Falun Dafa défile à Varsovie porteur de bonnes nouvelles

« C’est touchant. Je les remercie (les pratiquants de Falun Dafa) d’être venus ici pour montrer cela à tout le monde », a déclaré Mme Iwona Ligeza, architecte. Elle a ajouté que les pratiquants avaient l’air paisible. Elle et son mari Szymon Pietrzak, qui travaille dans une banque, sont restés longtemps sur le lieu de départ du défilé à observer les pratiquants et à lire les informations concernant le Falun Dafa.


Le 10 septembre 2022, plus de 1000 pratiquants de 35 pays européens se sont réunis à Varsovie pour une série d’activités, dont un défilé, afin de sensibiliser le public à la persécution ayant cours en Chine. Le Tian Guo Marching Band, formé par des pratiquants européens, marchait en tête alors qu’ils passaient devant la résidence du président polonais.


Plus d’un millier de pratiquants de Falun Dafa ont présenté la beauté du Falun Dafa, parlé aux gens de la persécution ayant cours en Chine et célébré les 400 millions de citoyens chinois ayant démissionné du Parti communiste chinois (PCC).










Le 10 septembre 2022, plus de 1000 pratiquants de 35 pays européens se sont réunis à Varsovie.

Le défilé est parti de Plac Pięciu Rogów et a traversé les quartiers les plus fréquentés de Varsovie, notamment l’université de Varsovie et le palais présidentiel, avant de se terminer sur l’une des voies commerciales les plus connues et les plus anciennes de Varsovie, Krakowskie Przedmieście.








Les pratiquants de Falun Dafa de différents pays, chacun portant son drapeau national ont traversé le centre-ville de Varsovie indiquant aux spectateurs comment la pratique corps/esprit s’était répandue dans le monde.

Le défilé a beaucoup attiré l’attention tout le long du parcours. Les gens ont pris les dépliants distribués par les pratiquants et beaucoup ont signé la pétition soutenant les efforts pour mettre fin à la persécution.





Les passants s’informent sur la persécution avant de signer une pétition pour exprimer leur soutien.


Une architecte : Merci de nous montrer toutes ces choses

M. Szymon Pietrzak et son épouse Iwona Ligeza


M. Szymon Pietrzak, employé de banque, et sa femme Iwona Ligeza, architecte, ont été impressionnés par le défilé des pratiquants.


Szymon a dit : « Vous ne pouvez pas présenter cette méthode en Chine, mais ici vous le pouvez. Vous pouvez également obtenir du soutien. » En ce qui concerne les vingt-trois ans de persécution et de répression par le PCC sur les pratiquants qui suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, il a déclaré : « Personne ne devrait être persécuté pour sa croyance. Cela ne devrait pas se produire dans notre monde. »


Iwona Ligeza est architecte et graphiste. Elle a acquiescé aux propos de Szymon : « C’est vrai. Cette persécution ne devrait pas avoir lieu dans la société humaine d’aujourd’hui. Les gens ont le droit de penser ce qu’ils veulent. En particulier Vérité-Bonté-Tolérance sont des valeurs purement universelles. Le PCC devrait permettre aux gens de cultiver et pratiquer librement. »


Tous deux ont trouvé important de dénoncer la persécution du Falun Dafa. Pour Szymon il est important que les Polonais discutent de ces sujets, alors que les gens en Chine n’ont aucun moyen d’exprimer leur combat pour la liberté : « C’est le seul moyen. Apprenez au gouvernement et aux politiciens polonais les faits concernant cette persécution. » Iwona était d’accord et a dit : « Il est bon de montrer ces choses en public et d’utiliser ce moyen pour informer la société de la répression. »


Nous adhérons pleinement à Vérité-Bonté-Tolérance

Gabriella (à droite) et André (à gauche) ont assisté aux deux défilés.


Gabriella et André avaient vu les activités des pratiquants la veille sur le lieu touristique bien connu de Krakowskie Przedmieście. Ils ont passé beaucoup de temps devant chacun des thèmes du défilé et parlé à différents pratiquants. « Nous avons vu le défilé hier. Nous sommes revenus aujourd’hui », a dit Gabriella, qui travaillait dans l’informatique avant de prendre sa retraite.


