Le Jérusalem Post : 921 législateurs condamnent la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois

Le 13 décembre 2020, le Jérusalem Post a rapporté que de 900 ministres et parlementaires, actuels et anciens de 35 pays, ont signé le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme, une déclaration commune condamnant la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois.


L’article du Jérusalem Post, titrant " Plus de 900 législateurs protestent contre la persécution du Falun Gong par le régime chinois ", a déclaré que c’était " la première fois qu’un si grand nombre de dirigeants mondiaux s’unissent pour appeler à la fin de la persécution religieuse du Falun Gong ".


Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique corps-esprit basée sur le principe de Vérité-Bonté-Tolérance. Depuis sa présentation au public en 1992, d’innombrables personnes ont été attirées par ses profonds principes et ses bénéfices de santé. Craignant sa popularité sans cesse croissante, la Chine communiste a lancé, il y a 21 ans, une campagne nationale contre la pratique.


Selon la déclaration commune, "Depuis juillet 1999, des millions de pratiquants de Falun Gong en Chine ont été arbitrairement arrêtés et emprisonnés sans procès et beaucoup ont été torturés et même tués".
Bob Menendez, un sénateur israélien du New Jersey, a également signé la déclaration. Parmi les autres responsables politiques israéliens ayant signé on peut citer l’ancien député et ministre israélien Moshe Feiglin, et l’ancien député et vice-président de la Knesset israélienne Yehuda Glick.


Ann-Sofie Alm, membre du Parlement suédois, a été citée par le Jerusalem Post disant que la persécution du Falun Gong en Chine est "l'un des pires crimes contre les droits de l'homme que le monde ait jamais connu". Elle a été décrite comme un génocide par certains observateurs internationaux et autorités judiciaires".


Levi Browde, directeur exécutif du centre d'information Falun Dafa, a déclaré au Jerusalem Post que "Ensemble, ils [les signataires] envoient un message clair de solidarité à ceux qui souffrent en Chine et un rejet sans équivoque de la campagne du régime chinois visant à anéantir une foi pacifique pratiquée par des dizaines de millions de personnes en Chine et dans le monde".


Version anglaise disponible à :https://en.minghui.org/html/articles/2020/12/16/188820.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.