Pratiquer l’endurance en cultivant

J'ai commencé à cultiver et pratiquer en 2010 lors de ma première année au collège. Tous les dimanches, je rejoignais d’autres pratiquants de Falun Dafa pour faire les exercices au Musée-Réserve de Tsaritsyno. Mes jambes me faisaient terriblement souffrir les quelques dernières minutes de l’assise d’une heure en méditation, mais je serrais les dents et persistais.


Un jour d'été, il faisait très chaud et je sentais les rayons du soleil me brûler le sommet de la tête. J'étais en méditation profonde, mais la douleur dans mes jambes était atroce. L'agitation qui régnait autour de moi, bien qu'elle fût proche, me semblait lointaine. C'est alors que j'ai entendu une voix dire : "Êtes-vous prêt à souffrir ainsi pour sauver vos êtres sensibles ?" Dans mon cœur, j'ai répondu sans hésiter : "Oui."


Cette voix a continué à me dire que mon monde devait s'assimiler aux principes de véracité, de bonté et de tolérance, mais que je n'avais pas encore atteint le critère pour la tolérance. Par conséquent, ma cultivation dans le monde humain devait tempérer et parfaire cette partie de moi-même. Cette expérience a fait naître en moi un sentiment de responsabilité qui m'a donné la capacité de continuer à endurer la douleur.


Je venais juste de commencer à cultiver à l’époque. La voix que j’ai entendue alors que j’étais en méditation m’a étonné. J’ai été reconnaissant envers Maître Li, le fondateur de Falun Dafa, pour le test, car il m’inculquait un sens de la mission. Nous sommes venus dans ce monde pour un but. Bien que notre côté humain soit trompé et que notre vrai moi soit entravé par tout ce qui se trouve devant nous, notre vrai moi sait ce qui se passe !


En tant que disciples de Dafa durant la période de la rectification du Fa, nous ne cultivons certainement pas pour la plénitude personnelle ! En nous cultivant bien, les vies dans notre domaine seront en mesure de s’assimiler au nouvel univers. Le chemin que nous prenons en cultivant est le processus d'arriver progressivement à répondre aux normes du nouvel univers.


Le Maître a dit :

    " ...le chemin pris par chacun est différent, car la fondation de chacun est différente, la taille des divers esprits d'attachements est différente, la caractéristique des vies est différente, le travail parmi les gens ordinaires est différent, l'environnement familial est différent, etc., ces facteurs déterminent la différence du chemin de xiulian de chacun..." ( Points essentiels pour avancer avec diligence (II), Chemin )


Nous existons avec la rectification du Fa! En tant que disciples de Dafa, nous avons tous des origines différentes, mais notre but ultime de réalisation est le même. Le chemin que chacun prend est différent, cependant, nous avons tous la responsabilité de faire les mêmes trois choses . Quand nous nous cultivons bien, nous sauvons des vies dans nos royaumes. Toutefois, nous avons aussi la responsabilité de sauver les autres. Par conséquent, les désagréments et les difficultés que nous rencontrons dans la cultivation et la clarification de la vérité sont causés par nous-mêmes et par le karma des êtres. L'expression "assister le maître dans la rectification du Fa " a un certain poids. Si vous assumez cette responsabilité, vous devrez en supporter le fardeau.


En gérant la souffrance, si nous utilisons nos sentiments personnels comme point de départ, alors il y a une limite à notre endurance. Cependant, si nous pensons que nous souffrons pour le bien des autres, il n’y a pas de limites à l’étendue de notre endurance.


Chaque jour que nous passons dans ce monde mortel, nous devrons continuellement tendre vers le ciel et dépasser nos limites. Afin d'accomplir notre mission en venant dans ce monde, nous ne pouvons pas avoir peur de la souffrance de vivre ici ou prendre note de sa saleté. Nous n'avons pas hésité à marcher sur ce chemin plein d'épines et de dangers avec les deux yeux couverts. Nous croyons que nous pouvons retourner à notre origine en suivant les rayons de Dafa.


Qu'il s'agisse de la douleur que nous endurons pendant la méditation assise ou de l'agonie de devoir nous débarrasser de nos attachements ou de la blessure que nous ressentons dans les conflits ou lorsque ceux qui ne comprennent pas nous maltraitent lorsque nous essayons de leur clarifier la vérité, les souffrances que nous endurons dans le monde humain peuvent être amplifiées de nombreuses fois. Mais elles se transformeront en pluie après une longue sécheresse, nourrissant les êtres sensibles dans les cieux.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de l'anglais
Version anglaise :
Practicing Endurance in Cultivation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.