Retour sur l'histoire : la première journée mondiale du Falun

Le 28 avril 2000, dans un article publié sur Minghui.org, des pratiquants de Falun Dafa d’Europe et d’Amérique du Nord ont proposé le 13 mai comme Journée mondiale annuelle du Falun. La proposition a aussitôt attiré l'attention des pratiquants sur tous les continents, notamment d'Europe, d'Asie, d' Australie et de Chine continentale.


Le lendemain, une réponse de Pékin a été publiée : " Nous sommes d'accord avec la suggestion des pratiquants d'outre-mer ", écrivait un groupe de pratiquants de Pékin, "Veuillez célébrer cela et partager la beauté de Dafa avec les gens. Nous vous soutenons de tout cœur. "


Seulement neuf mois plus tôt, le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois (PCC) avait ouvertement lancé une campagne nationale contre le Falun Dafa, une pratique de méditation basée sur le principe de Vérité-Bonté-Patience. De nombreux pratiquants ont été arrêtés à la maison, au travail ou dans la rue pour avoir affirmé leur foi et fait connaître les bienfaits du Falun Dafa.


En dehors de Chine, cependant, les pratiquants pouvaient librement pratiquer leur croyance. Quelques jours après la publication de la proposition, davantage de pratiquants aux États-Unis et au Canada ont également exprimé leur soutien à l'établissement d'une Journée mondiale du Falun Dafa.


Le 5 mai 2000, Minghui a officiellement annoncé que le 13 mai avait été désigné comme la Journée mondiale du Falun Dafa, pour aider les gens du monde entier à connaître les bienfaits du Falun Dafa, et appeler les gens bienveillants à soutenir les pratiquants de Falun Dafa en Chine dans leurs efforts pour défendre leur droit à la liberté de croyance. L'établissement de la Journée mondiale du Falun Dafa permettrait aux pratiquants de Dafa et à ceux qui les soutiennent dans le monde entier de célébrer l'occasion spéciale chaque année.


Le 13 mai 2020 est donc devenu la première Journée mondiale du Falun Dafa, huit ans exactement après que M. Li Hongzhi, fondateur de la pratique, ait présenté le Falun Dafa au public. Quelques années seulement après sa présentation publique, le Falun Dafa avait attiré environ 100 millions de personnes en Chine pout ses principes profonds et ses bienfaits pour la santé. Cependant, pour de nombreuses personnes dans d'autres parties du monde, le Falun Dafa n'était toujours pas familier.


L'établissement de la Journée mondiale du Falun Dafa était comme une fenêtre grande ouverte permettant à des personnes de tous les horizons de connaître le Falun Dafa et ses pratiquants. La Journée mondiale du Falun Dafa est ainsi devenue un jour spécial que les gens du monde entier attendent avec impatience chaque année.


Manhattan: où puis-je apprendre?
Plus de 20 pratiquants se sont réunis à Bryant Park, dans le centre de Manhattan, au petit matin du 13 mai 2020. Situé sur la 42e rue entre les 5e et 6e avenues, ce parc était un espace de loisirs avec une belle pelouse à côté de la bibliothèque publique de New York.


Intrigués par les ballons colorés affichant les mots "Journée mondiale du Falun Dafa", les passants se sont arrêtés pour s'informer. Beaucoup d'entre eux ont dit qu'ils savaient que cette pratique avait été interdite en Chine, mais étaient surpris qu'il y ait autant de pratiquants. Certains ont dit qu'ils étaient heureux de voir un tel groupe de pratique à Manhattan. "Vous m'avez donné du matériel et parlé de la pratique, mais où puis-je l'apprendre ?" a demandé un passant.


Le même jour, des événements similaires ont eu lieu dans de nombreuses autres villes aux États-Unis, au Canada et en Australie.


Un policier japonais: J’espère que la pluie va s’arrêter pour vous
Les pratiquants japonais de la région de Kanto, Hiroshima, Sendai et Nagoya se sont réunis dans le Hall public des citoyens à Tokyo le 13 mai 2000 pour célébrer la première Journée mondiale du Falun Dafa.


