Un député espagnol : Shen Yun est une "bouffée d'air frais".

Le député du groupe parlementaire Vox, Manuel Acosta Elias, a assisté à une représentation de Shen Yun Performing Arts, au Teatre Auditori Sant Cugat, à Sant Cugat Barcelone, Espagne, le 31 janvier 2022. (NTD)


Shen Yun Performing Arts a une nouvelle fois surpris le public espagnol lors de sa deuxième représentation lundi au Teatre Auditori de Sant Cugat. Parmi le public se trouvait le député du parti Vox en Catalogne, Manuel Acosta Elías, qui s'est dit profondément ému après le spectacle.


"Je n'ai pas assez de mots pour décrire ce que je ressens vraiment, car c'était extraordinaire. Absolument extraordinaire", a déclaré M. Acosta.


Et bien que le fonctionnaire ait noté qu'il avait déjà vu la publicité pour Shen Yun Performing Arts, il a déclaré que sa perception initiale était loin de correspondre à ce qu'il a pu vivre lors de la représentation.


"C'était fantastique, extraordinaire", a-t-il ajouté.


Shen Yun fait revivre une culture traditionnelle chinoise datant de 5000 ans, inspirée par le divin. Grâce à la danse classique chinoise et à un orchestre symphonique live, les artistes de Shen Yun présentent des danses et des musiques classiques et folkloriques qui illustrent le brillant passé de la Chine.


Le député a mentionné que le message derrière le spectacle était également émouvant.


"J'ai été impressionné parce que toute la mise en scène, tout le spectacle, suinte la bonté, la beauté et la bienveillance - qui sont des attributs divins, mais qui, malheureusement, ne sont pas très répandus dans notre société actuelle ; et donc, c'est comme une bouffée d'air frais", a-t-il déclaré.


Les artistes de Shen Yun pratiquent le Falun Dafa, une ancienne voie spirituelle qui associe une série d'exercices doux à de la méditation et à un système de croyance fondé sur la vérité, la bienveillance et la tolérance. Cependant, depuis 1999, le Falun Dafa est persécuté par le Parti communiste chinois (PCC) jusqu'à ce jour. En conséquence, Shen Yun n'est pas autorisé à se produire en Chine.


M. Acosta, qui est également historien, a déclaré qu'il connaissait dans son ensemble le problème de la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois.


"C'est un signal d'alarme pour ce monde qui, malheureusement, est basé et fondé sur l'hédonisme, sur le matérialisme", a-t-il déclaré. "Nous avons vu comment cette bonté, cette beauté, et ce bien, peuvent dégénérer en haine, en tyrannie - comme dans le cas du communisme en Chine - ce qui n'est vraiment pas l'essence de leur civilisation", a-t-il déclaré.


M. Acosta a noté qu'il est "frappant" qu'il n'y ait pas en Occident de mouvement de réaction contre la persécution du Falun Gong en Chine, même s'il a souligné que Shen Yun se bat contre ce mal.


"Quelle meilleure façon de combattre cette haine totalitaire que par la beauté qui peut sortir d'un spectacle aussi beau que celui-ci".


Le député a aussi estimé qu'il était important que les gens viennent apprécier le spectacle à un moment où de nombreuses personnes ont été soumises à un grand stress.


"C'est très, très recommandable (...) C'est plus qu'extraordinaire".


Shen Yun se produira à Sant Cugat jusqu'au 2 février, puis sera de retour en France les 2 et 5 février poue deux représentations à Montpellier, le spectacle est ensuite attendu à Aix en Provence pour 6 représentations du 6 au 9 février.

Pour plus d’informations sur les billets et les dates veuillez visiter https://www.shenyun.com/tickets


Avec un reportage de NTD

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.