Une scène vue à la gare de Pékin

Un frémissement d'inquiétude a parcouru ma colonne vertébrale alors que l'agent spécial de la police ferroviaire s'arrêtait et jetait un second regard sur mes documents. J'étais sur le point de passer le contrôle de sécurité et mon train venait juste de s’arrêter sur le quai. J’ai soupiré de soulagement lorsqu'il m'a fait signe de passer.


Une fois le train en marche, la police des chemins de fer est venue et a de nouveau vérifié mes documents et mes bagages. L'un d'entre eux a expliqué : "Nous vérifions simplement s'il y a des produits inflammables ou des explosifs. Désolé pour le dérangement. Merci pour votre coopération !"


Lorsque le train est arrivé à la gare de Pékin j’ai rejoint ma famille venue à ma rencontre sur le quai. Alors que nous nous dirigions vers la sortie l’un d’eux s’est exclamé : « Regarde ! Ces hommes ressemblent à des policiers en civil et te montrent du doigt. »


J'ai vu trois hommes d'âge moyen s'approcher de nous. Ils regardaient dans ma direction et l'un d'entre eux parlait au téléphone. J'ai réalisé qu'ils étaient bien des policiers en civil.


Eliminer l’interférence
Quand j’ai eu soudain la pensée : « Rends toi invisible », j’ai compris que Maître Li me donnait une indication. J’ai pensé : « je suis invisible et ces mauvaises gens ne peuvent pas me voir ! » J’ai remarqué que la police faisait demi-tour et s’en allait.


J’ai pensé : « Maître, s’il vous plaît protégez ma famille et mes bagages afin qu’ils ne les voient pas. » J’ai commencé à émettre des pensées droites pour éliminer l’interférence.


Quand cela a été mon tour de faire vérifier mon billet, à la sortie, le contrôleur a hoché la tête et m’a souri, a vérifié et m’a rendu mon billet. J’ai pensé : « Il était impoli avec les autres. Pourquoi s’est-il soudain montré charmant ? J’ai compris que mes pensées droites avaient éliminé les facteurs négatifs derrière lui.


Scènes dans d’autres dimensions
Après avoir quitté la gare, je suis allée me laver les mains. Alors que je revenais, j’ai soudain vu à travers mon troisième œil la scène suivante : un champ sans fin, brûlé, s’étendait devant moi ; une petite maison se trouvait au milieu, entourée de plusieurs maisons plus petites. L’autre côté du champ était boueux et inondé d’eau noire. La scène entière était sinistre et désolée et des nuages sombres couvraient le ciel.


Sur la droite, une autre image est apparue. La scène était en couleurs vives. Le ciel était bleu et rempli d’un soleil éclatant. Je me tenais aussi haut qu’une montagne. Un énorme nuage doré irradiant des lumières dorées et roses flottait au-dessus de ma tête ; les rayons dorés se déversaient par le sommet de ma tête et traversaient tout mon corps. Je me sentais merveilleusement bien et à l’aise.


Alors, sur le côté gauche de la scène en noir et blanc, une deuxième scène aux couleurs vives est apparue. Le ciel était bleu et rempli d’un soleil éclatant. Une plaque de verre brillant s’est déplacée lentement vers le haut et mon corps l’a traversée.


En regardant ces scènes se dérouler dans d’autres dimensions, dans cette dimension, je continuais à marcher mais je sentais que mes pieds ne touchaient pas le sol. Au lieu de cela, je flottais.


J’ai compris que ce n’était pas une coïncidence si le Maître me laissait voir ces scènes ; Le Maître m’encourageait et me renforçait. Mes yeux se sont remplis de larmes de gratitude et j’ai remercié silencieusement le Maître !


J’avais vu des images d’autres dimensions auparavant, pendant que je faisais les exercices ou lorsque j’émettais des pensées droites. C’était la première fois que je voyais des scènes avec mes yeux ouverts. Cette scène a continué pendant treize jours dans ma tête, avant de s’estomper.


J’ai écrit cet article pour faire savoir aux autres pratiquants que notre Maître compatissant est toujours là pour nous protéger ! Le Falun Dafa est merveilleux et le Maître incroyable !


Des larmes coulent de mon visage lorsque je me rappelle mon expérience de ce jour. Je remercie encore et encore le Maître pour sa compassion, sa protection et son salut, sans limites.


Version chinoise
火车站的一幕

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.