Ce que je sais de l’histoire et des mystères de la Terre (6): Les Crânes de cristal


Préface : À mesure de l’avancée de la rectification de Fa, j’élève sans cesse mon xinxing dans la cultivation de Dafa, en m'assimilant aux principes universels de Vérité-Bonté-Tolérance ; ainsi ma sagesse s'approfondit et mes capacités se renforcent. Dafa m'a révélé, à mon niveau de cultivation les vérités de différents niveaux, y compris l'histoire et les mystères de la Terre. Je les ai mis par écrit afin de les partager avec mes compagnons de pratique.


Une civilisation perdue — Les crânes de cristal
Les crânes de cristal constituent une énigme de ce siècle, captivant archéologues, scientifiques, et responsable de musées. Les gens débattent de ce sujet depuis plus de 100 ans. À ce jour, personne n’a été en mesure de comprendre avec précision le but et l’utilisation véritable de ces crânes. Beaucoup pensent que ces crânes de cristal ont été sculptés il y a environ 10 000 ans par des personnes appartenant à d'anciennes civilisations d’Amérique centrale. Quelle est la véritable histoire de ces crânes ? Aujourd’hui, du point de vue d’un pratiquant, je vais expliquer la signification réelle des crânes de cristal en partant du premier crâne de cristal découvert.


En 1924, l’explorateur britannique Anna Mitchell-Hedges a découvert, dans l’ancienne ville de Lubaantun en Amérique centrale, un crâne de cristal. Les dimensions du crâne sont d’environ 18cm de long, 13cm de large, 13cm de haut, et d'un poids de 5kg. Il est très propre et raffiné. Sa forme et sa structure sont pratiquement similaires au crâne d’une personne normale. Bien que le crâne ne soit pas brillant, il dégage une lumière brillante et incolore. Parfois, le crâne produit des sons différents, presque comme une personne chantant doucement, accompagné d’un beau son semblable à celui d’une cloche d’argent. C’est extraordinairement mystique. Chaque fois qu’une personne s'approche du crâne et entend le son qu’il émane, cela produira chez l’auditeur toutes sortes d’associations mentales ou de visions. Ceux qui se tiennent tranquillement devant le crâne sentiront une espèce de constriction indescriptible dans leur corps. Le crâne change fréquemment de couleur. Il a également un effet hypnotique sur les observateurs. Les mystérieux phénomènes surnaturels du crâne de cristal laissent libre cours à l'imagination de nombreuses personnes. Alors ces phénomènes sont-ils réels ? Quelles autres vérités inconnues y-a-t-il là ?


Ce qui m’a été montré au niveau où je me suis cultivé, c’est que ce crâne de cristal n’a pas été fabriqué au cours de ce cycle de civilisation humaine. C’est le produit d’une civilisation humaine antérieure. Il a été sculpté et poli par un pratiquant, il y a 70 000 ans dans la région de l’Amérique centrale. Le crâne est semblable à une clé USB très avancée stockant divers sujets de cette époque, tels les sciences humaines, la géographie, la sociologie, la religion, la science, et toutes sortes d’informations. Sous l’effet d’une énergie intense, le crâne peut produire, à partir de la zone de l’œil céleste, située entre les sourcils, un faisceau lumineux, projetant sur le sol, un écran d’environ 5 mètres, un peu à la manière d'un cinéma diffusant un film. Trois cents ans plus tard, une technologie très avancée issue de cette société humaine a permis aux gens de « libérer » les images contenues dans le crâne de cristal. Un esprit amérindien venu de la dimension correspondante de ce crâne le protège. Cet Indien d’Amérique porte une crête de plumes et est vêtu d'un pagne. Il porte toutes sortes de tatouages géométriques verts sur le visage et le corps. Sur le côté gauche de sa taille, pend un sac en cuir. À l’intérieur il y a toutes sortes d’objets qui seraient utilisés comme offrande sacrificielle aux divinités : une petite cloche, un pilon en bois, une cuillère en bois, un totem en bois, et ainsi de suite. Les chants émanés par le crâne sont exactement les chants religieux psalmodiés lors des anciennes cérémonies religieuses sacrificielles. Ceux qui se tiennent tranquillement à proximité verront leurs pensées quelque peu restreintes par l’énergie émise par le crâne de cristal. Le crâne est comme une porte menant à une autre dimension, reliant cette dimension à l’autre. Ce que les gens ont vu et entendu, ce sont des scènes et des sons de cette autre dimension. Dans le passé, une personne se sacrifiait en scellant son âme dans la dimension correspondante du crâne et, à partir de là, protégeait le crâne de cristal. L’âme utilise le crâne comme médium, transmettant aux peuples du monde la croyance et l’éveil justes d’un pratiquant, qui peut se résumer comme suit : le corps de chair d’une personne peut mourir, mais la foi juste d’une personne dans les divinités est éternelle ; elle ne peut s’éteindre et perdure comme un héritage à travers les âges.


