Des preuves suggèrent que la Chine a une grande banque d'organes vivants

Le 31 janvier, les enquêteurs canadiens David Kilgour et David Matas ont publié la version révisée de leur rapport sur les allégations de prélèvements d'organes. Intitulé : « Récolte sanglante – Rapport révisé sur les allégations de prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong en Chine », le rapport révisé accroit à 33, les 18 éléments d’enquête précédents, qui confirment collectivement les allégations que la Chine a une grande banque d'organes vivants et que les victimes sont la plupart du temps des pratiquants du Falun Gong illégalement détenus.

Les périodes d’attente étonnamment courtes suggèrent l’existence d’une grande banque d’organes vivants

Ci-dessous sont les derniers éléments d’appui publiés sur minghui.ca (la version chinoise de vraiesagesse.net) :

L’Hôpital général de l'armée de Shenyang : Courte période d’attente d’ organes et des greffes peuvent être effectuées quelques jours après le diagnostic initial. On dit que l'hôpital a effectué 19 greffes d’organes récemment en seulement quelques jours.

L’Hôpital de Shanghai Zhongshan : En moyenne, l'hôpital a effectué une ou plusieurs greffes de cœur par jour. L'hôpital peut également effectuer des greffes de rein.

L'Hôpital du peuple de Shijiazhuang : On dit que Zhen Zhimin, le directeur exécutif adjoint de l'hôpital, a par le passé effectué 5 greffes de rein en 10 heures. Actuellement, l'hôpital se prépare à ouvrir une succursale dans le comté de Wuji et la personne responsable est Zhen Zhimin. Il a été confirmé que l'hôpital avait accès à une grande source d'organes vivants l'année dernière.

Selon le rapport de Kilgour et Matas, le site Web China International Transplantation Service Centre dit : « Cela peut ne prendre qu’une semaine pour trouver le donneur approprié (de rein), le temps maximum étant d'un mois... Si quelque chose ne va pas avec l'organe du donneur, le patient aura le choix de se voir proposer un autre donneur d'organe et subira l'opération dans une semaine. »

Puisque la période d'attente d'organes dans d'autres pays dépasse en général largement un an, Kilgour et Matas ont déclaré dans leur rapport : « Les périodes d’attente étonnamment courtes annoncées pour la compatibilité parfaite d’organes suggéreraient l'existence d'une grande banque ``d’ éventuels donneurs d’organes``. » (Traduction provisoire)

Un grand nombre de pratiquants de Falun Gong illégalement détenus deviennent contre leur gré des sources d’organes

Le rapport de Kilgour et de Matas a examiné les sources de greffe d'organes passées et futures et a conclu qu'un grand nombre de pratiquants de Falun Gong illégalement détenus sont devenus contre leur gré des sources d'organes. Par exemple, entre 2000 à 2005 (la persécution du Falun Gong a commencé en 1999), il y avait 41.500 organes de sources inconnues. Sur cette question, les deux enquêteurs ont déclaré : « L'allégation de prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong fournit une réponse. »

Le rapport révisé inclut également des preuves concrètes montrant que le nombre total de centres et d'hôpitaux de greffes d'organes a considérablement augmenté après le début de la persécution du Falun Gong. Le rapport dit : « Il n’y avait que 22 centres de greffe de foie dans toute la Chine avant 1999 et 500 à la mi-avril 2006. Le nombre d'établissements de transplantation de rein a augmenté de 106 en 2001 à 368 en 2005. »

«Pour construire ces institutions consacrées aux transplantations d'organes, les autorités chinoises doivent croire qu’il existe maintenant et existera dans l'avenir une source d’organes disponibles de personnes aujourd’hui vivantes qui seront mortes demain. Qui sont ces personnes ? Une grande population de pratiquants de Falun Gong dans les prisons fournit une réponse. » (Traduction provisoire)

Traduit de l’anglais au Canada le 11 février 2007

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/10/148611.html

Version anglaise disponible à :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/2/11/82595p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.