“Prendre les souffrances pour une joie” est le meilleur état de cultivation

Les gens ordinaires ne veulent pas endurer de souffrance parce qu’ils vivent dans l’illusion, alors ils l’évitent. Les principes de la cultivation sont à l’opposé de ceux des êtres humains. Les pratiquants doivent non seulement être capable d’endurer les difficultés, mais aussi d’endurer les plus dures de toutes les difficultés. Nous devons atteindre l’état de cultivation consistant à " prendre les souffrances pour une joie. " (" État d’esprit ", Points essentiels pour avancer avec diligence)


Chacun des principes du Fa dont parle le Maître dans Zhuan Falun est une loi que tous les êtres de tous les royaumes et niveaux dans le nouvel univers futur doivent suivre. C’est le principe fondamental qui crée le nouvel univers et l’environnement pour tous les êtres. Dans notre cultivation, en particulier dans la cultivation de la période de la rectification de Fa, nous devons valider sans compromis Dafa dans la pratique, afin d’atteindre l’objectif d’assimilation à Dafa. Faute de quoi, l’assimilation à Dafa n’est que le vœu pieux du pratiquant.


Par exemple, ce n’est qu’en atteignant l’état d’esprit de " prendre les souffrances pour une joie" que l’on peut réaliser ce que c’est vraiment, et maintenir naturellement un état de cultivation heureux au milieu de difficultés et de tribulations compliquées. Le cœur humain ne ressent la douleur que lorsqu’il est lié par les émotions. Après avoir abandonné tous les attachements humains, elle est remplacée par la compassion, qui est une manifestation de la grande énergie des divinités justes.


Le Maître a dit :

    " Il y a une voie pour cultiver le gong,
    le cœur est ce chemin.
    La Grande Loi est sans limite,
    la souffrance est le bateau. " ("Falun Dafa ", Hong Yin)


D’après le titre du poème " Falun Dafa ", je comprends que "cultiver le cœur " et " endurer la souffrance "» sont les deux principaux éléments de la cultivation de Dafa. Endurer la souffrance accompagne chaque étape de la cultivation jusqu’au jour de la plénitude.


Superficiellement, le fait d’endurer la souffrance peut éliminer le karma et rembourser les dettes karmiques. À un niveau plus profond, en regardant à l’intérieur au milieu des épreuves, des tribulations, et des conflits, il est plus facile de voir clairement ses attachements, donc d’élever son xinxing.


Le Maître a dit :

    " Certaines divinités ont subi la totalité des souffrances du niveau de leur univers, du début à la fin, en espérant obtenir ainsi une vertu majestueuse aussi grande, afin d'accomplir cette affaire de recevoir le salut. » (« Enseignement du Fa à la conférence internationale d’échange d’expérience à Pékin ", Enseignement du Fa dans les conférences (I))


Je comprends que le fait d’endurer des épreuves peut développer une immense vertu, et qu’avoir une vertu toute puissante est la garantie que nous puissions sauver davantage de gens.


Bien que le chemin de la cultivation de Dafa soit très étroit, en s’en tenant à "prendre les souffrances pour une joie ", nous pouvons parcourir solidement notre chemin.


Ce qui précède est ma compréhension limitée, veuillez m’indiquer tout élément inapproprié.


[Note de l'éditeur : Les points de vue exprimés dans cet article représentent les opinions de l'auteur, dont lui seul est responsable. Les lecteurs doivent évaluer les mérites de l'article par eux-mêmes].]

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de l’anglais
“Taking Hardship as Joy” is the Best Cultivation State


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.