J’ai utilisé mes capacités supranormales pour accéder au crâne de cristal et ai été en mesure d’obtenir une vision de toute cette époque. Il y a 70 000 ans, des extraterrestres de la constellation d’Orion ont visité la Terre. Leurs traces se trouvent dans tous les coins de tous les grands continents. Ils ont été surpris de constater que le cerveau d’un humain contenait la Terre, la Voie Lactée et les messages du cosmos. Ils ont étudié la structure organisationnelle du cerveau de l’homme et en ont produit une imitation, qui pouvait de la même façon, stocker l’information. Ainsi, ils ont créé le crâne de cristal. Ils ont fabriqué environ sept crânes. Les crânes stockent des informations non seulement sur l’histoire et le cours des événements de tous les continents de la Terre, y compris sur les montagnes et les rivières, mais aussi sur l’élévation et la chute des différentes espèces animales et végétales de la Terre. Dans le même temps, il stocke des enregistrements de la Voie lactée et l’existence et l'évolution des différents groupes ethniques et espèces d’autres planètes.


Les extra-terrestres de la constellation d’Orion entretenaient des relations très étroite avec la Fédération Catlánmissi (ce qui signifie, nation riche), qui, à l’époque, était la nation d’Amérique centrale, la plus riche et la plus puissante. Ils avaient conclu avec les aliens, un sombre accord secret. Les extra-terrestres d’Orion apportaient à la Fédération Catlánmissi, dirigée par une junte, une technologie militaire extraterrestre, tandis qu’en retour, la junte de Catlánmissi fournissait aux extraterrestres des êtres humains ainsi que des espèces végétales et animales pour des expériences.


