Maryland : Des touristes et des professionnels médicaux de Baltimore sont choqués par la brutalité du PCC (Photos)

A midi, le 8 octobre 2007, un rassemblement en soutien au Relais de la Flamme des Droits de l’Homme a été tenu à Baltimore, Maryland. Une simulation montrant comment le Parti communiste chinois (PCC) prélève des organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants a choqué les passants et les spécialistes médicaux de la Société de Chirurgiens Plastiques Américaine qui participaient à une conférence.

La simulation de prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants choque les passants

.La simulation de prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants choque les passants

Les gens désirent en savoir plus sur la persecution qui sévit en Chine


Quelques pâtés de maison plus loin se tenait une conférence pour des chirurgiens plasticiens au Baltimore Convention Centre. De nombreux spécialistes médicaux qui passaient devant la simulation des prélèvements d’organes ont été choqués. Certains ont dit que c’était la première fois qu’ils entendaient parler des prélèvements par le PCC d’organes à vif sur des pratiquants du Falun Gong pour le profit.

Une jeune fille du Brésil a été choquée en voyant les photos de torture et de prélèvements d’organes. C’était la première fois qu’elle entendait parler d’une persécution aussi brutale.

Un couple du Wisconsin est resté à regarder la scène pendant un long moment. Ils savaient qu’il y avait des problèmes de droit de l’homme en Chine mais ils ne savaient pas que c’était aussi grave. La dame a dit que c’était déprimant de voir des crimes aussi horribles se dérouler dans le monde d’aujourd’hui et que les gens devraient boycotter les Jeux Olympiques 2008. Le couple, qui possède un restaurant, a pris une grande quantité de matériel de clarification de la vérité afin de permettre à leurs parents et amis du Wisconsin et de Chicago d’être informés sur ces crimes toujours en cours.

Mme Li, de la communauté coréenne de Baltimore, tenait une banderole avec les mots en coréen: “Pas de droits de l’homme, pas d’Olympiques à Beijing ». Elle a dit que de nombreux Coréens de Baltimore ne comprenaient pas l’anglais et elle voulait passait le message aux Coréens.


S’inquiéter pour les pratiquants du Falun Gong torturés par le PCC

Des invités de toutes nationalités, des journalistes, des médecins, des victimes de la persécution et des experts en affaire chinoise participaient au rassemblement et ont prêté une grande attention à l’affaire de violations des droits de l’homme par le PCC, particulièrement aux prélèvements d’organes sur des pratiquants du Falun Gong de leur vivant. Le représentant américain Elijah Cummings a envoyé une lettre pour soutenir le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme.

Un journaliste, Chen Dongde, venu de Philadelphie pour participer au rassemblement a dit qu’il avait entendu dire aux informations que de nombreux riches Vietnamiens et Thaïlandais se rendaient en Chine pour des transplantations. Il leur faut à peine deux semaines pour trouver des organes compatibles. Il a aussi vu plusieurs reportages sur la façon dont le PCC prélève des organes sur des pratiquants du Falun Gong. Ces gens doivent savoir que les organes proviennent de pratiquants du Falun Gong. « C’est trop brutal et trop pervers » a-t-il dit.

Dr Pang Yubin, un médecin, a dit: “En très peu de temps le nombre de transplantations en Chine s’est élevé au numéro un dans le monde et cela correspond à la date où le PCC a lancé la persécution du Falun Gong. Je connais personnellement un médecin en Chine qui a fait plus de transplantation de foies que le total de transplantations de foies faites dans le plus grand hôpital de Boston. Le nombre est même plus grand que la totalité de transplantations effectuées en Allemagne.

Mme Donna Ware, le contact pour la CIPFG de Washington DC a fait appel à la communauté internationale pour qu’elle aide les enfants de pratiquants du Falun Gong persécutés en Chine. Elle a lu une lettre d’un jeune de 16 ans en Chine qui demande de l’aide. L’enfant dit dans sa lettre que juste parce que sa mère pratique le Falun Gong, la police l’a arrêtée et torturée plusieurs fois. Le garçon veut tout simplement être avec sa mère. Mme Ware a dit que cela brise le cœur de voir de telles choses arriver à des enfants juste à cause de leur croyance.

Des élèves de l’Ecole Minghui de Washington DC ont donné un spectacle de danses et ont lancé un appel demandant aux gens d’aider les enfants qui sont persécutés en Chine parce qu’ils pratiquent le Falun Gong.

Version chinoise disponible à:
http://www.yuanming.net/articles/200710/67436.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.