J'ai expérimenté des changements positifs remarquables après avoir commencé à pratiquer Falun Dafa

En 2001, le meilleur hôpital local a refusé de m’admettre. Le médecin a dit : « Rentrez chez vous. Mangez ce que vous voulez. Vous êtes déjà résistante à n’importe quels médicaments que nous pourrions vous proposer. »Je savais qu’il me disait que je n’avais plus besoin d’aide médicale et que je n’avais qu’à rentrer chez moi et attendre de mourir.


L’endroit où je travaillais était sur le point de fermer, donc je n’aurais probablement qu’un remboursement partiel pour mon hospitalisation. Ma fille était au collège. J’ai pensé que, quand ma fille serait plus âgée, je mettrais fin à ma vie de douleur.


J’avais de nombreuses maladies incurables, dont une polyarthrite rhumatoïde, des migraines, des adhérences utérines, des problèmes d’estomac, et des maladies inflammatoires de l’intestin. J’avais une pharyngite et toussais sans arrêt. Ma bouche était souvent remplie d’ulcères.


À cause de la polyarthrite rhumatoïde, mon côté droit était engourdi et mes articulations étaient gonflées et déformées. La douleur des migraines était telle que j’avais envie de me frapper la tête contre un mur. J’avais généralement mes règles pendant plus de dix jours chaque fois à cause des adhérences utérines. J’étais si faible que je ne pouvais même pas prendre un balai.


J’ai découvert Falun Dafa
J’ai fondé ma propre entreprise, un commerce de proximité, en Juin 2002. Un jour, l’ami de mon mari m’a montré un article dans un journal qui calomniait Falun Dafa et a dit : « Falun Dafa est remarquable, mais le Parti communiste chinois (PCC) ne laisse pas les gens le pratiquer. »


J’étais curieuse et j’ai demandé ce qu’était Falun Dafa. Quelqu’un a dit : « Yun (pseudonyme) pratique le Falun Dafa. Il pratiquait les arts martiaux. Il a récemment été incarcéré dans un centre de réhabilitation pour toxicomanes. J’ai entendu dire qu’il serait libéré s’il renonçait à Falun Dafa.


Je connaissais Yun depuis son enfance et cela m’a fait mal d’apprendre qu’il était détenu. Je savais que les détenus étaient forcés de dormir sur un sol insalubre dans des cellules obscures. Ils avaient peu de nourriture. Son refus d’y renoncer m’a rendue encore plus curieuse à propos du Falun Dafa.


Quelques jours plus tard, Yun et sa femme sont venus dans mon magasin. Je lui ai demandé pourquoi il n’avait pas signé la déclaration pour abandonner la pratique du Falun Dafa. Il a souri et a dit : « Tu comprendras si tu lis les enseignements de Falun Dafa. Vérité, Compassion, Tolérance est notre principe fondateur. »


Sa femme semblait nerveuse et a dit : « Comment peux-tu encore en parler aux gens ? J’étais presque folle d’inquiétude quand tu as été incarcéré dans le centre de réhabilitation pour toxicomanes pendant plusieurs mois. La police t’a battu si cruellement. »


Il a expliqué : « Plusieurs policiers m’ont traîné hors de ma cellule et m’ont donné des coups de pied comme dans un ballon. » J’ai demandé à Yun pourquoi il ne se défendait pas puisqu’il pratiquait les arts martiaux.


« Si je m’étais défendu, c'est eux qui auraient été battus, » a-t-il dit. « Mais je pratique le Falun Dafa maintenant. Maître Li nous enseigne à être tolérants et à ne pas rendre les coups pour les coups, et ne pas répondre aux insultes par des insultes »


J’étais encore plus curieuse à propos du Falun Dafa et j’ai demandé s’il pouvait me prêter un livre à lire. J’ai fini de lire le livre Zhuan Falun en une nuit. J’ai senti que les enseignements étaient profonds et qu’ils enseignaient aux gens comment être bons. Je me suis demandé pourquoi le PCC persécutait les pratiquants. J’ai décidé de pratiquer le Falun Dafa.


Toutes mes maladies disparaissent
Trois mois après avoir commencé à pratiquer, tous mes problèmes de santé ont disparu. Depuis 2002, je n’ai pas pris un seul comprimé. J’aimerais vous raconter comment mes migraines ont cessé.