La Fédération Catlánmissi était une entreprise insolite équipée d'une technologie de pointe et adepte de l’esclavage. La richesse, la science, la technologie, la main-d’œuvre et les ressources naturelles de la nation étaient toutes entre les mains de quelques groupes d’intérêt et d'un dictateur, qui exerçait le pouvoir politique. La société était extrêmement divisée. La classe inférieure de la société était extrêmement pauvre. La population atteignait les 70 millions d’habitants, et ses habitants étaient de race jaune. La chaîne de montagnes des Rocheuses canadiennes était le berceau de la junte. A l'apogée de leur puissance, leur capitale s’étendait sur une superficie équivalente au Mexique et à l’État américain du Nouveau-Mexique actuels. Les habitants de cette nation portaient des vêtements noirs ou blancs. Les roturiers portaient du noir, tandis que les aristocrates portaient du blanc. Aidée par la puissance de la technologie extraterrestre, la Fédération de Catlánmissi a établi les normes et dirigé le monde dans le domaine de la science et la technologie. Cette technologie extraterrestre avancée se reflétait dans tous les aspects de la société. Chaque fois que les aristocrates se rendaient à l’étranger, ils voyageaient à bord d’avions à propulsion ionique. Ces avions étaient intelligents, rapides et non polluants pour l’environnement. Les matériaux utilisés dans l’avion étaient légers, durables et solides. En termes de communication, ils utilisaient des appareils de communication similaires aux téléphones mobiles d’aujourd’hui, mais les leurs étaient plus intelligents. Lors d’un appel, ces téléphones pouvaient transmettre une image de l'interlocuteur de 10 cm dans la paume de la main. Quant à l’agriculture, ils utilisaient une solution nutritionnelle très concentrée issue d'une autre dimension pour faire pousser des cultures de toutes sortes en grande quantité. En outre, ils utilisaient la technologie de modification génétique (GM) pour élever le bétail. Lorsqu'une certaine température et un certain niveau d'énergie étaient atteints, ils utilisaient des lasers pour stimuler l’ovule fécondé des animaux, provoquant une mutation génétique qui modifiait la taille de l’animal. Les animaux pouvaient atteindre 3 à 5 fois la taille des animaux normaux. Mais ces animaux génétiquement mutés étaient élevés pour être mangés seulement par les esclaves ou l'échelon le plus bas de la société. La Fédération Catlánmissi avait alors une armée puissante. Les soldats utilisaient des lasers comme armes. Leur uniforme militaire était une armure énergétique intelligente. En cas de besoin, l’armure pouvait produire une énergie qui couvrait un rayon complet de 360 degrés autour du corps, ne laissant aucune faille pouvant être pénétrée. La junte infligeait des punitions extrêmement sévères aux prisonniers de guerre de diverses ethnies qui tentaient de se rebeller. Ils implantaient par la force une puce dans le cerveau du rebelle près de la glande pinéale. A cause de cette puce implantée, la personne perdait sa conscience principale, faisant d'elle l'équivalent d'un mort-vivant. Ces personnes contrôlées étaient manipulées et utilisées à volonté. Elles se voyaient habituellement attribuer des emplois dans les environnements les plus rudes ou sur les champs de bataille, où étaient engagées dans les tâches les plus difficiles, les plus épuisantes et les plus dangereuses. Le dictateur de la junte considérait ces êtres comme des consommables. Ces zombies étaient les vies les plus faibles, les plus basses et les moins chères du pays.


Le peuple de la Fédération Catlánmissi adorait le dieu des enfers. Dans leur langue, cette divinité était appelée la divinité de la sécurité, de la défaite et de la mort (伏泰死神). Ils considéraient toutes les autres religions comme hérétiques et ont adopté une politique génocidaire à l'encontre des croyants d’autres religions. Grâce au soutien de la technologie extraterrestre, la junte de Catlánmissi a centralisé la gouvernance des Amériques. Une dizaine de pays ont capitulé devant eux, mais la junte n’était pas satisfaite de la situation d'alors. Ils ont mis en œuvre une politique visant à étendre leur puissance et leur influence militaires à travers le monde entier. Dans leur tentative de gouverner le monde, ils ont rencontré une puissante résistance de la part des forces alliées de l’Europe et de l’Asie. Au fur et à mesure que la junte étendait son influence militaire, ils s’inquiétaient des armées alliées. Ainsi, afin d’empêcher toute invasion et attaque ennemies, la Fédération De Catlánmissi construisait généralement des bâtiments de faible hauteur, d'une hauteur d’environ deux étages. Quatre-vingt-dix pour cent de leurs bâtiments étaient souterrains. Leur énorme nation en plein essor existait sous la surface de la Terre, tandis que leur territoire à l'air libre était couvert de forêts, prairies et de terres incultes.


Le responsable de l’armée de Catlánmissi, le général Caslow, a découvert à travers la collaboration avec les extraterrestres que ces derniers complotaient dans le but d'atteindre leurs propres objectifs. Le plan des aliens était de manipuler et d'utiliser la Fédération Catlánmissi puis de les remplacer afin de devenir les dictateurs du monde. Les habitants de Catlánmissi ont compris la gravité de la situation et craignaient que les peuples du monde ne soient un jour éliminés par les extra-terrestres. Le général Caslow fit secrètement sept copies des crânes de cristal fabriqués par les extra-terrestres. Il a utilisé une sorte d’énergie afin de stocker à l’intérieur d’un crâne de cristal des informations sur la manière dont les extra-terrestres de cette période ont nui au peuple de la Terre et les faiblesses des aliens. J’ai vu un phénomène intéressant. Les extra-terrestres d'Orion n'avaient développé absolument aucune immunité contre de nombreux virus humains ordinaires comme le rhume. Une fois infectés, ils présentaient des symptômes fiévreux qui ne disparaissaient pas, et des éruptions rouges apparaîtraient sur l’ensemble de leur corps. En 3 à 15 jours, leurs organes étaient défaillants et ils mourraient.


