Q'ont voulu dire au monde M. Sun Changjun et ses compagnons de pratique à travers leur immense sacrifice ?

La télévision câblée de la ville de Changchun a été interceptée il y a prés de dix ans, et cinq des pratiquants impliqués dans cet incident ont été torturés à mort en garde-à-vue. (Voir :http://fr.clearharmony.net/articles/201110/58415.html). M. Sun Changjun, alors âgé de 26 ans, a été incarcéré dans la prison de Jilin pendant neuf ans. Il s'est déjà trouvé une fois dans un état critique et il a à présent besoin d’être secouru.

Le 5 mars 2002, M. Sun Changjun et d’autres pratiquants de Falun Gong ont intercepté le réseau TV câblé de la ville de Changchun et ont diffusé deux vidéos : “Self-immolation or Deception?”("Auto immolation ou supercherie ? ") et “Falun Dafa around the World” (" Falun Dafa dans le monde"). Les documentaires ont été diffusés pendant 40 à 50 minutes. Des centaines de milliers de citoyens chinois devant leurs téléviseurs ont pu entendre expliquer la vérité à propos du Falun Gong. Le 6 mars 2002, le site Internet Minghui a rapporté la situation en une, et le 7 mars 2002, la BBC, Reuters, AFP (Agence France Presse) ont aussi couvert l’histoire.

Le Parti communiste chinois (PCC) a utilisé tous les medias d’état pour calomnier le Falun Gong durant la persécution. L'incident d'’auto immolation mis en scène a été utilisé pour inciter à la haine à son encontre. Dans le même temps, les pratiquants n'avaient aucun moyen de s’exprimer. Dans une telle situation, ils ont exercé leur droit d’expression en interceptant la télévision câblée et rendu à la population son droit à connaître la vérité. Les pratiquants ont payé un énorme tribut en s’exprimant honnêtement. Leur courage a été admiré et leurs souffrances méritent à présent notre attention. Les pratiquants emprisonnés ont besoin de secours de toute urgence.

Le Weekly Standard a publié un long reportage écrit par Ethan Gutmann, dans la 12eme partie de son volume 16, le 6 décembre 2010, intitulé “Into Thin Airwaves—How a few unknown Chinese heroes helped world freedom.” ( " Pénétrer les fines ondes hertziennes—Comment quelques héros chinois inconnus ont œuvré pour la liberté dans le monde.") M. Gutmann contribue à la Fondation pour la défense des démocraties. Il a raconté de son point de vue d'occidental, l’histoire émouvante de l’interception du câble télévisé de Changchun. Il pense que les logiciels de contournement actuellement largement utilisés, comme Dynamic, Nobondary et Freegate, ont été développés suite à l’inspiration de ces héros. Cet incident a servi d'impulsion pour l'avancée de la liberté de l'information.

Qu'ont essayé de dire au monde M. Sun Changjun et ses compagnons de pratique à travers leur immense sacrifice ? Les titres des documentaires contribuent à nous donner quelques réponses.

“Falun Dafa around the World” (" Falun Dafa dans le monde") est l’histoire du Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa. Son fondateur, Li Hongzhi, a présenté cette ‘cultivation'/pratique à Changchun en 1992. En juste quelques années, la pratique s’est diffusée dans toute la Chine, puis à l’étranger, permettant à des millions de gens d'acquérir un corps et un esprit sain en élevant leur caractère moral. Après que le PCC ait ouvertement lancé sa persécution le 20 juillet 1999, Falun Gong s’est diffusé à l’étranger dans plus de 100 pays et régions. Zhuan Falun, le principal livre du Falun Gong, a depuis été traduit dans plus de 30 langues.

Les pratiquants chinois et à l’étranger sont de tous les milieux sociaux. A l’étranger, ils bénéficient de la liberté d’aller et venir. Ils ont accès à l'information, jouissent d’une vie normale et ont des familles. Ils participent à la vie sociale et sont bien accueillis et respectés. Ce sont des personnes rationnelles et pacifiques qui n’ont pas d’agenda politique. Falun Gong n’est gravement persécuté qu’en Chine continentale.

“Self-immolation or Deception?”("Auto immolation ou supercherie ?") documente un incident de soi-disant auto immolation. Dans l'intention de diffamer le Falun Gong, le 23 janvier 2001, le PCC a mis en scène sur la Place Tiananmen le canular meurtrier que CCTV a aussitôt rapporté aux informations télévisées, avec des plans rapprochés et éloignés, et des slogans criés qu'on pouvait clairement entendre. Mais le court-métrage suscite bien des interrogations. Si l'auto immolation n’a pas été mise en scène, alors comment la police a-telle pu accéder immédiatement à autant d' extincteurs et de couvertures anti-feu ? Comment les caméras de vidéo-surveillance ont-t-elles pu enregistrer autant de gros plans dès le début de la tragédie? Comment les slogans de Wang Jindong ont-ils pu être enregistrés aussi clairement? Les vêtements de Wang ont brûlé, mais la bouteille de Sprite remplie d'essence entre ses genoux était intacte?

Un agent attend que Wang Jindong ait fini de crier son slogan pour le couvrir avec une couverture

Les principes du Falun Gong interdisent clairement d'attenter à la vie y compris à la sienne. Au cours des neuf ans avant cet incident et les dix ans qui ont suivi, il n'y a jamais eu d’événement similaire impliquant le Falun Gong ni en Chine ni à l'étranger. Un journaliste du Washington Post s’est rendu à Kaifeng, province du Henan, ville natale de Liu Chunling, l’une des victimes de cette tragédie. Ses voisins lui ont dit n’avoir jamais vu Mme Liu pratiquer le Falun Gong. Elle travaillait dans un bar et était connue pour avoir battu sa mère adoptive. Elle n'était pas pratiquante de Falun Gong.

M. Sun Changjun et ses compagnons ont été torturés en prison et certains d'entre eux torturés à mort. Cet exemple montre combien il est difficile de dire la vérité sous le régime du PCC. N'oublions pas M. Sun Changjun et tant d'autres pratiquants qui continuent à souffrir en prison. .

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/10/22/孙长军等真相插播者告诉了人们什么--248199.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.