Un professeur d’histoire en Chine: De plus en plus de gens voient au travers des mensonges du régime communiste


Après l’apparition de la pandémie du coronavirus, de nombreux pratiquants du Falun Dafa en dehors de la Chine ont commencé à passer des appels téléphoniques aux gens en Chine pour offrir espoirs et bénédictions. Ils clarifient la vérité concernant le Falun Dafa et la persécution et aident les Chinois à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.


De nombreuses personnes ont dit qu’elles se sont senties motivées et encouragées après avoir parlé aux pratiquants et démissionné du PCC.


« De plus en plus de gens voient au travers des mensonges du régime communiste »
Professeur d’histoire, M. Wu a reçu un appel téléphonique d’un pratiquant. Quand il a su quel était l’objet de l’appel, il a immédiatement dit : « J’ai démissionné du PCC. Je sais que les pratiquants contactent les gens et leur disent la vérité. Je crois que de plus en plus de gens vont voir au travers des mensonges du régime communiste. »


" Je suis professeur d’histoire. Je connais l’histoire du PCC et comment le régime a maquillé et déformé les faits. " a-t-il dit. " Par exemple, je sais que le PCC a fabriqué des mensonges sur la manière dont il a combattu contre le Japon durant la seconde guerre mondiale. J’ai vu un documentaire produit par un réalisateur étranger sur l’histoire réelle de la guerre. Ce documentaire a été interdit en Chine. Je l’ai passé dans ma classe pour aider mes élèves à apprendre les faits concernant l’histoire réelle. Le PCC a déformé l’histoire et empoisonné les enfants. J’essaye de mon mieux de permettre à mes élèves de connaître les faits pour qu’ils puissent avoir des jugements rationnels et développer des méthodes de pensées rationnelles. Je veux les aider à explorer la vérité par eux-mêmes. C’est la seule chose que je puisse faire.


"Parfois, je sens que dans cette société chaotique, plus je suis lucide, plus je me sens mal. J’espère réellement qu’un jour j’aurais le droit élémentaire d’avoir accès à la vérité, tout comme les gens en dehors de la Chine. Je ne peux pas en dire trop car je suis en Chine. Je me suis senti très impuissant car je ne savais pas comment franchir le pare-feu de l'Internet pour obtenir plus de vérité. La seule ressource qui me permette d'obtenir la vérité, c'est vous, les pratiquants. Je diffuse toujours la vérité du mieux que je peux. Si le pare-feu Internet en Chine est démoli, le PCC sera vite rayé de l'histoire."

La vérité a un pouvoir édifiant
M. Wu a également demandé au pratiquant qui l’avait appelé de l’aider pour encore une chose. « J’écoute souvent les émissions de Li Muyang sur NTDTV. J’ai écouté chaque émission qu’il a produite. Son émission a un pouvoir édifiant, et j’en ai beaucoup appris. Cela m’a donné confiance et force. »


"S'il vous plaît, dites-lui que son émission a révélé beaucoup de vérité." Il a ajouté : "S'il vous plaît, faites-lui savoir que je fais de mon mieux pour écouter son émission dans une telle société sans espoir. Nous avons vraiment besoin de la vérité et de vos encouragements. Je suis toujours triste car il est si difficile d'apprendre la vérité en Chine. Je sais que beaucoup de bonnes personnes comme vous ont fait beaucoup de choses pour diffuser la vérité. J'ai également écouté d'autres programmes sur NTDTV et The Epoch Times . Merci beaucoup à tous !"


Un haut fonctionnaire du PCC écoute pendant plus d’une heure
De plus en plus de hauts fonctionnaires du PCC ne raccrochent pas quand des pratiquants d’outre-mer les appellent. Ils savent que le PCC écoute leurs conversations téléphoniques, donc ils restent silencieux durant ces appels puis ils disent rapidement quelques mots pour exprimer leur attitude.


Le président d’un grand média du PCC a répondu à l’appel d’un pratiquant. Il a écouté la vérité concernant le Falun Dafa et la nature perverse du PCC pendant une heure et quinze minutes. Il n’a pas dit un mot, mais émettait des sons de temps en temps pour montrer qu’il était toujours en train d’écouter quand le pratiquant lui demandait s’il était encore au bout du fil. Quand le pratiquant lui a demandé s’il voulait démissionner du PCC il a murmuré : "Oui ! "


Le président d’une banque a également écouté la vérité pendant plus d’une heure. À la fin de l’appel, il a dit à voix basse : " Oui, je veux démissionner ! Merci ! "


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2021/7/14/194072.html
History Teacher in China: More People Are Seeing Through the Communist Regime’s Lies

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.