Encore une fois, les médias du PCC utilisent un incident d'auto-immolation pour diffamer le Falun Gong

Les médias de la Chine continentale ont traditionnellement trompé le public sous la direction du PCC. Actuellement, les tragédies et l'agitation qui se produisent suite aux années d’amertume accumulées ont augmenté mais les médias ont à peine rapporté quoi que ce soit à ce sujet. Cependant, le 3 novembre, les médias contrôlés par le PCC ont sauté sur la nouvelle de l’auto immolation d’une femme sur la rue Nan-Tchang à Pékin le 2 novembre 2005. Les médias ont-ils tout à coup décidé de prêter attention à la souffrance des gens ? C'en est loin. Ce rapport n'inclut aucun détail au sujet de l'incident, mais seulement quelques phrases qui ont déclaré qu’elle était une pratiquante de Falun Dafa nommé Li Xiaoying, de la ville de Shijiazhuang, province de Hebei. L'auto immolation tragique a donc été utilisée par les médias du PCC pour calomnier de Falun Gong et justifier la persécution sanglante de six ans.

Puisque les médias contrôlés par le PCC étaient si contents de rapporter cette "auto immolation", pourquoi ne pas rapporter la torture et le massacre brutal des pratiquants innocents de Falun Dafa qui se produit dans les camps de travail, dans les prisons et dans les centres de lavage de cerveau? Pourquoi ne pas rapporter comment le visage de Mme Gao Rongrong, pratiquante de Falun Dafa, a été défiguré suite à sept heures de chocs électriques avec des matraques au camp de travail de Longshan et par la suite son assassinat? Pourquoi ne pas rapporter les abus sexuels inhumains répétés contre les pratiquantes de Falun Dafa au camp de travail de ville de Dalian?

Nous pouvons dire que le seul but de ce reportage est de tromper le grand public et de tromper les gens à penser que la pratique de Falun Dafa peut mener les pratiquants à commettre l’auto immolation. Falun Dafa enseigne aux gens à être bons et interdit de tuer ou de se suicider. Le site Web Minghui/Clearwisdom a fréquemment précisé que les pratiquants doivent être raisonnables et chérir leurs vies en toutes circonstances, même si c’est difficile. Pourquoi n’y a-t-il eu aucun suicide ou auto immolation chez les pratiquants de Falun Dafa à l’extérieur de la Chine?

Le PCC a essayé de toutes ses forces d’empêcher les faits de la persécution de sortir de la Chine. Nous pouvons seulement trouver une trace de Mme Li Xiaoying. Selon les nouvelles les plus récentes de la Chine – le 16 août 2004 (http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2004/8/16/51431p.html), Mme Li Xiaoying fut détenue dans la deuxième prison de ville de Shijiazhuang, arrêtée après la fin de sa peine, avait reçu une amende de plus de dix mille yuans et fut alors envoyée à une session de lavage de cerveau au "centre d'éducation de droit" de la ville de Shijiazhuang.

Les atrocités commises dans les prisons chinoises sont bien connues. Ce "centre d'éducation légalet" est un centre de lavage de cerveau pervers. Les pratiquants de Falun Dafa sont torturés en étant privés de sommeil, obligés d’écouter la propagande calomnieuse et d'autres tortures physiques pour les forcer à accepter le lavage de cerveau. Des gens innocents sont inhumainement torturés physiquement et mentalement. Certains ont été forcés de sauter en bas d’un bâtiment et d’autres ont faits des dépressions nerveuses. La tragédie de Mme Li Xiaoying, que ce soit une invention du PCC ou suite à la perte de sang-froid, est provoquée entièrement par la persécution cruelle et le lavage de cerveau. Simplement parce qu'elle a maintenu sa foi dans l'Authenticité, la Compassion et la Patience, elle a été détenue, torturée, soumise à un lavage de cerveau et est décédée d’une mort tragique.

Date de Parution: 11/11/2005


Version Chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2005/11/5/113785.html

Traduit de l’anglais au Canada le 11 novembre 2005

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.