Analyse d’une nouvelle histoire trompeuse tirée du bulletin d'informations de CCTV

CCTV est une chaîne de télévision chinoise qui est aussi retransmise dans le monde entier aux Chinois vivant hors de Chine continentale. Elle est contrôlée par le gouvernement chinois et son objectif fondamental est de s’assurer que sa propagande peut encore atteindre les personnes d’origine chinoise vivant à l’étranger.

Sur le programme d’informations du 12 décembre intitulé « Bulletin d’informations », CCTV a retransmis l’histoire « d’un croyant fou » qui avait tué son oncle avec un couteau. D’après la description que CCTV a faite de cette personne, nous pouvons voir que :

(1) Cette personne n’était pas un pratiquant de Falun Dafa ;

(2) Cette personne était mentalement malade, elle souffrait d’hallucinations.

Cette histoire est manifestement similaire aux cas de « l’auto-immolation de la place Tiananmen » et du « courrier à l’anthrax », encore une autre fausse accusation contre le Falun Dafa.

Selon des sources internes, les médias de Chine continentale sont en train d’établir un plan pour lancer une nouvelle tournée de propagande au « suicide » à partir de lundi prochain. Sous la cruelle et sanglante persécution, avec des ordres tels que « chaque victime comptera comme suicide », le suicide est devenu la plus large couverture utilisée par le régime de Jiang pour éluder ses responsabilités. En agissant en accord avec l’ordre de Jiang Zemin de « diffamer le Falun Gong en utilisant tous les moyens possibles », la police charge maintenant les victimes de la persécution du crime de « suicide », tandis qu’on met à volonté sur le dos du Falun Gong des actes violents et meurtriers dans la société. Si l’environnement social actuel en Chine s’est autant détérioré la faute en est à quelques individus corrompus qui détiennent le pouvoir.

En ce qui concerne le « meurtre » rapporté à la télévision, la première question serait : Cette personne était-elle un pratiquant de Falun Dafa ?

A la télévision, nous avons vu que, à part le livre Zhuan Falun, placé au-dessus, il y avait d’autres livres, certains tirés du Zhouyi (le livre des mutations). Chaque personne qui a lu Zhuan Falun comprend le principe d’« une seule voie de cultivation ». Etant donné que l’homme présenté dans le bulletin d’informations aurait commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1994, il est difficile d’imaginer trouver chez lui toutes sortes de livres prédisant l’avenir. M. Li Hongzhi a dit dans le Zhuan Falun : « Si vous ne suivez pas les exigences de Fa (Loi ou principes Ndt), vous n’êtes pas un pratiquant de Falun Dafa. »

La deuxième: Comment un élève de Falun Gong pourrait-il frapper quelqu’un ?

CCTV a dit : « Le visage de sa femme était contusionné parce qu’il l’avait frappée à cause de la destruction de ses livres de Falun Dafa. » Le régime terroriste de Jiang et Luo a persécuté les pratiquants de Falun Gong pendant les deux dernières années, et d’innombrables pratiquants de Dafa ont été arrêtés, frappés, torturés, détenus, leurs maison pillées. Jusqu’en septembre de cette année, déjà plus de 500 personnes ont été condamnées à des peines de prison ; plus de 1? personnes en bonne santé ont été enfermées dans au moins 43 hôpitaux psychiatriques dans tout le pays et on leur a injecté de force des substances toxiques ; plus de 20? pratiquants ont été envoyés dans des camps de travaux forcés ; au moins 100? personnes ont été arrêtées illégalement et détenues ; et jusqu’à maintenant, il y a plus de 300 cas vérifiés de pratiquants de Falun Gong morts suite à la persécution (des sources internes du gouvernement estiment que le chiffre dépasserait le millier).

Face à une persécution aussi brutale, aucun pratiquant de Falun Gong n’a eu recours à la violence. Nous n’avons encore entendu parler d’aucun événement violent impliquant des pratiquants de Falun Gong. Dans une lettre à sa famille, une pratiquante a dit : « Pendant les jours et les nuits de ma détention, les personnes que j’ai vues tous les jours étaient des policiers ou des gardiens. Dans leur fureur, les policiers criaient et hurlaient, m’empêchant de dormir. Les gardiens utilisaient jour et nuit un langage grossier ; ils me faisaient dormir sur le sol mouillé. Cependant, je me suis toujours rappelée les paroles de Maître Li : ‘Les autres peuvent nous maltraiter, mais nous ne maltraiterons pas les autres.’ ‘Une personne bienveillante a toujours un cœur de compassion. Sans mécontentement et sans haine, elle prend les épreuves pour une joie.’ »

La troisième question est : Comment un pratiquant de Falun Gong pourrait-il commettre un meurtre, et comment le suicide pourrait-il être considéré comme moyen pour atteindre la plénitude parfaite?

