Histoire de la Chine ancienne : Zhong Liyi, un homme de compassion, honnête et juste

Zhong Liyi était un homme de bien de la Dynastie Dong Han (Han de l’est). C’était un fonctionnaire honnête.


Zhong Liyi était bienveillant, serviable et conciliant. Dans son jeune âge alors qu’il était surveillant au service postal de la préfecture il aidait et assistait ses subordonnés. Une année il y eut une grande épidémie dans la région. Plus de dix milles personnes moururent et chacun essayait de survivre en quittant la région. Seul Zhong Liyi resta pour s’occuper des malades et leur apporter des médicaments. Les cieux prennent vraiment soin de ceux qui font de bonnes actions et sont vertueux. Pendant l’épidémie, bien que Zhong Liyi fut constamment en contact avec la maladie mortelle, il ne tomba jamais malade.


En raison de sa conduite exceptionnelle et de son intégrité inégalable Zhong Liyi fut bientôt recommandé pour la position de Xiaolian et eut une nouvelle promotion. Une année alors que l’hiver était rude, Zhong Liyi reçut l’ordre d’escorter quelques prisonniers, condamnés aux travaux forcés, dans le district de Henei. La plupart de ces prisonniers portaient des vêtements très légers et certains étaient très malades et pouvaient à peine marcher. Quand ils passèrent par la région de Hongnong, Zhong Liyi ordonna au gouvernement local du comté de faire fabriquer des manteaux chauds pour les prisonniers. Quand l'empereur Guangwu apprit cela, il félicita Zhong Liyi, ce bon et loyal fonctionnaire. L'empereur loua son coeur bienveillant.


Plus tard, Zhong Liyi ordonna que les chaines et autres instruments de torture soient ôtés aux prisonniers afin qu’ils puissent marcher décemment. À la fin tous les prisonniers arrivèrent à destination à temps et il n’y eut pas de retard. Zhong Liyi fut un Xiaolian dans de nombreuses régions et il traita toujours les gens avec compassion et sympathie. Beaucoup de criminels furent touchés par sa bienveillance. Un criminel au nom de Fang Guang était condamné à la prison. Il reçut la nouvelle que sa mère était morte de maladie pendant qu’il purgeait sa peine en prison. Il en fut très affligé au point de ne plus pouvoir manger. Zhong Liyi quand il a apprit la nouvelle se montra très compatissant et permit au prisonnier de rentrer chez lui pour s’occuper des funérailles de sa mère. Fang Guang revint en prison de lui-même après la cérémonie funéraire.


Après que l'empereur Xianzong eut accédé au trône, Zhong Liyi fut nommé à la plus haute position de Shangshu. Un jour, un fonctionnaire fut puni pour corruption. Beaucoup de ses biens personnels furent confisqués, y compris de l'argent et des bijoux, et furent attribués par l'empereur à ses adjoints, sur la base de leur position et leur ancienneté. Zhong Liyi jeta tous les bijoux et objets de valeur qui lui étaient attribués et ne salua pas l’empereur en signe de remerciement. L'empereur déconcerté lui en demanda la raison. Zhong Liyi qui était juste et droit répondit : " j'ai entendu que Confucius préféra avoir soif plutôt que de boire l’eau de la source appelée " le puits du voleur.", Zeng Shen préféra faire un détour plutôt que d’emprunter des routes avec des noms tels que "conquérir la mère," parce qu'il n’aimait pas ces noms irrespectueux. Les objets de valeur et les bijoux étaient des butins de la corruption, comment oserai-je les accepter ? " L'empereur fit son éloge en disant : "Shangshu est très honnête et droit. " Il ordonna au trésorier du palais de prendre de l’argent de la trésorerie pour récompenser Zhong Liyi.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.