Information supplémentaire sur Zeng Xian qui a été assassinée dans le camp de travail de Hubei Shayang

J’ai été illégalement emprisonnée dans le neuvième groupe du camp de travail de Shayang, province de Hubei en 2000. J’ai été témoin de la façon dont une pratiquante de Falun Dafa de la région de Hubei Shiyan a été persécutée à mort. Je ne sais pas où elle travaillait car la police ne nous laissait pas parler. Je connaissais seulement son nom ; Zen Xian et qu’elle avait la trentaine.

Un après-midi en 2001, elle arrachait de l’herbe avec nous dans le champ. Au alentour de minuit, nous avons soudainement entendu des pas rapides et des gens parler de l’envoyer rapidement à l’hôpital.

Elle était près de la pièce où je me trouvais donc j’ai levé la tête pour regarder après avoir entendu le bruit. D’autres détenues hurlaient et ne m’ont pas laissée regarder. Le deuxième jour, la pratiquante Zeng est morte. Nous avons demandé à la police comment était Zeng. Ils ne nous ont pas répondu directement et ils on bloqué les nouvelles pendant deux semaines. Ils ont dit qu’elle était morte d’une « maladie de cœur » et déclaré que le dirigeant du lieu de travail de Zeng Xian était venu et que le médecin légiste avait fait une autopsie du corps et avait « diagnostiqué » qu’elle était morte d’une maladie cardiaque.

Je pensais que l’autopsie avait été faite à la demande du chef de son unité de travail et de la famille pour vérifier la raison de sa mort. Cependant à présent, je suis sûr que la raison c’est qu’ils voulaient ses organes. J’espère qu’un comité d’enquête pourra venir en Chine pour enquêter sur tous les lieux où les pratiquants de Falun Gong sont enfermés, tels que les centres de détention, les postes de collection, les centres de lavage de cerveau, les camps de travail, les prisons, etc…

D’après l’éditeur: Mm. Zeng Xian, 36 ans, était un membre du personnel de la Banque du Commerce et de l’Industrie de Gujiagang dans l’agglomération de Shiyan, province de Hubei. Elle persistait à pratiquer le Falun Gong et elle fut envoyée au camp de travail après qu’elle soit revenue de Pékin le 15 décembre 2000 demander justice. Le 3 août 2001, on a dit à son mari que Zeng Xian était morte d’une maladie de cœur. Il s’est précipité à l’hôpital. Le corps de Zeng Xian a été sorti d’un réfrigérateur. Ses vêtements étaient neufs et sa tête était enflée donc plus large. Ses mains étaient croisées et son corps était inerte. Le mari de Zeng Xian a demandé que ses vêtements soient changés et il a voulu voir son corps mais on ne le lui a pas permis. Plus tard, le frère de Zeng Xian a amené un médecin légiste pour examiner le corps mais il a été éconduit On ne lui a pas permis de prendre de photos et sa demande de ramener le corps à Shiyan a été rejetée. Lorsque le corps a été incinéré, sa famille n’a pas été autorisée à s’approcher. Après que sa famille soit retournée à Shiyan, on leur a dit qu’ils n’avaient pas la permission d’avoir un service de commémoration ni de révéler sa mort.

Date de l'article original : 6/27/2006

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/5/19/128235.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.