Un jour je me suis réveillée dans un état pitoyable avec des symptômes ressemblant à ceux de la grippe. J’avais de la fièvre, le nez qui coule, une toux, et un mal de tête. Un autre pratiquant m’a demandé si je pouvais participer à un effort pour secourir un pratiquant incarcéré. J’ai accepté et nous sommes allés à la gare. Nous avons acheté des billets pour deux couchettes et deux sièges.


Le voyage a duré une dizaine d’heures. Le train était si bondé que de nombreux passagers étaient debout dans les allées. Le train a démarré dès que nous avons rejoint nos sièges. Mes symptômes se sont aggravés et j’étais assoiffée. Je me suis allongée sur ma couchette.


À travers mon œil céleste, j’ai vu deux boules de feu de la taille de ballons de football se déplacer de haut en bas de mon abdomen. J’étais si assoiffée que je ne pouvais pas parler. À ce moment là, c’était comme si une longue aiguille perçait le côté gauche de mon visage, près de mon oreille gauche, et traversait le côté droit de ma gorge. J’ai perdu connaissance.


Je me suis réveillée avant que le train n’atteigne notre destination. J’ai mis mes écouteurs pour écouter les enregistrements des enseignements de Maître. J’ai entendu le Maître dire que certaines personnes ont des maladies dans leur cerveau. Afin de réajuster leur cerveau, il doit les endormir. Je me suis sentie soulagée et mes symptômes se sont peu à peu estompés. J’ai remercié le Maître encore et encore pour avoir enlevé la racine de ma maladie.


Un des membres de ma famille avait également des maux de tête chroniques et on lui a dit qu’elle avait une tumeur au cerveau. Ses enfants l’ont poussée à la faire retirer. L’hôpital leur a dit que le résultat ne pouvait pas être garanti, et les médecins ont refusé d’assumer la responsabilité si l’intervention n’était pas réussie. Deux semaines après l’opération, elle est morte.


En pensant à ce qui lui était arrivé, J’étais immensément reconnaissante d’avoir trouvé Falun Dafa.


Améliorer mon caractère
Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, j’ai réalisé que tout arrive pour une raison et que les maladies des gens sont causées par le karma. Si vous voulez jouir d’une bonne santé, vous devez être une bonne personne.


Me basant sur le Fa, j’ai compris l’importance d’améliorer mon caractère. Je dois d’abord considérer les autres et être aimable et patiente. Je dois utiliser le principe (Zhen-Shan-Ren) comme guide. Voici deux petits exemples de la façon dont mon caractère s’est amélioré après que j’ai commencé à pratiquer.
Après la fermeture de l’endroit où je travaillais en 2006, j’ai ouvert une autre entreprise. En raison de la construction de routes, les conduites d’eau ont dû être déplacées. L’eau a été coupée, dans chaque quartier à tour de rôle, pendant au moins une semaine.


Mon magasin utilisait de l’eau provenant d’une centrale commerciale, dont le tarif était deux fois plus élevé que celui de l’eau à usage domestique. Comme je pratiquais le Falun Dafa, je ne prêtais pas attention aux gains et pertes.


J’ai raccordé une longue conduite d’eau à mon magasin. J’ai laissé les gens dans notre quartier, y compris ceux qui avaient des restaurants, s’approvisionner en eau dans mon magasin. Je ne leur ai pas fait payer un centime. Tout le monde était très reconnaissant. Je leur ai dit que je faisais cela parce que je pratiquais le Falun Dafa.


La nièce d’une amie louait un appartement dans mon immeuble. L’ appartement était au deuxième étage, et sa nièce lui a demandé de nettoyer l’appartement.


Elle devait nettoyer l’appartement pour la nouvelle locataire, mais en raison d’un problème de santé, elle ne pouvait pas être présente. Comme je vivais dans l’immeuble, je lui ai proposé de l’aider. J’ai trouvé une personne de confiance pour le nettoyer. J’ai également donné de l’eau à la femme de ménage. La nièce de mon amie a été très reconnaissante.


http://en.minghui.org/html/articles/2020/5/8/184381.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.