Se débarrasser de la notion que les gros projets génèrent de grosses épreuves

Lors d’un récent partage, un de nous a parlé du cas d’un pratiquant qui a dit après avoir été arrêté à plusieurs reprises « je suis impliqué dans de gros projets, donc les tests liés à la persécution que j’ai rencontrés ont été également grands. » Apparemment ce pratiquant croyait que dans le processus de la rectification par la Loi, plus un pratiquant fait de grandes choses, plus nombreuses et grandes seront les épreuves rencontrées. Ceci est reconnaître les principes de l’ancien univers et se battre contre la persécution en l’acceptant. Pour le dire simplement, cela n’est pas nier les arrangements des forces anciennes. Cette mentalité semble basique et logique, mais elle est très dangereuse. De nombreux pratiquants qui ont accompli beaucoup de choses dans le processus de la rectification par la Loi ont été persécutés, justement par ce qu’ils n’avaient pas dépassé cette notion, qui a été utilisée par la perversité. Quand nous nous calmons et y réfléchissons, nous découvrirons que ce n’est pas seulement une notion humaine qui refuse de se séparer des principes de l’ancien univers, mais également un fort attachement tapi en nous.

Dans « Enseignement de la Loi à la conférence de Loi de la région ouest des Etats-Unis en 2004, » notre révéré Maître nous a enseignés,

« Pour moi, en tant que Maître pendant la rectification de la loi, je ne reconnais absolument pas l’utilisation de cette persécution perverse pour tester les disciples de Dafa, les disciples de Dafa ne doivent pas non plus avoir la fausse idée que c’est parce que l’on subit la persécution que l’on peut atteindre un niveau élevé par la cultivation. Dafa et les disciples de Dafa s’opposent à la persécution, c’est aussi la responsabilité d’un disciple de Dafa. Si l’on ne se cultive pas selon la Loi, le simple fait de subir la persécution ne permet pas à la cultivation d’atteindre un niveau plus élevé, encore moins de parvenir au critère de disciple de Dafa. Niez ce soi-disant environnement préparé par les forces anciennes, car pendant la rectification de la loi je peux faire que tous les êtres s’assimilent à Dafa, nul besoin de forger les disciples de Dafa au sein d’une telle perversité. La rectification de la loi réussira nécessairement, les disciples de Dafa réussiront nécessairement. »

En tant que disciples de Dafa de la période de la rectification de la Loi, nous ne devrions pas reconnaître ce que notre Maître ne reconnaît pas. Sur quelles bases ceux qui vont être éliminés se permettent-ils de tester les disciples de Dafa ? Aucune. Durant la cultivation, comment pouvons nous reconnaître le principe d’inter-engendrement et d’inter-inhibition de l’ancien univers ? Comment pouvons nous reconnaître que plus importante est la chose que nous faisons, plus importante sera la persécution que nous aurons à souffrir ?

De plus, si nous pensons que nous en faisons plus et des choses plus importantes que les autres, cela dénote au niveau microscopique qu’en tant que pratiquant nous avons un fort attachement.

Depuis le début de la persécution, le 20 juillet 1999, beaucoup de pratiquants ont été diligents en faisant les trois choses que Maître requiert de nous et ont beaucoup œuvré pour la rectification de la Loi. Tout ce que nous faisons crée notre vertu majestueuse, et ces choses sont les choses les plus nobles à faire. Cependant, en faisant toutes ces années le travail pour Dafa, inconsciemment, divers attachements tels que la valorisation personnelle, l’autosatisfaction, le doute, le sentiment de supériorité et ainsi de suite, ont émergé. De plus un petit nombre de pratiquants se sont laissés distancer dans l’étude de la Loi et la pratique des exercices en se focalisant sur divers projets, ils étaient donc à la traîne dans la compréhension des principes de la Loi, ce qui réduisait leurs capacités d’éveil. Quand les autres pointaient cela pour eux, ils n’écoutaient pas ; au lieu de cela ils considéraient le travail de Dafa comme la cultivation et prenaient le travail de Dafa comme une condition pour atteindre la Plénitude de perfection. Ils ont même développé un attachement à la recherche intéressée. Un pratiquant a dit, « J’ai fait tant de travail pour Dafa. Pourquoi n’ai-je pas été guéri de ma maladie ? » Ce pratiquant est mort plus tard de la maladie, maladie que la perversité avait utilisé pour le persécuter.

