Nouveaux et anciens pratiquants partagent leurs réflexions après avoir participé à la conférence nordique de Fa.

Le 6 novembre 2022, les pratiquants de Falun Dafa de quatre pays d'Europe du nord ont assisté à la Conférence nordique de Fa organisée à Göteborg, Suède. Quinze d'entre eux ont présenté des articles de partage d'expérience rendant compte de la façon dont ils se sont cultivés, ont regardé à l’intérieur et sensibilisé le public à propos de la persécution du Falun Dafa.


La conférence nordique de Fa 2022


Durant la pause de midi et après la conférence, de nombreux pratiquants, nouveaux et anciens, se sont réunis pour parler de leurs expériences et de leurs réflexions, après avoir assisté à la conférence de Fa. Ce partage a permis à chacun d'approfondir sa compréhension et de voir où il ou elle n’avait pas bien fait. Cela les a également incités à être plus assidus dans la cultivation et à sauver davantage de personnes. Tout le monde a beaucoup bénéficié de la conférence.

Bien me cultiver et remplir ma mission

Thomas, l'un des organisateurs de la conférence de Fa de cette année, a commencé à cultiver Falun Dafa en 1998. Les partages de chaque pratiquant à la conférence l'ont touché.


"Maintenant, ma compréhension est devenue plus claire. La cultivation nécessite que l'on respecte les normes de Vérité, Bonté et Tolérance pour devenir une personne véritablement bonne. Il ne s'agit pas de devenir une 'bonne' personne qui s’efforce de plaire aux autres", a-t-il déclaré.

Thomas, l'un des organisateurs de la conférence de Fa de cette année


Thomas a assumé de nombreuses responsabilités dans des projets locaux de clarification des faits. "Pour moi, prendre des responsabilités est un grand défi. Cela signifie que je dois faire plus de sacrifices. Prenez, par exemple, l'organisation d'un événement de clarification des faits. Je dois être la première personne à arriver sur les lieux et la dernière à partir. Je peux aussi faire des erreurs durant le processus. Cela signifie que j'ai de nombreuses occasions de me cultiver et de m'améliorer", a-t-il déclaré. "Il s'agit en fait d'une forme d'honneur. En tant que pratiquant de Dafa, je dois bien chérir ce merveilleux cadeau. Ce que je dois faire, c'est bien me cultiver et mieux faire pour accomplir ma mission."


Bien étudier le Fa et considérer les problèmes avec des pensées droites

Ilmari, un kinésithérapeute d'Helsinki, en Finlande, a commencé à pratiquer en 2015. Il a assisté à la conférence de Fa accompagné de son épouse et de sa belle-mère. Après avoir écouté les pratiquants lire leurs articles de partage d'expérience, il a senti qu'il avait obtenu une récolte abondante.


Ilmari, kinésithérapeute finlandais


"Surtout lorsque certains d'entre eux ont raconté comment ils ont surmonté leurs propres notions et obstacles et fait de leur mieux pour mener à bien leurs projets de clarification des faits afin de sauver les gens tout en se cultivant eux-mêmes. Pour moi, c'était la plus grande aide et le plus bénéfique, parce que j'ai aussi vécu de nombreuses expériences similaires.


"Plusieurs des partages qui m'ont impressionné parlaient de l'attachement à se plaindre, à la haine et aux pensées négatives. Tout cela affecte notre amélioration dans la cultivation et notre environnement." Grâce au partage d'expérience, Ilmari a dit avoir pris conscience de la gravité de ces problèmes.


Ilmari a dit qu'il réfléchirait sur lui-même quand il rentrerait chez lui et qu'il se corrigerait en se basant sur le Fa, qu'il ferait de son mieux pour bien étudier le Fa, qu'il utiliserait des pensées droites pour examiner davantage les problèmes, qu'il se débarrasserait des attachements et mettrait tout son cœur à bien faire ses projets de clarification de la vérité.


Apprendre des autres pratiquants et se cultiver plus assidûment

Yvonne, économiste de profession en Suède, a commencé à cultiver Falun Dafa en octobre 1998. Il y a 21 ans, elle est allée place Tiananmen avec 35 autres pratiquants occidentaux de Falun Dafa pour y déployer une bannière où l’on pouvait lire "Vérité, Bonté et Tolérance" en guise de pétition pacifique en faveur du Falun Dafa. Elle n'a cessé depuis de clarifier les faits à propos du Falun Dafa au public.