Tous les extraterrestres n’étaient pas comme ça. Les caractéristiques des vies de différentes planètes déterminaient leur adaptabilité aux environnements des différentes planètes. Le général Caslow a caché ce crâne de cristal contenant des informations sur le sort de la Terre dans une pièce privée à l’intérieur d’un temple. Les chefs religieux l’ont préservé et transmis au fil des générations.


Le régime de Catlánmissi a duré 180 ans avant d’être finalement éliminé par les forces alliées d’Europe et d’Asie. Le crâne de cristal n’a pas été détruit avec le régime ; il a été au contraire miraculeusement transmis jusqu'à ce jour. Les extraterrestres de cette époque ont fabriqué sept crânes de cristal. Ils en ont amené deux avec eux en quittant la Terre. Ils ont délibérément laissé les cinq autres derrière afin de laisser à l’humanité un enregistrement sur la civilisation extraterrestre et leur propre système culturel, y compris leur connaissance de la vie, de l’univers, de la matière ainsi que sur leur mode d’existence et la technologie extraterrestre. Lorsque le régime a été renversé, certains crânes de cristal ont été découverts par les vainqueurs de la guerre. Ils les considéraient comme de précieuses œuvres d’art et les ont ramenés dans leur propre pays. Certains ont été thésaurisés par de riches marchands. D'autres ont été détruits lors de calamités naturelles. Lorsque les propriétaires de crânes de cristal sont décédés, ils ont été enterrés avec le crâne de cristal.


Un crâne de cristal peut être trouvé au British museum. Depuis qu’il a été exposé au public en 1898, des archéologues de nombreux pays sont venus faire des recherches. Les experts avancent que ce crâne est un chef-d’œuvre, datant de la période coloniale, créé par une tribu latino-américaine. Alors, qu'en est-il réellement ? Ce qui m’a été révélé au niveau où je suis parvenu en cultivant, c’est que 30 000 ans auparavant, au fond de la chaîne de montagnes des Andes d'Amérique du Sud, un petit groupe de pratiquants religieux pratiquait la cultivation solitaire. Parmi eux, se trouvait un pratiquant qui avait laissé la civilisation humaine loin derrière. Il habitait à l’endroit de la montagne le plus froid, au-dessus du niveau de la mer, et avait cultivé en endurant des difficultés de ce genre durant plusieurs centaines d’années. Il avait passé 13 ans à sculpter et polir ce crâne de cristal uniquement à la main. À l’aide d’un gong [énergie] très puissant, il a versé dans le crâne les principes du Faauxquels il s'était éveillé alors qu'il se cultivait. Il espérait que le crâne pourrait être transmis aux générations ultérieures afin d’éclairer les futurs pratiquants prédestinés.


À cette époque, l’empire maya se trouvait dans sa phase finale de domination sur les Amériques. La société était devenue corrompue, et les humains étaient dépravés, croyant dans des cultes maléfiques. il y avait de nombreux assassinats religieux en guise de sacrifice. C’était de la folie. La population tournait en ridicule, raillait et se moquait les croyants des voies justes. Le pratiquant qui cultivait depuis plusieurs siècles dans la chaîne de montagnes des Andes voyait très clairement ce qui allait arriver à toute la civilisation maya, mais il était impuissant à faire quoi que ce soit parce que, sur Terre, tout suit son destin. Lorsqu’ils agissent, les pratiquants ne peuvent que se conformer aux changements cosmiques.


