Retourner à la tradition et réorienter ma pensée en prenant Dafa pour guide

Bonjour Maître, bonjour compagnons de pratique !


J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2008, mais je ne suis vraiment devenue diligente qu’après avoir rejoint l’Académie des arts Fei Tian de Californie en 2011. Là j’ai appris la danse classique chinoise, la culture et l’histoire traditionnelles et j’ai interagis avec des pratiquants de mon âge.


Pendant ma première année d’université j’ai pratiqué assidûment. Je lisais deux leçons du Zhuan Falun, chaque jour, faisais les exercices et ai amené ma compagne de chambre à quitter le Parti communiste chinois (PCC) et les Jeunes pionniers. Je faisais les exercices sur la pelouse de l’école deux fois par semaine avec un panneau indiquant : “cours gratuit de méditation.” Je mettais aussi des affichettes sur le campus concernant mon offre de cours gratuit d’exercices du Falun Dafa. Cette première année, seulement 10 personnes sont venues apprendre, mais cela faisait au moins 10 êtres de plus de sauvés.


Malheureusement ma diligence n’a pas duré. Mon étude du Fa n’était pas concentrée et j’ai commencé à faire les exercices par intermittence. Le plus dur était que je vivais si loin des autres pratiquants et n’avais pas de voiture pour me rendre en personne à l’étude du Fa. Heureusement je n’ai jamais arrêté de cultiver. À la fin de ma dernière année d’université, j’ai parlé avec des pratiquants de mon âge et j’ai été inspirée à rejoindre les médias.


Rejoindre les médias
J’ai rencontré beaucoup d’interférences juste avant de rejoindre les médias. Les médias sont extrêmement puissants pour sauver les êtres, alors naturellement, les forces anciennes ne veulent pas que plus de gens y participent. Certaines interférences incluaient la pensée selon laquelle je devrais déjà avoir un emploi ordinaire et acquérir de l’expérience en conception (je suis une conceptrice numérique) et ensuite je pourrais travailler pour Epoch Times. Mes amies n’arrêtaient pas de me dire également à quel point leur entreprise en Californie était formidable et qu’il y avait un terrain de volley-ball sur le campus et des buffets somptueux étaient proposés à tous les repas. Mais j’ai finalement réalisé que les médias étaient le meilleur chemin, et donc la semaine où j’ai obtenu mon diplôme, je sus allée à Epoch Times.


Les deux premières semaines m'ont envoyé des ondes de choc. Je ne réalisais pas à quel point j’étais devenue polluée en allant à l’université. Dans l’environnement bien ancré et diligent des médias, J’ai senti un contraste frappant dans la façon dont les pratiquants parlaient, pensaient et se conduisaient en comparaison avec les gens avec lesquels j’interagissais à l’école.


J’ai été particulièrement encouragée par ce qu’un collègue a dit après que je lui ai envoyé un travail de conception. Il a dit : “Merci. Tes services seront récompensés par beaucoup de vertu.” Mon cœur a été touché parce que je ne pensais pas si profondément à ce que pouvait quelques conceptions publicitaires pourraient valoir, mais pour les êtres sensibles qu'elles sauveraient, elles vaudraient une vertu sans bornes qui n'aurait pas de prix.


Un mois après mon arrivée, on m'a demandé de présenter le journal télévisé de NTD en anglais. Au début, j'étais réticente en raison de mes expériences passées devant la caméra. Mais vu que le département des informations cherchait désespérément une autre personne pour l'émission de midi, j'ai décidé de faire de mon mieux pour occuper ce poste.


J’ai eu un rappel lorsque j’ai lu l’enseignement du Fa du Maître :

    “Mais as-tu réfléchi ? Tu as autrefois signé un contrat avec moi quand tu es venu dans ce monde, c’est seulement parce que tu as fait le vœu de sauver ces êtres que tu peux alors devenir un disciple de Dafa et que tu peux ainsi faire cette affaire…” ( “Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016)


    Bien que nous ne sachions pas exactement quels types de vœux nous avons fait avant de descendre dans ce monde, j’ai compris que, si une opportunité se présente pour sauver les êtres et que vous êtes au moins capable d’essayer, alors pourquoi ne pas essayer ? J’ai également réalisé que, si être présentatrice était arrangé par le Maître, alors je devrais le faire. Si ce n’est pas arrangé, alors je n’aurais pas cette position.


    Être tous les jours devant la caméra a mis en lumière tous mes gros attachements. Lorsque j’étais en direct, je devais me concentrer sur les mots que je lisais et comprendre le sujet de chaque dossier d’actualité. Lorsque je faisais des fautes, je réalisais qu’elles étaient toutes causées par des attachements qui flottaient dans mon esprit. Certains attachements que j’avais étaient la peur de mal parler, la peur que ma voix se casse ou que je sois gênée par une chaleur excessive dans la pièce. De nombreux autres attachements ont été exposés juste devant moi. Après de nombreux indices que ces pensées étrangères étaient des attachements cachés, j’ai amélioré ma présentation. Et donc chaque jour, lorsque je quittais la caméra, je prenais un moment pour réfléchir à mes attachements et renforçais ma volonté de les éliminer.

    Pensées droites
    Avant de rejoindre les médias, je ne me réveillais presque jamais pour émettre la pensée droite dans la nuit. Lorsque je manquais occasionnellement l’un des heures fixées, souvent je ne la rattrapais pas. Je n’avais pas la volonté, parce que soit je n’étais pas claire sur ce que je voulais éliminer soit je ne comprenais pas à un niveau plus profond son efficacité. Parce que j’ai continué comme cela si longtemps, j’ai stagné et n’ai pas compris que je devais me pousser pour m’améliorer.