« Nous adhérons pleinement à Vérité-Bonté-Tolérance, c’est pourquoi nous sommes revenus aujourd’hui. » Elle a dit qu’elle prévoit de partager avec ses amis et sa famille ce qu’elle a enregistré. « Nous avons besoin de défilés comme celui-ci. Les bonnes valeurs ont disparu et doivent être ravivées. Mon mari, nos enfants, nos petits-enfants et moi –nous nous aimons les uns les autres. J’espère que tout le monde, que les gens pourront s’aimer les uns les autres et alors moins de mauvaises choses arriveront sur cette Terre. »


André, qui travaillait auparavant au Département de la culture, a déclaré : « Le défilé est grandiose et porte un grand message : Vérité-Bonté-Tolérance» Lorsqu’il a pris connaissance de la persécution brutale, il a dit qu’il se souvenait encore clairement de ce qui s’était passé en 1989, lors du massacre de la place Tiananmen, et que la persécution du Falun Dafa devait cesser.


Le défilé est une surprise inattendue et encourageante

L’architecte Natalia Rymar a déclaré que le défilé l’avait profondément touchée.


Mme Natalia Rymar, architecte, a modifié son emploi du temps afin de pouvoir assister au défilé. « Le défilé m’a laissé une profonde impression. Il apporte un message positif à la société. C’était bien organisé », a-t-elle déclaré. « J’adore ! Les pratiquants ont expliqué clairement les faits. Les informations sont une surprise inattendue et encourageante. »


Elle a ajouté que, parce que ce défilé était vraiment intéressant : « J’ai même changé mon emploi du temps initial parce que ce défilé a beaucoup plus de signification. »


À propos de la persécution du Falun Dafa par le régime communiste en Chine, elle a déclaré : « Je suis étonnée. De telles choses ne devraient pas arriver, tout le monde est libre. » « Je pense que les pratiquants sont droits, ils font une bonne chose. Ils ne devraient pas être opprimés. Cela ne peut pas durer. Je me sens concernée. Je pense que ce n’est pas par hasard que j’ai vu cela », a-t-elle déclaré.
Elle a également estimé qu’il était important pour les pratiquants d’aborder de tels sujets en public : « Vous avez bien fait. Varsovie est une ville importante et internationale. Ces sujets devraient être exposés plus souvent sur les médias sociaux. »


Ce défilé fait du bien !

Przemysław Nowak (à gauche) et Asia Miedzińska (à droite) souhaitent aider les pratiquants à mettre fin à la persécution.


M. Przemysław Nowak, qui dirige une entreprise, et Asia Miedzińska, maquilleuse pour une chaîne de télévision, souhaitent aider les pratiquants à mettre fin à la persécution.


« Je pense que c’est un défilé pacifique. Cela permet aux gens de se sentir bien », a déclaré M. Przemysław Nowak. « Je les soutiens et les encourage à poursuivre leur bon travail. Les gens devraient vivre pacifiquement et cette persécution doit cesser. »


Mme Asia Miedzińska a été choquée par les images de la persécution présentées dans le défilé et a déclaré : « Ce défilé est organisé parce que des gens sont torturés par le PCC. Nous devons faire quelque chose pour nous opposer à cette persécution.


« Cette répression est terrible, cela vous rend si triste. Ces citoyens chinois n’ont pas de liberté dans leur pays, ils ne peuvent pas faire les exercices. » « Une activité à si grande échelle pour s’opposer à cette répression, j’espère que cela aidera à y mettre fin. »


M. Nowak a déclaré : « Nous devons soutenir les pratiquants dans leur résistance, quelques soient les méthodes employées. Chacun devrait avoir le droit de faire ce qu’il veut. Nous voulons donc défendre cette cause. »


Tous deux ont estimé qu’il était important de faire connaître ce sujet : « Cela sert de rappel constant de ce qui se passe. »


Vous êtes très pacifiques

Les artistes de danse folklorique M. Lukasz Granda (premier à gauche), Mme Konstancia Kitowska, une élève du lycée Arts et Sciences, et leurs compagnons de danse ont adoré le défilé.

M. Lukasz Granda, qui travaille dans le domaine du contrôle numérique informatique, Mme Konstancia Kitowska, une étudiante du lycée Arts et Sciences, et de nombreux interprètes de danses folkloriques du district de Kaschubien ont été attirés par le défilé et se sont arrêtés pour le regarder.


M. Granda a déclaré : « J’adore ce défilé. Il y a tellement de participants. C’est très paisible. » Mme Kitowska a dit : « C’est extrêmement paisible, lumineux et varié. Très bien organisé. »


Interrogé sur la persécution du Falun Dafa, M. Granda a déclaré : « Ce qui est important, c’est que l’idéologie communiste disparaisse de cette Terre. Le peuple chinois devrait être libre d’embrasser sa foi. »


Traduit de l’anglais
Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/9/12/203824.html
Version chinoise :
https://www.minghui.org/mh/articles/2022/9/11/449438.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.