Selon CCTV, l’homme nous apprend qu’après avoir tué son oncle, il pourrait se tuer lui-même et monter au ciel. Cette façon de parler nous est très familière, presque la même qui a été utilisée pour la mise en scène de l’incident de « l’auto-immolation de Tiananmen », où quelques faux pratiquants de ‘Falun Gong’ ont crié à la télévision quelque chose comme « Je veux atteindre la plénitude parfaite, je veux aller au ciel ». Les pratiquants de Falun Gong ne tuent pas les autres et ne se tuent pas eux-mêmes. M. Li Hongzhi a enseigné dans le chapitre 7 de Zhuan Falun : « La question de tuer est un point très délicat. Pour les pratiquants, nous avons établi l’exigence stricte qu’ils ne peuvent pas tuer des vies. Que ce soit l’école de Bouddha, l’école taoïste ou l’école Qimen, quelle que soit l’ école ou la branche , aussi longtemps que c’est une cultivation/pratique véritable, elle considérera cette question comme absolue et interdira de tuer, cela est certain. »

La quatrième question est : Pourquoi une personne malade mentale se cacherait-elle ?

CCTV a aussi rapporté que la personne avait dit que le sucre de canne était empoisonné, mais que manger des pommes pouvait contrecarrer ce poison. D’un point de vue médical, cette personne montre manifestement les symptômes d’un certain type de maladie mentale. Les pratiquants authentiques de Dafa se cultivent eux-mêmes noblement dans la société ordinaire et ont une vie normale. Les pratiquants doivent renforcer leur conscience principale, cultiver noblement pour être une bonne personne dans la société, avancer et développer la compassion véritable, la bonté pure et une grande tolérance, peu importe si l’on est à la maison ou dans la société, ou même en prison. Ce soi-disant « pratiquant depuis 1994 » n’est pas apparu à la télévision de tout le reportage, une démonstration dirigée par CCTV du début à la fin. D’après la description donnée par le journaliste, le tueur avait des problèmes manifestes pour parler et pour comprendre les choses faites. Cela peut être parce qu’il avait manifestement l’air dérangé et que CCTV ne voulait pas qu’on le voie à la diffusion. Un certain degré de folie existe probablement, cependant cela n’a rien à voir avec le Falun Gong.

La cinquième question est : Pourquoi vous tireriez-vous vous-mêmes dans les pieds ?

En fait, c’est un problème très courant chez CCTV. Ils ont produit la soi-disant « vérité sur le 25 avril » ; cependant, après enquête par des professionnels, on a trouvé que c’était plein de coupures, d’éditions et de manipulations, tous ayant pour but de créer de fausses impressions.

La soi-disant « vérité sur l’auto-immolation de Tiananmen » a même été très directement planifiée et établie par le gang de Jiang et Luo. On peut voir très nettement les traces d’un drame pré-établi en analysant les enregistrements du programme d’interview de CCTV, « Point focal ». En fait, la vérité est déjà connue internationalement. Le Développement International de l’Education (IED) des Nations Unies a publié une déclaration pour le dossier après avoir analysé cet enregistrement, mettant en évidence que l’événement de « l’auto-immolation » était purement une tentative du Parti chinois x de diffamer le Falun Gong. Incroyablement, CCTV a eu alors l’audace de supprimer l’élément en question et a continué à montrer cette bande pour tromper les masses. Un gang politique cruel essaie de porter tort à Zhen, Shan, Ren (Vérité, Bienveillance, Tolérance), il survit en s’appuyant sur des mensonges pour tromper les gens.

Mais combien de temps cela peut-il durer ? Quand les médias introduisent de force mensonges, préjudices et haine dans le cœur des gens, quelle genre de société existera dans le futur ?
Selon des statistiques internes au gouvernement chinois, de juillet 1999 à octobre 2001, en deux courtes années, le nombre de pratiquants de Falun Gong morts sous l’actuelle persécution a dépassé les 1?. Peu importe que vous compreniez ou puissiez accepter les enseignements du Falun Gong, 1? vies ont été enlevées en deux ans, comprenant des personnes âgées, des enfants, des femmes et des jeunes en début de vie. Tous étaient des personnes innocentes et de bonne nature dans la société. Cela n’est-il pas totalement inacceptable ? Où est-ce que faire appel est qualifié de crime dans la Constitution ? Quel ennui les gens créent-ils pour les autres quand ils persévèrent simplement dans leur pratique du Falun Gong ? S’il se développe dans ce sens, le monde deviendra tôt ou tard un endroit gouverné par Jiang Zemin - comme les terroristes, il se détériorera jusqu’au moment où il n’y aura plus de place pour que les bonnes personnes puissent y vivre.

Le bien sera toujours récompensé et le mal rencontrera le mal. Si l’homme ne se restreint pas lui-même, il sera restreint par le ciel. Lorsque la vérité sera révélée d’ici peu, seules les personnes de bonne nature seront récompensées..

Source : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/12/22/17015.htmll
http://www.minghui.cc/mh/articles/2001/12/15/21434.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.