Lors de notre partage, certains pratiquants ont aussi mentionné que beaucoup de pratiquants ont été persécutés durant ces dernières années pour avoir fait le travail de Dafa, et qu’avant d’être persécutés, ils avaient tous eu divers attachements à faire les choses, à se faire valoir, à la jalousie, à la renommée etc. Ces attachements, n’étant pas contrôlés, ont continué de prendre de l’ampleur, faisant que les pratiquants n’écoutaient plus les conseils des autres. Certains d’entre eux acceptaient uniquement en surface les idées des autres et ne se débarrassaient pas de leurs attachements en regardant en eux-mêmes. Résultat, la perversité à tirer profit de leurs lacunes ce qui a fait que Dafa a subi des pertes. De cela, nous en avons tiré de profondes leçons.

Chers Compagnons de pratique, s’il vous plait réveillez vous! Ne considérez pas les choses faites pour Dafa comme une condition pour atteindre la Plénitude de perfection. N’est-ce pas là de l’égoïsme et un grand attachement à la recherche intéressée ? Le travail de Dafa nécessite que chacun d’entre nous y participe parce que c’est le devoir d’un disciple de la période de la rectification de la Loi. Ce n’est pas un atout pour changer de niveau. Les disciples de Dafa devraient suivre le principe de recevoir sans rechercher. Nous devrions être concentrés en faisant bien les trois choses requises par Maître, et tout le reste sera inclus. Nous n’atteindrons la Plénitude de perfection que lorsque nous nous serons débarrassés de tous nos attachements.

Un autre point, c’est que tout ce que les disciples de Dafa sont en train de faire actuellement, c’est pour valider la Loi, donc vos compréhensions et améliorations tirent toutes leurs origines de la Loi. Alors en tant que disciples de Dafa, bien sûr, vous devez valider la Loi, cela va sans dire. Mais tout ce qui est fait pendant la validation de la Loi est fait pour vous-mêmes, pas une seule chose n’est faite pour moi, y compris les choses que je vous ai dit de faire. (« Enseignement de la Loi à la conférence de Loi de la région ouest des Etats-Unis en 2004, »)

L’école de Bouddha ne demande aucune condition pour sauver les gens et ne réclame aucun paiement en retour. Est-ce que le nombre de choses faites par quelqu’un détermine sa santé ? Est-ce qu’une contribution en argent peut acheter le rang du Fruit sacré ? N’est-ce pas en cultivant son xinxing qu’un pratiquant peut atteindre ce statut ? Maintenant que nous sommes arrivés à la fin de l’étape finale de la rectification de la Loi, donc tout attachement doit être abandonné, car chacun d’entre eux sera un obstacle sur notre chemin de cultivation. Pourquoi l’arrivée de la rectification de la loi a-t-elle été reportée à maintes reprises permettant ainsi à la perversité de continuer d’agir ? N’est-ce pas parce que nous n’avons pas atteint les standards requis pour les disciples de Dafa de la période de la rectification de la Loi, en abandonnant totalement nos notions humaines ? Je voudrais rappeler à tous nos compagnons de pratique de rechercher en eux-mêmes les notions humaines qu’ils n’ont pas abandonnées. Notre mission est d’assister Maître dans la rectification de la Loi et de sauver tous les êtres. Nous ne sommes pas ici pour simplement vivre comme des êtres humains. Toute chose dans le monde humain est illusoire, ne soyez donc pas trompés par elles. Parce que nous n’avons pas abandonné toutes nos notions humaines et que Maître ne veut pas laisser un seul de ses disciples, la conclusion de la période de la rectification a été repoussée encore et encore. Pensez y, tous : N’est-ce pas que chaque disciple est un facteur déterminant de la progression dans la rectification de la Loi? Si un disciple de Dafa n’abandonne pas ses notions humaines, le champ dimensionnel de l’univers tout entier ne sera pas pur, donc des éléments pervers se cacheront dans le champ dimensionnel de ce disciple et commettront de mauvaises actions. Ils persécuteront ce disciple ainsi que les autres. Est-ce une petite affaire ? Des compagnons de pratique sont encore dans les prisons ; beaucoup plus sont persécutés ; et le parti communiste pervers continue d’empoisonner et de détruire les êtres. N’est-ce pas directement lié au fait que nous ne sommes toujours pas disposé à abandonner nos notions humaines ?

Il est vrai que Maître ne veut pas laisser derrière lui un seul disciple, mais les disciples de Dafa devraient être plus diligents. Maître endure pour nous et s’inquiète pour nous. Nous devons nous éveiller ! Nous devons abandonner nos notions humaines et sortir de l’humain.

Date de l'article original : 13/9/2006

Version Chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/9/5/137032.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.