" C'est ce que tout le monde recherche"

" Ce sont précisément les trois principes, Vérité-Compassion-Tolérance, qui nous ont attirés ici. Je vois Vérité-Compassion-Tolérance en tous ceux qui méditent ici près de la plage. C'est ce que tout le monde recherche, non ? En particulier parce que après avoir traversé la persécution et les tribulations, nous réalisons que c'est ce dont nous avons vraiment besoin ", a déclaré Meria, une jeune diplômée en biologie. Elle et son amie ont vu des pratiquants de Falun Dafa méditer paisiblement en se promenant dans le parc Britannia à Ottawa le 4 juillet 2021.


Tandis que la pandémie devient moins grave, de nombreux parcs et rues piétonnes ont rouvert au public et les pratiquants de Falun Dafa peuvent à nouveau être vus. Mme Xin, la coordinatrice locale de Falun Dafa, a dit : " Même si le Parti communiste chinois (PCC) persécute les pratiquants de Falun Dafa depuis 22 ans, il ne peut toujours pas ébranler la foi d'un véritable pratiquant. Au contraire, cela n'a fait que rendre les pratiquants encore plus déterminés. Plus de gens, y compris de nombreux Canadiens, ont réalisé à quel point Vérité-Bonté-Patience est précieux et à quel point le PCC est pervers. De nombreux Canadiens commencent à pratiquer les exercices et demandent également au Premier ministre et à de nombreux dirigeants canadiens de mettre fin à la persécution."

Les pratiquants de Falun Dafa font la démonstration des cinq exercices dans le parc Britannia à Ottawa.
Des passants signent une pétition appelant les dirigeants canadiens à mettre fin à la persécution.
Les pratiquants sensibilisent à la persécution.

Des Syriennes : "Je souhaite sincèrement bonne chance aux pratiquants de Falun Dafa".
Meria et son amie viennent de Syrie. Meria a déclaré : " Le Canada nous a donné le droit à la liberté et à exprimer nos pensées. Nous en sommes très reconnaissantes. Avoir la liberté est très important. Nous souhaitons sincèrement bonne chance aux pratiquants de Falun Dafa... nous souhaitons vraiment que la persécution prenne fin.


L'amie de Meria, Luna, a déclaré que la Syrie a toujours été en guerre, s'exclamant : « Nous ne voulons voir personne dans le monde souffrir ou être en danger. Notre monde est devenu très fragmenté. Je pense qu'il est temps que nous essayions de rendre le monde meilleur.


Toutes deux ont appelé à la fin de la persécution en signant une pétition au Premier ministre.


Un architecte: " C'est un génocide lorsque vous refusez aux gens leur liberté"
Après avoir signé la pétition, Wilson Murillo, un architecte, a déclaré que les gens devraient avoir le droit à la liberté et à s'exprimer. Il estime qu'un gouvernement ne doit pas réduire son peuple au silence.


" Les gens devraient avoir droit à la liberté, à s’exprimer et à bien d'autres choses. Pourquoi le gouvernement devrait-il appliquer certaines règles et réglementations et déterminer quel chemin les gens devraient prendre ? Il n'est pas juste d'être persécuté si l'on n'est pas d'accord avec ses règles. C'est contre l'humanité ", a déclaré Wilson.

Wilson Murillo, un architecte d'Ottawa, a signé la pétition et a déclaré que priver quelqu'un de sa liberté est un acte de génocide.


M. Murillo, originaire du Venezuela, a déclaré que de nombreuses personnes de son pays natal avaient également été persécutées. Cependant, après son arrivée au Canada, il a découvert que le communisme et les facteurs pro-PCC ont infiltré la société canadienne. " Nous vivons des moments difficiles", a-t-il commenté.


Il croit que le gouvernement canadien compte sur l'économie chinoise, il est donc difficile pour le gouvernement canadien de prendre certaines mesures contre le PCC. Il a dit qu'il n'était pas contre la Chine, il voulait juste arrêter la brutalité du PCC. Il sait que les pratiquants de Falun Dafa respectent le principe de Vérité-Compassion-Tolarance et trouve que ce sont, " ... des principes qui aideront les gens à entrer dans un état de paix et à tout considérer avec un esprit calme. "


Un fondateur d’une œuvre de charité : « J’approuve à cent pour cent Vérité-Compassion-Tolérance»
Raju Agarwal est le fondateur d'un organisme de bienfaisance qui soutient l'éducation des filles indiennes. Il a dit : " C'est dévastateur de voir la persécution par le PCC des pratiquants de Falun Dafa, des Ouïghours, des fidèles bouddhistes et des Tibétains. J'espère que le PCC pourra respecter les différentes ethnies et religions en Chine et leur donner la liberté de croire en ce en quoi ils veulent croire. "


Il a dit qu'il était à cent pour cent d'accord avec Vérité-Compassion-Tolérance. Vérité-Compassion-Tolérance est formidable et je suis totalement d'accord avec cela, en particulier avec le principe de Compassion

Le fondateur de l'association, Raju Agarwal, approuve le principe de Vérité-Compassion-Tolérance.

Andrew Neiter, un étudiant en santé à l'Université d'Ottawa, a dit que les pratiquants semblaient très paisibles en faisant les exercices. Il veut que le gouvernement canadien donne un coup de main et aide à arrêter la persécution. Il a dit : " Tout le monde devrait être libre et nous ne devrions pas avoir de rancune ou de haine." Il prévoit d'en apprendre davantage sur la pratique.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
“This Is What Everyone Is Looking For”

Version chinoise:
“这就是我们每个人都在寻找的”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.