Une veillée du Falun Dafa à Varsovie impressionne - le public condamne le régime chinois pour ses crimes

C'est dans une des rues les plus connues de Varsovie, Krakowskie Przedmieście, que les pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés les 9 et 19 septembre, pour tenir des veillées aux chandelles.


Il s'agissait de rendre hommage aux pratiquants morts sous la persécution du régime communiste en Chine et d'en appeler aux consciences pour aider à en finir avec ces atrocités.


De nombreux passants ont été impressionnés par l'ampleur de la persécution lancée en juillet 1999 par le Parti communiste chinois (PCC) et, visiblement touchés, ont signé la pétition réclamant la fin de ces crimes contre l'humanité


Les pratiquants ont organisé une veillée aux chandelles à Varsovie, dans la soirée du 10 septembre,

Les pratiquants ont présenté les exercices du Falun Dafa dans le cadre de la veillée


L'importance de dénoncer les crimes du PCC à l'encontre du Falun Dafa

M. Krzysztof Dura : " Ce qui se passe en Chine m’afflige vraiment."

En apprenant que le PCC prélève systématiquement les organes de pratiquants encore vivants pour les vendre à l'industrie de la transplantation, M. Krzysztof Dura, un directeur de la construction, a déclaré : " Ce qui se passe en Chine m’afflige vraiment. " Il s’était arrêté pour observer la veillée aux chandelles, lire l' information affichée et signer la pétition. "C'est horrible" a-t-il commenté les larmes aux yeux.


Il a dit que c’était la première fois qu’il voyait des pratiquants méditer, et que cela le rendait serein et calme. Ayant appris que la persécution dure depuis vingt-trois ans, il avait du mal à le croire. Il a dit qu’il était important de dénoncer les crimes du PCC contre le Falun Dafa et a ajouté : "Cette persécution est inacceptable. Je souhaite que cet événement soit un succès. J’espère que les gens à Varsovie se réveilleront. "


Une tragédie ! la disparition de toute dignité humaine

Dorota Komorowska (à gauche) et Magda


Deux violonistes, Dorota Komorowska et son amie Magda, étaient parties pour se produire lorsqu’elles ont vu des pratiquants méditer lors de la veillée aux chandelles. Elles se sont arrêtées et ont signé la pétition. Magda a dit : "Quand j’ai lu que le PCC prélève les organes de pratiquants de Falun Dafa encore vivants et les vend pour des greffes, et en apprenant ce qui se passe dans les prisons et des tactiques de persécution, je n'ai pu que penser à la disparition de toute dignité humaine. Après avoir lu seulement le début du dépliant, j'ai souhaité que la persécution cesse, ce sont des meurtres. J’ai signé la pétition pour protester contre le prélèvement d’organes perpétré par le PCC sur des personnes de leur vivant "


Dorota Komorowska a expliqué pourquoi elle avait signé la pétition : " Je suis contre la dictature et le génocide. Les gens devraient jouir de la liberté, des droits de l’homme et de la dignité humaine. Quelle tragédie que des personnes soient persécutées parce qu’elles croient au principe de Vérité-Bonté-Tolérance ! "


Magda a acquiescé : " C’est vraiment tragique et me laisse sans voix ! Le PCC monte les gens les uns contre les autres c’est terrifiant. "


Toutes deux ont dit qu’il était important pour les pratiquants en Pologne de continuer à faire connaître la persécution. Magda a dit : " Nous n’en avions jamais entendu parler jusque là. Cela se passe réellement dans ce monde civilisé. Nous sommes heureuses que vous nous en parliez maintenant, c’est important."


"j’ai tenu à venir ici aujourd’hui"

Mme Katarzyna Marczak et son petit-fils ont assisté à la veillée aux chandelles.


Mme Katarzyna Marczak a appris l’existence de la veillée par Internet et a amené son petit-fils avec elle. Elle a signé son nom et celui de sa fille sur la pétition. Elle a dit : "Il est inacceptable que le PCC tue les gens pour leurs organes. C’est horrible. Le PCC a tué de nombreuses personnes, et leurs familles ne les retrouveront jamais. C’est comme ce qui se passe lors d'une guerre. "


" Des personnes sont tuées pour leurs organes. Le monde entier regarde cela et ne fait rien. C’est inhumain. J’ai appris l’existence de cet événement sur Internet et j’ai tenu à venir ici aujourd’hui. Les pratiquants sont magnifiques. L’une d’entre eux a dit qu’elle militait depuis vingt ans pour mettre fin à la persécution. "


Selon elle, il est essentiel que les pratiquants abordent publiquement le sujet. " Cela peut sauver de nombreuses personnes. " Elle a dit vouloir aider les pratiquants et se joindre à la manifestation pacifique.


Les pratiquants de Falun Dafa sont courageux

Mme Yan et son mari ont vu des pratiquants faire les exercices et se sont arrêtés pour leur parler. Elle a dit : " La liberté de religion est un droit de l’homme. C’est aussi simple que cela. Les gens devraient parler haut et fort de la persécution afin que la question soit résolue."


Le couple qui voyait souvent des pratiquants dans leurs voyages dans d’autres pays a déclaré :" Nous voyons des pratiquants de Falun Dafa lorsque nous voyageons dans le monde. C’est le pouvoir de la liberté de religion. "


Intensifier l'appel à en finir avec la persécution
Anna a dit que les pratiquants qui méditaient à la lueur des bougies lui donnaient un sentiment de tranquillité.


" Après avoir lu le dépliant et découvert que le PCC persécute les pratiquants de Falun Dafa, j’ai décidé de signer la pétition. "Cette économiste à la retraite a vécu en Pologne lorsqu’elle était sous le joug du communisme et a dit que les communistes utilisaient toutes sortes de moyens pour persécuter les personnes qui n’étaient pas d’accord avec eux.


Elle a dit : " J’ai signé la pétition parce que je n’approuve pas la persécution et la terreur, parce que je tiens à la liberté. Il est très important de parler de la persécution, car la plupart des gens ne comprennent pas ce qui se passe ou ne veulent pas y penser. Vous devriez organiser de plus grands évènement dans davantage d'endroits de par le monde pour provoquer davantage de réactions afin que le PCC mette fin à la persécution. "


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/9/15/203875.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.