Suivre le processus de la rectification par la Loi.

Très souvent nous entendons l’expression ‘’ suivre le processus de rectification par la Loi.’’ Beaucoup de pratiquants font beaucoup d'efforts pour satisfaire à ce critère. Ils travaillent avec diligence sur chaque projet sur leur chemin.

Si je regarde en arrière, j’ai moi-même toujours considéré le fait de réaliser des projets comme ‘’suivre le processus de la rectification par la Loi.’’ J’ai travaillé sur plusieurs projets tels qu’encourager les gens à quitter le Parti communiste chinois, ou le Gala du Nouvel An chinois. Cependant, j’ai négligé l’autre aspect de la question. ‘’ entre les deux termes « cultivation » et « pratique », les gens n’accordent d’importance qu’à la pratique et non à la cultivation. Si c’est à l’extérieur de vous-même que vous cherchez, quelle que soit la manière dont vous vous y prenez, vous n’obtiendrez rien.’’ ( Première leçon, Zhuan Falun) En conséquence, en faisant les projets de Dafa, je me contentais d’utiliser mes propres moyens, mes propres compréhensions, et ma propre approche des choses, mais négligeais de me conformer aux exigences de Maître, aux besoins des projets eux-mêmes, et des exigences de la progression du processus de la rectification par la Loi.

Lorsque la persécution a commencé , les exigences du Maître pour les disciples consistaient à sortir, valider la loi et clarifier les faits. Dans les conférences de Boston et de Philadelphie de 2002, Maître a parlé de la nécessité pour nous de bien coopérer. Dans ‘’ Enseignement de la Loi dans la ville de Los Angeles,’’ Il nous a dit : ‘’ Vous devez arriver à accepter la critique, peu importe de qui elle provient.’’ Dans ‘’Enseignement de la Loi au Canada,’’ Maître a dit : ‘’ Votre environnement familial et de travail sont tous deux votre environnement de cultivation et pratique, c’est le chemin incontournable que vous devez parcourir, ce à quoi vous devez faire face et que vous devez traiter correctement, rien de cela ne doit être traité avec négligence" . Lors de la conférence 2007 de New York, Il nous a parlé de l’importance du professionnalisme.

Le processus de la rectification par la Loi continue encore à avoir des exigences nouvelles et plus élevées pour nous. En tant que pratiquant, si nous ne faisons pas de progrès, nous faisons en réalité marche arrière. Ceci parce que si nous ne nous améliorons pas nous-mêmes, nous ne sommes pas capables d’atteindre les exigences de chaque niveau.

‘’quelque soit le domaine où vous vous trouvez, lorsque vous réussissez à améliorer vos aptitudes, c’est le reflet de votre élévation continuelle de niveau. À travers votre comportement, on peut voir que vous essayez d'être une bonne personne qui cultive son cœur et son esprit. Du point de vue des êtres humains, vous devenez une bonne personne. Suite à l’étude de la Loi et à votre cultivation intérieure, vous faites de mieux en mieux et les divinités vous donnent la sagesse que vous méritez et vous donnent l'inspiration, pour vous permettre de comprendre davantage tandis que vous étudiez, de produire de meilleures créations, d'améliorer votre technique et de vous surpasser. Réfléchissez, dans la société humaine, on peut le faire dans n'importe quel métier valable, n'est-ce pas ? Tandis que vous faites bien tout votre travail, vous vous cultivez – cela vous permet de vous élever, n'est-ce pas ?’’ (‘’Enseigner la Loi dans la ville de Los Angeles,’’ 2006)

