Une journée de travail d’un chauffeur de taxi durant la pandémie du PCC

Je suis un chauffeur de taxi, Lorsque le virus du PCC (coronavirus) s’est répandu dans toute la Chine, peu de personnes me sollicitaient. J’ai passé des heures à rouler, dans l’attente de clients. Mais personne ne m’appelait. Juste avant que je ne décide de rentrer chez moi, quelqu’un m’a appelé pour une course.


Quelques minutes plus tard, le client m’a rappelé et a dit qu’il avait de la fièvre et voulait aller à l’hôpital. Il m’a demandé si je voulais quand même l’accepter. À l’époque, la plupart des chauffeurs de taxi avaient trop peur que quelqu’un ayant de la fièvre monte dans leur voiture. J’ai hésité une seconde avant de lui dire que j’acceptais.


J’étais nerveux en allant le chercher : Et si j’attrapais le virus? Je ne cessais de me rappeler à moi-même, qu’en tant que pratiquant de Dafa protégé par Maître Li, je ne devrais pas avoir peur du virus. Mais qu’en serait-il de mes prochains clients ? Avec ces pensées tourbillonnant dans ma tête, je suis arrivé à l’endroit où le client m’attendait.


L’homme était en effet malade. Il toussait et avait de la fièvre. J’ai commencé à m’inquiéter. Alors, j’ai pensé, "C’est une opportunité d’éveiller sa conscience. Je dois lui clarifier les faits au sujet du Falun Gong."


Il m’a remercié de l’avoir pris malgré son état. Sans aucune hésitation, je lui ai dit "Avez-vous entendu parler des démissions du Parti Communiste Chinois (PCC) et de ses organisations de la jeunesse pour être en sécurité ?"


Lorsqu’il m’a répondu par la négative, je lui ai dit : "Démissionner du PCC coupe vos liens avec lui. Avez-vous déjà rejoint l’une de ses organisations ?" Il a dit qu’il avait rejoint la Ligue de la Jeunesse lorsqu’il était jeune. Je lui ai dit : "Je peux vous aider à le quitter avec un pseudonyme pour protéger votre identité." Il a accepté.


Je lui ai aussi parlé du Falun Gong et l’ai encouragé à réciter, "Falun Dafa est bon, Vérité-Bonté-Patience est bon." (en chinois Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao) Je lui ai dit, "Faire cela sera bon pour votre santé." J’ai continué en l’informant sur la mise en scène de l’auto-immolation de la Place Tiananmen et de la popularité croissante du Falun Gong dans le monde. Il était très réceptif.


Avant qu’il ne parte, je lui ai offert une amulette avec les deux phrases du Falun Gong. Je lui ai suggéré d’aider à diffuser vérité et d’encourager davantage de gens à quitter le PCC. "Écrire 'Quittez le Parti' sur des billets de Yuan est une bonne approche. C’est gratuit et facile à faire. Cela vous assurera à vous et à d’autres un bon futur." Il a répondu, "Merci. Je sais."


Après qu’il soit sorti, j’ai eu une autre course mais j’ai d’abord nettoyé à fond ma voiture par précaution. J’ai aussi pensé que la meilleure précaution pour être en sécurité était de permettre à mes clients de connaître la vérité sur le Falun Dafa et de les encourager à répéter, "Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao."


Après une courte discussion avec mon autre client, je lui ai parlé du mouvement de démission du PCC et lui ai demandé s’il avait rejoint les organisations communistes. Il a dit qu’il était membre du Parti. J’ai dit, "De nos jours, les gens rejoignent le Parti afin d’avoir une bonne vie. Mais plus personne ne croit à la propagande du Parti, pas même les responsables du Parti." Je lui ai expliqué comment démissionner et je lui ai proposé un pseudonyme. "Vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit ou de payer qui que ce soit. Mais vous serez béni par les êtres supérieurs et serez protégés des calamités et de la pandémie", lui ai-je dit. Il a suivi mon conseil et a quitté le PCC.

Ma prochaine course était une famille de trois personnes. J’ai demandé au Maître de me donner la sagesse afin de trouver la bonne approche pour leur parler. Après qu’ils soient montés dans la voiture, je leur ai dit, "Le gouvernement ferme les autoroutes et confine les villages, et les responsables font de leur mieux pour nous tenir dans l’ignorance. Le gouvernement a dit que le virus était sous contrôle lorsque ce n’était pas le cas et qu’il n’était pas contagieux alors qu’il l’était." J’ai aussi mentionné la révolution culturelle et le canular de l’auto-immolation de la Place Tiananmen comme preuves montrant à quel point le Parti était pervers. "Tant que vous acceptez sincèrement de couper les liens avec les organisations du Parti, vous serez protégé des grands désastres." Tous les trois démissionné.

Peu après cela, j’ai réussi à clarifier les faits à mon quatrième client et je l’ai aidé à quitter le Parti.


C’était un de mes journées les plus heureuses. J’ai clarifié la vérité à tous mes clients, et ils avaient coupé leurs liens avec le PCC. J’espère pouvoir faire la même chose chaque jour.


Je ne prévoyais pas d’écrire à ce sujet jusqu’à ce que je fasse récemment un rêve dans lequel j’étais retourné au collège. Tous mes camarades de classe passaient un examen, alors que moi, je regardais juste la feuille sans avoir la moindre idée. Alors une voix a dit : "Fait juste de ton mieux" Soudain, j’ai su comment répondre aux questions. Après m’être réveillé, j’ai réalisé que le Maître m’avait donné un signe afin que j’écrive mes expériences. Je suis très reconnaissant pour les conseils du maître.


Traduit de l'anglais
Version en anglais :

https://en.minghui.org/html/articles/2021/2/23/191080.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.