    Un jour, lorsque j’en ai parlé à ma mère, elle m’a raconté ce qu’une pratiquante du Pérou a partagé avec elle. Ma mère a demandé à la pratiquante comment Shen Yun avait pu si bien réussir au Pérou, dès sa première année. La pratiquante péruvienne a répondu que la première chose à laquelle elle devait prêter attention était de ne jamais manquer l’émission de la pensée droite. S’il vous arrivait de manquer une fois, vous deviez évidemment la rattraper. Cette pratiquante a dit qu’une pensée droite manquée signifiait que la perversité avait une chance d’interférer.


    Après avoir entendu cela, j’ai voulu m’améliorer. Depuis, je me réveille pour chaque pensée droite assignée et les fois où il m’arrive de manquer, je prends du temps supplémentaire pour l’émettre.


    Fonder ma pensée sur la culture et les valeurs traditionnelles
    Le Maître a dit :

      “Vous savez que la culture de l’humanité toute entière a été arrangée par les divinités, ce chemin est étroitement connecté avec les divinités. Retourner au paradis, comment peux-tu y retourner quand tu n’es pas sur ce chemin ? Conduits par la mentalité moderne, l’air étrange avec de telles coiffures, d’énorme boucles d’oreilles et des anneaux de nez, consommant de la drogue, ils veulent aller là où sont les divinités, est-ce possible ? Vous savez que c’est impossible. Par conséquent, seul ce chemin de la tradition est le plus proche des divinités, parce que ce chemin-là a été arrangé par les divinités.” ( “Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de New York à l’occasion du 25e anniversaire de la transmission à grande ampleur de Dafa.“)


    Quand j'étais à l'université, j'ai eu un piercing à l'oreille qui était populaire parmi les autres étudiants. Il était situé au centre de mon oreille. Mes amis se faisaient percer les oreilles, alors je me suis dit : "Pourquoi pas, c'est une expérience universitaire". En fait, je me sentais mal à l'aise de me faire faire ça, mais.mes attachements m’ont poussée à le faire quand même.


    Aux médias, je portais encore la boucle d’oreille. Mais lorsque j’ai commencé à présenter l’ émission e me suis sentie mal à l’aise de la montrer et j’ai commencé à vouloir me couvrir l’oreille avec mes cheveux. Quelque chose n’allait pas mais j’évitais l’idée d’enlever le bijou.


    Un jour mon oreille a commencé à enfler et j’ai compris que la seule façon de me soulager était d’enlever la boucle d’oreille. Alors lorsque je suis rentrée chez moi, j’ai essayé de la retirer mais la vis était coincée. Je me suis assise par terre et pendant une heure j’ai essayé toutes les manières possibles de l’enlever et mon oreille me faisait encore plus mal. Puis j’ai pensé que je ne devais pas porter ce genre de bijou et voyant comment l’enlever paraissait impossible, je me suis mise à genoux et j’ai dit dans ma tête avec sincérité : “S’il vous plaît, Maître, je veux enlever ce bijou et je promets de ne jamais le remettre.” Dix minutes plus tard, j’ai pu le retirer.


    J’ai réfléchi à cela. Dans les temps anciens, je ne pense pas qu’il était normal pour quelqu’un d’avoir une oreille percée à un endroit si bizarre. Mais plus important encore, j’étais l’un des visages de NTD en tant que présentatrice. Dans le futur, lorsque l’humanité verra la grandeur de Dafa et le pouvoir puissant que NTD a pour sauver les gens, ces êtres pourraient copier nos tenues vestimentaires et notre apparence. Si j’ai un tel piercing moderne dégénéré, alors n’inciterais-je pas les gens à copier ces mêmes habitudes dégénérées ?


    Le Maître a dit :

      “C’est pourquoi à cet égard, concernant quelle direction nous prenons lorsque nous faisons le travail de média et sur quelle culture nous nous fondons et comment évaluer les valeurs universelles, nous devons prendre la culture traditionnelle comme base.” ( “Farhui de NTD et Epoch Times 2018.”)


    En tant que disciples de Dafa et personnes travaillant dans les médias, c’est notre travail d’aider les gens à comprendre et retourner à la culture traditionnelle. Entourés par les idées “modernes”, il est encore plus difficile pour les gens ordinaires de trouver leur boussole morale, alors il est impératif que nous les aidions.


    Il y a tellement plus que je dois améliorer pour que je m’enracine dans les traditions morales. Je suis également une conceptrice numérique. Tout en réfléchissant à la façon dont le Maître a demandé à nos médias d’être ancrés dans la tradition, j’ai réfléchi à la façon de trouver des inspirations pour mes créations. Il n’est parfois pas facile de trouver la limite entre ce qui est traditionnel et moderne mais si nous basons notre réflexion sur le Fa, je pense que la sagesse de Dafa nous guidera.


    Merci Maître pour votre grande miséricorde et votre bienveillance en prenant soin de vos disciples. Je ne vous décevrai pas et je vous suivrai jusqu’à la fin.


    (Présenté à la Conférence de Fa des médias Epoch Times et NTD de 2021)


    Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

    Version anglaise : Returning to Tradition and Reorienting My Thinking with Dafa’s Guidance

    Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.