En accomplissant de nombreux projets, y compris imprimer les matériaux de clarification des faits, fabriquer des imprimés, éditer, créer des pages Internet, travailler avec les médias, jouer dans la Fanfare de la Terre Divine, participer à un défilé , clarifier les faits face à face, nous validons tous la Loi et sauvons les etres sensibles en utilisant nos capacités spécifiques dans la société humaine ordinaire. Il y a une question de compétence dans nos capacités et de niveau de professionnalisme. Les gens montrent souvent de l’inertie ; ils aiment habituellement faire ce qui leur plaît, et n’aiment pas faire ce qui demande d'apprendre de nouvelles choses, de changer eux-mêmes, et d'aller au-delà de leur zone de confort. A de nombreuses reprises, alors que nous commençons à travailler sur quelque chose, nous avons tendance à nous contenter du statu quo et ne plus souhaiter apprendre la Loi, améliorer nos esprits, améliorer nos compréhensions et notre xinxing, et aiguiser nos compétences pour atteindre un plus haut niveau de professionnalisme. Parce qu’un projet implique habituellement un nombre limité de pratiquants, les coordinateurs sont réticents à pointer les problèmes des pratiquants, par peur que les pratiquants s’en aillent après avoir entendu les critiques. Cependant, cette situation résulte en un manque de professionnalisme et de progrès dans de nombreux projets. Une fois que les pratiquants s'habituent à une façon établie de travailler sur les projets, ce peut être un obstacle pour l’amélioration du groupe entier.

Dans quelques projets, certains des participants ne prêtent attention qu’aux effets immédiats. Ils insistent sur l’importance de certains projets et leur impact. Involontairement, ils traitent les problèmes qu’ils rencontrent comme des interférences extérieures et des difficultés, utilisant l’importance du projet comme excuse pour ignorer leur propre amélioration. En agissant de la sorte, ils négligent le fait que Maître a arrangé pour nous que nous fassions certains projets, non seulement pour le bien des projets eux-mêmes, mais aussi afin de fournir un environnement spécial pour nous afin que nous abandonnions nos attachements auxquels nous tenons encore dans la cultivation.

Suivre la progression de la rectification par la Loi ne signifie pas seulement suivre les tendances et travailler sur des projets que nous considérons comme importants. Au lieu de cela, en tant que pratiquants de Dafa, nous devrions bien marcher sur le chemin que Maître a arrangé afin de juger si un projet est digne d’être fait. Puis, nous nous cultivons nous-mêmes en accomplissant les projets afin d’atteindre les exigences du processus de la rectification par la Loi.

La persécution ne finira pas simplement lorsque nous aurons, chacun, atteint l’état espéré en accomplissant ces projets. Ceci est juste ma compréhension personnelle. A travers les divers projets, nous avons en effet été capables de clarifier les faits et d’éliminer la perversité. Cependant, faire les projets pour eux-mêmes, n’est pas la raison fondamentale pour laquelle la persécution finira. Comme Maître l’a dit : ‘’ Si un pratiquant dans n'importe quel genre de circonstance peut abandonner la pensée de vie et de mort, la perversité en aura certainement peur ; si tous les élèves peuvent y parvenir, la perversité s'anéantira d'elle-même.’’(Eliminer le dernier attachement, ‘’ Points essentiels pour un avancement assidu II) Les attachements et les notions dégénérées de l’ancien univers sont cachées dans les parties de nous-mêmes qui ne sont pas bien cultivées. C’est pourquoi les forces anciennes sont capables de survivre et de continuer à avoir des excuses pour persécuter les pratiquants. Si en accomplissant ces projets, nous prêtons attention au processus, améliorons notre xinxing, élevons notre compréhension, et le traitons comme un processus et un environnement pour éliminer les attachements, nous serons capables de former des pensées droites de plus en plus fortes, dans nos efforts contre la persécution. Nos pensées droites seront aussi solides que du diamant. Les projets seront naturellement capables d’avoir les effets qu’ils devraient avoir. La perversité sera éliminée par elle-même, et la persécution arrivera inévitablement à sa fin.

Date de l’article original : 16/7/2007

Version chinoise disponible sur http://minghui.ca/mh/articles/2007/7/8/158434.html
Traduit de l’anglais: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/7/16/87732.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.