Quelques réflexions après avoir regardé l'opéra de Shen Yun " Le stratagème ".

J'ai regardé l'opéra original de Shen Yun "Le Stratagème" récemment et j'ai été profondément touché. Tout d'abord, je voudrais remercier le Maître pour cette excellente production, qui utilise des méthodes de chant traditionnelles et raconte une histoire vraie de l'histoire de la Chine. La musique est émouvante et les personnages positifs dépeints ont des comportements héroïques. Je l'ai regardé trois fois en ligne et j'ai été ému aux larmes à chaque fois. J'aimerais partager avec vous ce à quoi je me suis éveillé en terme de cultivation après avoir vu l'opéra.


L'importance d'honorer ses vœux

Dans l'opéra, le fonctionnaire de la cour Wang Yun a subi de nombreuses humiliations et de lourdes épreuves pour faire face à la situation difficile de l'époque. Il a commencé sa carrière officielle alors qu'il était très jeune. Il était un érudit très cultivé qui aspirait à rendre la bonté de l'empereur et à faire en sorte que le peuple vive et travaille dans la paix et le contentement.


Lorsque le perfide et tyrannique Dong Zhuo a brimé le faible empereur et dominé la cour de la dynastie des Han de l'Est, Wang Yun n'a pas baissé les bras malgré une pression énorme, afin de respecter son vœu de faire respecter la justice et de contribuer à stabiliser la société, même au prix de sa propre vie.

Pensez-y : Wang Yun, en tant que fonctionnaire de haut rang et bien rémunéré, aurait pu facilement coopérer avec Dong Zhuo pour son propre bénéfice et aurait eu une bonne vie. Mais il a refusé de le faire et s'est épuisé à essayer de se débarrasser du traître Dong Zhuo et de ses partisans, juste pour accomplir son vœu.


Nous, en tant que disciples de Dafa dans cette vie, avons également fait des promesses à remplir lorsque nous sommes venus dans ce monde. Nous devons réfléchir sur nous-mêmes et voir si nous avons oublié nos vœux au fil du temps. Sommes-nous confus ? Avons-nous échoué à faire correctement les trois choses que le Maître nous a demandé de faire ? Avons-nous gaspillé un temps précieux ?


La fille et le père désintéressés

Dans la deuxième scène, dans le jardin de Wang Yun, sa fille adoptive Diaochan était plongée dans ses pensées. Au lieu de penser à une histoire d'amour et à un mari talentueux, tout ce qu'elle voulait faire était de rembourser à Wang Yun sa gentillesse en l'élevant.


Quand Wang Yun a vu Diaochan, un plan pour s'attaquer à Dong Zhuo lui est venu. La réponse de Diaochan à cette idée a aussi profondément touché mon cœur. Elle ne pensait pas à elle-même ; sa seule préoccupation était que, si elle échouait, Wang Yun et toute sa famille seraient encerclés et décapités.


Son altruisme était très touchant. Une jeune femme ordinaire de la Chine ancienne pouvait être aussi large d'esprit, sans se soucier d'elle-même ! Aujourd'hui, en tant que disciple de Dafa, combien de fois ai-je été aussi désintéressé lorsque je me suis retrouvé dans des situations difficiles ? Parfois, je me suis trouvé si loin de ce que le Maître attend de nous - " arriver en vous cultivant à l’éveil complet sans égoïsme ni ego, autrui d’abord et soi ensuite". ("La nature de Bouddha sans écoulement" dans Points essentiels pour avancer avec diligence)


À un moment donné, Wang Yun a posé un genou à terre et a dit à Diaochan : "J'espère sauver des millions de vies du danger." Une fois encore, j'ai été ému aux larmes par cette scène. Comme le dit un dicton chinois, "Pour conserver sa dignité, un homme ne doit jamais s'agenouiller négligemment".


Le fait que Wang Yun se soit agenouillé devant sa fille adoptive montre son esprit large et désintéressé pour le bien du peuple et de la société, sans lequel il n'aurait pas pu faire cela.


Ce qui précède ne sont que quelques-unes de mes pensées après avoir regardé cet opéra à mon niveau actuel de compréhension. J'ai l'impression que, bien que le Maître soit physiquement très loin de nous, il s'est toujours soucié du peuple chinois. Souvent, je suis profondément touché par l'immense compassion de Maître pour nous tous.

.
Le Maître n'a pas enseigné le Fa en public ces dernières années, et il n'y a pas eu non plus de photos di Maître enseignant le Fa lors de conférences de Fa. Cependant, d'après cet opéra, j'ai le sentiment que Maître observe en permanence ce qui se passe en Chine et qu'il a toujours à cœur le salut des gens. En tant que disciples de Dafa en Chine continentale, nous devons continuer à bien nous cultiver et à sauver plus de gens.


Merci, Maître ! Merci, Shen Yun !

Les points de vue exprimés dans cet article représentent les propres opinions ou compréhensions de l'auteur.


Version anglaise:
Some Thoughts after Watching the Shen Yun Opera “The Stratagem”

Version chinoise:
看神韵歌剧《王允施计除董卓》有感

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.