Yvonne, une économiste de profession en Suède


"Le rassemblement et l'événement de clarification des faits qui se sont déroulés hier sur la place Gotha étaient formidables", a-t-elle déclaré. "Voir autant de pratiquants réunis, clarifiant les faits et sauvant les gens avec des cœurs sincères, m'a rendue heureuse et reconnaissante".


"Les partages d'expérience des pratiquants aujourd'hui sont tous formidables", a déclaré Yvonne. "Tout le monde se compare et se cultive les uns avec les autres. C'est particulièrement vrai pour quelques pratiquants chinois, qui ont partagé comment ils ont regardé en eux et se sont améliorés dans leur cultivation, face à leurs propres problèmes et revers. C'était très inspirant et touchant."


Briser les idées reçues et sauver davantage de personnes

Daniel, un étudiant universitaire de Stockholm, a commencé à cultiver dans Falun Dafa l'année où il a émigré en Suède avec sa famille. Il avait alors huit ans. En tant que jeune pratiquant de Dafa, Daniel participait souvent aux événements locaux de clarification des faits afin de promouvoir le Fa avec sa famille.

Daniel, étudiant de l'université de Stockholm


"Au départ, j'avais l'impression que j'agissais plutôt bien. Mais en écoutant les partages d'expérience des pratiquants aujourd'hui, j'ai eu honte. Je vois la grande distance entre ces pratiquants et moi, ainsi que mes lacunes. J'en ai beaucoup bénéficié", a-t-il dit.


"Je sais qu'en tant que pratiquants, chaque fois que nous rencontrons des conflits, nous devons regarder en nous-mêmes et nous cultiver. En ce qui me concerne, mon regard intérieur était toujours superficiel. Les véritables attachements étaient cachés par des excuses. Je ne les ai pas trouvés et j’ai manqué toutes ces occasions de m'améliorer dans ma cultivation."


Daniel a ajouté avoir été vraiment ému lorsqu'il a entendu un pratiquant parler de son expérience d'être responsable envers les êtres tout en faisant la promotion de Shen Yun. Daniel a précisé avoir encore beaucoup de notions et d'obstacles s’agissant de clarifier les faits sur son campus universitaire. Il souhaite mettre davantage l'accent sur l'étude du Fa et le fait de chercher en son for intérieur afin de briser ses idées reçues et sauver davantage de personnes.


La conférence de Fa inspire et aide les participants

Carl est venu de Visby, capitale du Gotland en Suède, pour assister à la conférence. Il dirige sa propre entreprise forestière.


Carl a estimé que cette conférence de Fa était très inspirante. "Ce qui m'a laissé une profonde impression, est une jeune pratiquante chinoise qui a raconté comment elle a continué à étudier le Fa et n'a pas abandonné la cultivation malgré la situation de solitude dans laquelle elle se trouvait lorsqu'elle était en Chine et que ses parents étaient illégalement condamnés à la prison pour avoir clarifié les faits.

Carl de Visby, capitale du Gotland, Suède


"Anne une pratiquante suédoise de longue date ayant participé à la classe d'instruction des exercices du Fa du Maître à Göteborg en 1995 a raconté comment elle a coopéré avec les autres pratiquants pour clarifier les faits et sauver des gens lors de l'Exposition internationale l’Art de Zhen Shan Ren (Vérité-Bonté-Tolérance), à laquelle elle a participé. Cela m'a profondément touché", a déclaré Carl.


Carl a indiqué combien il était formidable de pouvoir assister à cette conférence de Fa. Il a été inspiré et pensait que cela l'aidait vraiment. La conférence lui a fait prendre conscience de l'importance de bien étudier le Fa, de regarder en soi, de clarifier les faits et de sauver les gens.


Version anglaise:
New and Veteran Practitioners Share Insights from Attending the Nordic Fa Conference

Version chinoise
minghui.org/mh/articles/2022/11/9 /参加北欧法会-新老学员感悟颇多-451709.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.