A 13 heures, quelques150 pratiquants ont commencé une marche depuis le parc d'Ueno. Conduits par une camionnette de police, ils portaient des ballons et des banderoles décorées sur lesquelles était écrit " Falun Dafa ".


Une bruine a commencé juste après le début de la marche. "C'est un si bel événement", a déclaré un officier de police, "j'espère que la pluie va s'arrêter pour vous". Les pratiquants ont hoché la tête et souri. Et en effet, la pluie s'est arrêtée au bout d'un moment.


Événement à côté de la tour Eiffel
C'était une belle journée à Paris, où plus de 60 pratiquants se sont réunis au Trocadéro, près de la tour Eiffel, pour célébrer la première Journée Mondiale du Falun Dafa le 13 mai 2000. De nombreux passants ont vu l'activité et posé des questions. Une jeune femme s'est arrêtée pour regarder les pratiquants faire la démonstration des exercices, et plus tard, elle s'est jointe à eux.


Ce jour-là également, Radio France International a couvert l'événement dans ses programmes chinois et français. La radio d'Europe 1 a également rendu compte de cette activité.


Hong Kong
Après avoir obtenu un permis de la police, environ 150 pratiquants de Hong Kong ont célébré la première Journée mondiale du Falun le 13 mai 2020. À côté de la circulation dense, dans Chater Garden, les pratiquants tenaient des banderoles avec "Journée mondiale du Falun Dafa", "Vérité-Bonté-Tolérance" et "Falun Dafa".


Ce jour-là également, les pratiquants ont soumis des documents sur la pratique au Conseil législatif et au gouvernement de Hong Kong. Les bureaux de nombreux élus ont également reçu l'information.


AP (Associated Press) a rapporté que Hong Kong était le seul endroit en Chine où les pratiquants de Falun Dafa pouvaient pratiquer leur croyance sans conséquences. Hui Yehan, une femme au foyer de 42 ans qui pratiquait depuis deux ans, a déclaré que l'événement était une opportunité pour les gens de connaître le Falun Dafa. Elle a dit que la pratique profitait aux pratiquants et à la société dans son ensemble, sans causer aucun tort à personne.


Le 13 mai 2000, plus de 400 pratiquants de Taiwan ont fait les exercices ensemble à Taichung pour soutenir les pratiquants en Chine.


Selon le World Journal, les pratiquants de près de 40 nations ont organisé des événements le 13 mai 2020 afin de permettre aux gens de se familiariser avec le Falun Dafa.

Célébrations à Manhattan, en Australie, au Canada, à Paris, à Hong Kong et en Nouvelle-Zélande


Pékin: un monde différent
Contrastant avec les célébrations organisées dans le monde entier, les pratiquants en Chine ont été pris pour cible lorsqu'ils ont tenté de célébrer la première Journée mondiale du Falun Dafa sur la place Tiananmen le 13 mai 2020. Selon AP news, lorsque certains pratiquants se sont rendus sur la place Tiananmen ce jour-là, des policiers les ont envoyés par terre provoquant l'éparpillement de leurs bannières et de leurs fleurs.


De nombreux policiers, en uniforme ou en civil, patrouillaient sur la place Tiananmen. Ils ont approché piétons ou touristes, demandant s'ils étaient des pratiquants de Falun Dafa. Si la réponse était oui, la police les emmenait dans des fourgons de police stationnés non loin de là.


Les agents ont également frappé cinq femmes qui tentaient de déployer des banderoles portant des messages sur le Falun Dafa. Les coups ont continué même après qu'elles aient été poussées dans des fourgons de police..

Des pratiquants de Falun Dafa, y compris un garçonnet, arrêtés sur la place Tiananmen


Au moins 50 pratiquants ont été arrêtés par la police de Pékin ce jour-là. La violence exercée à leur encontre a choqué des milliers de touristes, dont beaucoup de ressortissants étrangers.


