Radio Son de l'espoir -"65000 pratiquants de Falun Gong auraient été tués pour leurs organes."

CHINE : Depuis cinq ans, les enquêtes se poursuivent sur la question en Chine des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants. Les canadiens David Matas et David Kilgour rejettent la thèse des autorités chinoises - selon laquelle les organes utilisés lors de transplantation proviennent de prisonniers exécutés- en raison de la disparité entre le nombre d’exécutés et le nombre de transplantations. Ils arrivent à la conclusion qu’entre 2000 et 2005, les pratiquants de Falun Gong ont été la source de 41500 transplantations. Ethan Gutmann, spécialiste de la Chine, pense quant à lui que 65000 pratiquants de Falun Gong auraient été tués pour leurs organes.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.