Un jour, ce pratiquant a partagé ses compréhensions avec un autre pratiquant, d’âge mûr. Il vit que même si ce dernier cultivait depuis un certain temps, il n'était toujours pas sorti des Trois Mondes. Après avoir beaucoup stagné dans sa pratique spirituelle, ce pratiquant d’âge mûr approchait de sa fin lorsqu'il a fait une demande au pratiquant de niveau élevé. Il a demandé sincèrement que son âme soit scellée à l’intérieur du crâne de cristal, qui était un outil de Fa, afin qu'il devienne un de ses gardiens de Fa. Il espérait que son âme pourrait rester à jamais dans le monde avec le crâne de cristal. Le pratiquant de haut niveau a déclaré : « La gloire des divinités dans le monde a progressivement diminué en raison de la cupidité incessante et effrénée des humains. Mais la foi juste des humains dans les divinités est éternelle et ne pourra jamais être éliminée. À l’avenir, cela sera prouvé : les divinités réapparaîtront dans le monde dans toute leur gloire. Toute saleté sera emportée, et à ce moment-là nous nous reverrons en personne. Dans ses derniers instants, le pratiquant d’âge mûr est parti, un sourire paisible sur son visage. Depuis très longtemps, le pratiquant d’âge mûr protège le crâne de cristal et transmet aux gens la croyance en la nature divine et inspirante du Bouddha.


Un autre crâne de cristal se trouve au musée du quai Branly, à Paris en France. J’ai utilisé des pouvoirs supranormaux pour découvrir que ce crâne de cristal remonte à une civilisation humaine vieille de 3000 ans. À cette époque, diverses tribus amérindiennes étaient réparties sur le continent nord-américain. Elles vivaient une vie nomade, chassant et se déplaçant selon les saisons. Durant la majeure partie de cette période, ces tribus ont vécu en harmonie. Parmi les nombreuses tribus se trouvait une puissante tribu indienne indigène nommée la tribu des Aigles de montagne. Le chef de cette tribu, nommé Aigle Noir, était belliqueux et sanguinaire. Aigle Noir menait souvent ses guerriers pour intimider et humilier des tribus plus petites et plus faibles. Lors de l’extermination d’autres tribus, il prenait plaisir à décapiter les hommes. Tout au long de sa vie, Aigle Noir a tué d’innombrables personnes. De ce fait, il a attiré sur lui de nombreux fantômes et esprits en colère exigeant le remboursement de l’injustice subie. Par conséquent, la tribu des Aigles des montagnes a non seulement subi des épidémies inattendues de maladies entraînant la mort, mais a aussi constamment dû affronter des monstres terrifiants qui apparaissaient dans leur tribu. Lorsqu'il a appris la vraie raison de toutes ces perturbations, Aigle Noir a été alarmé. Dans la tribu des Aigles de montagne, se trouvait un sorcier aux pouvoirs profonds. Aigle Noir lui a demandé d’utiliser ses pouvoirs pour emprisonner dans la dimension correspondante au crâne de cristal tous les esprits qui venaient désormais exiger le remboursement. Le champ d’énergie de ce crâne de cristal entraîne les gens à se sentir particulièrement embrouillés et étourdis. Cela est dû au ressentiment de tous les esprits en colère qui émettent depuis l’intérieur de ce crâne.


De nombreux crânes de cristal ont été créés tout au long de la préhistoire. Certains ont été transmis par les religions, certains ont été thésaurisés par de riches individus, d'autres ont sombré au fond de l’océan, et d’autres encore ont été enterrés avec les morts dans leurs cercueils.


De nombreux crânes de cristal ont existé à chaque période de la civilisation humaine, mais ils ne sont pour la plupart que de simples œuvres d’art. Il n'existe que 13 crânes qui possèdent intérieurement un contenu historique profond.


Les crânes de cristal sont un phénomène culturel préhistorique non résolu des Amériques. Ils ont toujours fait l'objet de spéculations et de débats dans les milieux universitaires et scientifiques ainsi que dans le domaine de l'archéologie.


Les connaissances de l'homme moderne sur l'histoire et les mystères de la Terre et du cosmos sont plutôt lacunaires. Seuls les véritables pratiquants d'une Voie juste peuvent comprendre clairement les mystérieux secrets de l'histoire de la Terre.


Peut-être peut-on trouver davantage de vestiges préhistoriques dans les ruines des vieux palais et des temples des Amériques. Au cours de la longue histoire, ces reliques témoignent de l’ancienne gloire et de la splendeur de ces époques précédentes.


Version anglaise disponible à :
http://www.pureinsight.org/node/7538>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.