AP news a commenté que la brutalité de la police à l'encontre des pratiquants de Falun Dafa indiquait que la persécution du Falun Dafa par le gouvernement chinois n'avait pas atteint son objectif, car les pratiquants n'ont pas faibli dans leur croyance. car les pratiquants n'ont pas fléchi dans leur croyance.


Selon Voice of America, afin d'empêcher les pratiquants de Falun Dafa d'organiser de tels événements le 13 mai 2020, Pékin avait intentionnellement ralenti la vitesse de l'Internet dans le pays. Les autorités ont également interdit l'accès aux sites Internet liés au Falun Dafa et à certains sites d'information occidentaux.


Néanmoins, des salutations affluent depuis lors chaque année sur le site Web de Minghui. Les sympathisants viennent de tous les horizons, des officiels et des fonctionnaires du gouvernement chinois, des militaires actifs et retraités, des professeurs et des employés d'université, des propriétaires d'entreprise, des ouvriers d'usine et des citoyens ordinaires. Ils remercient le Falun Dafa pour les effets positifs qu'il procure aux pratiquants et à la société.


Le nombre de salutations reçues chaque année amène à se demander : si le Falun Dafa n'avait pas été persécuté en Chine, combien de personnes supplémentaires - citoyens chinois et étrangers - auraient adopté cette pratique ?


Tout est bien qui finit bien
Pour les pratiquants de Falun Dafa, Vérité-Bonté-Patience sont des valeurs universelles qui dépassent les frontières nationales ou les groupes ethniques. N'importe qui peut pratiquer le Falun Dafa pour être une bonne personne tout en améliorant sa santé.


Répandre les bienfaits du Falun Dafa en dehors de la Chine peut sembler anodin. En Chine continentale, cependant, cela peut signifier la vie et la mort, la perte d' emploi et la souffrance de la famille, y compris des enfants. Néanmoins, avec un cœur pur pour aider les gens à savoir ce qu'est le Falun Dafa et dénoncer la persécution, les pratiquants en Chine n’ont pas ménagé leurs efforts pour distribuer des documents d'information aux gens, qu'il pleuve ou vente.


Petit à petit, les graines de la bonté ont poussé et fleuri dans le monde entier. Depuis son introduction au public en 1992, le Falun Dafa est maintenant pratiqué dans plus de 100 pays, et ses enseignements sont traduits dans plus de 40 langues. Avec plus de 100 millions de pratiquants dans le monde, plus de 3 500 proclamations et lettres de soutien ont été reçues de la part de dirigeants locaux et d'États du monde entier.


Rien qu'en 2018, trois résolutions ont été adoptées aux États-Unis, 44 proclamations ont été émises et 27 lettres de félicitations ont été reçues pour célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa. Pendant huit années consécutives (2011-2018), le Sénat de l'État de New York a adopté une résolution pour célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa.

Le 17 juillet 2019, l'ancien président américain Trump a rencontré 27 survivants de persécutions religieuses de 17 pays. Parmi eux se trouvait Mme Zhang Yuhua de Nanjing, province du Jiangsu. La Présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a également souligné son soutien aux droits humains en Chine dans son discours de la veille.


Sam Brownback, Ambassadeur itinérant des États-Unis pour la liberté religieuse internationale, a également tweeté son soutien aux pratiquants de Falun Dafa le 13 mai 2019. Il a dit que personne, y compris les pratiquants de Falun Dafa, ne devrait être réprimé pour sa croyance.


En juillet 2020, plus de 600 législateurs d'Europe, d'Amérique du Nord, du Moyen-Orient, d'Asie et d'Amérique latine ont signé une déclaration conjointe, appelant à l'arrêt de la persécution du Falun Gong et à la libération de tous les pratiquants détenus.


Mai est la saison des fleurs et de l'espoir. Alors que des dizaines de millions de pratiquants continuent de subir la répression en Chine et que la terreur du PCC menace le monde entier, notre choix peut être crucial. Si nous choisissons de soutenir les innocents et les justes, nous serons bénis par des lendemains qui chantent.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
History in Review: The First World Falun Day


Version chinoise:
二十一年前的“5.13”这一天

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.