Une grand-mère détenue pour sa foi, deux petits-enfants traumatisés

Après que le fils et la belle-fille de Mme Tong Jinping soient partis travailler dans une province voisine, ils lui ont demandé d’aider à prendre soin de leurs deux enfants, l'un à l'école primaire et l'autre au collège.


Lorsque Mme Tong, de la ville de Jiujiang, dans la province de Jiangxi, a été soudainement arrêtée il y a trois mois pour sa foi dans le Falun Gong, les deux enfants se sont retrouvés dans une situation extrêmement difficile.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Le 16 juin 2022, à 5 heures du matin, un groupe de policiers a fait irruption au domicile de Mme Tong, et l'a arrêtée. Ses petits-enfants étaient terrifiés. L'arrestation a eu lieu un jour seulement avant que sa petite-fille ne doive passer un examen d'admission au lycée d'une durée de trois jours. Comme le fils de Mme Tong, qui travaille actuellement dans la province de Jiangsu, n'a pas pu revenir ni emmener ses enfants avec lui, il a confié à un autre membre de la famille le soin de s'occuper d'eux. Les deux enfants attendent avec impatience le retour de leur grand-mère.


Le 16 juin également, à 5 heures du matin, la police a fait irruption au domicile de Mme Tong Yinping, la sœur de Mme Tong, et a confisqué ses livres de Falun Gong et d'autres articles associés.


Un troisième pratiquant, M. Li Yilong, a été arrêté le même matin et s'est vu confisquer ses livres de Falun Gong, son ordinateur portable, son téléphone mobile et une voiture privée. La police n'a pas présenté de mandat de perquisition ni de liste des objets confisqués.


Les trois pratiquants ont été emmenés au poste de police de Pencheng, attachés sur des chaises métalliques et interrogés pendant plus de vingt heures. Aucun des policiers n'a révélé son nom ou son identité.


Alors que Mme Tong Yinping et M. Li ont été libérés sous caution le lendemain soir, Mme Tong Jinping a été conduite au centre de détention de la ville de Jiujiang. Xiong, le chef du bureau de la sécurité intérieure de la ville de Ruichang, prévoit de soumettre son cas à la procurature. Sa famille a engagé un avocat, qui a eu un appel vidéo avec elle.


La police a récemment appelé M. Li et l'a convoqué au poste de police. Ils ont déclaré n’en avoir pas fini avec son cas et ont signalé qu'ils allaient également le poursuivre en justice.


Coordonnées des malfaiteurs:

Xiong (熊), chef, Bureau de la sécurité intérieure de la ville de Ruichang : +86-19880661213,
Zhang Ke (张珂), chef du poste de police de Guilin : +86-15779299551
Luo Bing (罗兵), chef du poste de police du village de Yongquan : +86-13970200158


Traduit de l’anglais

Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/9/25/204018.html


Version chinoise :
https://www.minghui.org/mh/articles/2022/9/16/江西九江市童金瓶被非法关押三月-两个孩子失去照顾-449646.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.