise à deux ans de travaux forcés et emprisonnée dans le centre de réinsertion pour femmes de Harbin. Elle a été à nouveau, soumise aux travaux forcés, en octobre 2007.

Leur fille aînée, Mlle Qin Rongqian, était âgée de quatorze ans lorsque M. Qin a été arrêté chez lui. Elle ne voulait pas laisser partir son père et s’est accrochée à ses vêtements lorsque les agents l’ont emmené. Les agents Kang Kai et Qi You l’ont battue et lui ont donné des coups de pieds. Ils l’ont détenue dans le département de police, et l’ont fait se tenir debout la nuit entière sans dormir. Ils l’ont menacée et insultée à tour de rôle, ligotée avec une corde et l’ont frappé à la tête et au visage. Son visage est devenu enflé. Kan et Qi ont enregistré qu’elle avait 18 ans et non 14, pouvant ainsi soumettre le document de détention et l’ont jetée dans un centre de détention pendant trente jours.


Peu après le décès de M. Qin, sa femme et sa fille ont été envoyées dans un camp de travaux forcés

Après la mort de M. Qin, Mme Wang et leurs deux filles ont commencé à faire appel pour la justice. La prison et le Parquet de Jiamusi n'ont pas accepté leur affaire. Elles ont été traquées, secrètement mises sur écoute et menacées. Elles ont finalement déposé la Demande de Compensation de l'Etat pour les Victimes de Crimes auprès du Grand Parquet de Heilongjiang à Harbin le 1er septembre 2011. La Haute Cour de Heilongjiang a accepté l'affaire le 9 septembre 2011, mais ils ont empêché la famille et leurs avocats d'examiner les dossiers de l'affaire. Le 13 novembre 2011, Mme Wang et leur plus jeune fille, Mlle Qin Hailong, ont été arrêtées dans l'agglomération de Shuangchen.

Mme Wang a été condamnée à 18 mois de travaux forcés et est actuellement emprisonnée dans le Camp de Travaux Forcés de Qianjing à Harbin.

On n'a pas eu de nouvelles de Mlle Qin après son arrestation jusqu'à ce que sa famille reçoive la confirmation du Camp de Travaux Forcés de Qianjing lorsqu'ils se sont rendus au centre le 22 décembre 2011. Cependant, les gardiens ont à plusieurs reprises rejeté les demandes de visite de la famille, sous prétexte qu'ils refusaient de diffamer le Falun Gong et son enseignant. La famille a exigé un document juridique déclarant que Mlle Qin se trouvait dans le camp de travaux forcés. Les gardiens ont demandé pourquoi. La famille a dit: "C'est la procédure juridique normale afin que nous sachions qu'elle est détenue ici." Les gardiens ont passé un coup de téléphone et dit à la famille: "Ce document n'est pas en notre possession. Tous les documents sont conservés dans un seul endroit. Ce n'est pas facile de l'obtenir maintenant. Je pourrai vous le donner le prochain jour de visite. Ne revenez pas parce que nous ne vous laisserons pas entrer. Vous pouvez demander à une autre famille de le prendre pour vous."

Articles afférents :

M. Qin Yueming est persécuté à mort, sa femme et sa fille sont arrêtées

M. Qin Yueming est mort en résultat de la torture, les autorités de la prison de Jiamusi se soustraient à leur responsabilité

Trois pratiquants meurent en moins de deux semaines tandis que la persécution continue à la Prison de Jiamusi (Photos)


Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/25/秦月明被监狱害死-妻子女儿被劫持劳教-250988.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.