Expliquer les faits à la population de Genève dans la Rue du Mont Blanc

Le 16 mars 2004, le lendemain de l’appel à grande échelle qui s’est tenu à l'extérieur de l'ONU, la présence de tant de pratiquants dans la ville a permis de clarifier les faits à la population de Genève. Dans différents endroits de la ville, des groupes de quatre pratiquants se sont répartis pour démontrer les exercices, distribuer des informations et exposer des documents sur la persécution. La Rue du Mont Blanc, une rue très animée qui se trouve entre la station principale et le lac était un de ces endroits.

La journée chaude et ensoleillée a permis aux gens de s’installer sur les terrasses des cafés. A la perspective du Mont Blanc qu'on distinguait clairement et qui a donné son nom à la rue, se superposait le spectacle serein des pratiquants démontrant les exercices. La musique des exercices se mêlait avec le bruit des voitures et des bavardages des clients sur les terrasses des cafés.

Les gens se sont arrêtés pour regarder les exercices et la plupart ont accepté des prospectus. D'autres les avaient déjà obtenus dans d’autres endroits de la ville. Des ballons jaunes étincelant avec l’inscription « Falun Dafa est bon » en anglais et en chinois étaient distribués continuellement à des enfants et des parents qui les acceptaient avec joie. Beaucoup de gens se sont arrêtés pour discuter longuement avec les pratiquants et pour savoir comment ils pourraient apprendre les exercices. Au stand d’information, les gens étaient choqués par les photos de persécutions et la plupart ont signé les pétitions faisant appel à la fin de la persécution.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.