Les pratiquants britanniques rassemblés à Londres expriment leur reconnaissance pour la pratique du Falun Dafa

Les pratiquants britanniques du Falun Dafa se sont réunis à Londres le 8 décembre pour méditer et étudier ensemble les enseignements de Dafa. En cette période de Fêtes, ils sont très reconnaissants pour les bienfaits de la pratique. Expressément redevables à M. Li Hongzhi, fondateur du Falun Dafa, ils lui sont présenté leurs meilleurs vœux de bonne année.


Le 8 décembre 2019, les pratiquants britanniques de Falun Dafa rassemblés à Hyde Park présentent leurs meilleurs voeux à M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa,!


Une coiffeuse: Un merveilleux cadeau pour chacun

La journaliste Lorraine (à gauche) et la coiffeuse Joy (à droite) considèrent Falun Dafa comme un cadeau précieux pour tous.


"A l'approche de 2020, mon seul souhait pour le Nouvel An serait que tout le monde ait la chance de connaître Falun Dafa, qui est si merveilleux et magnifique ", a déclaré Joy, une coiffeuse qui vit à Brighton sur la côte sud de l'Angleterre. Elle chérit vraiment les principes - Vérité-Bonté-Patience – au cœur du Falun Dafa et les suit au quotidien.


Elle a découvert la pratique au milieu de l'année 1999. Elle a vu un dépliant annonçant un atelier gratuit de Falun Dafa. Six mois plus tard, lorsqu'une amie lui a demandé de formuler un souhait pour la Saint-Sylvestre 2000, elle a répondu : "Je veux juste être une pratiquante, une pratiquante du Falun Dafa". Remarquant la surprise de son amie, Joy lui a parlé de l'atelier auquel elle avait participé et du livre Zhuan-Falun, l’essentiel des enseignements de la discipline spirituelle pour le corps et l’esprit.


Cela faisait alors cinq ans que Joy était à la recherche d’une direction spirituelle. Elle avait essayé le yoga et un autre système de méditation sans constater aucun progrès. Lorsque j’ai lu Zhuan Falun pour la première fois, j’étais emballée, ne pouvant être plus d’accord avec ce qu’il disait. Bien que je ne pouvais alors pas tout comprendre, je savais que c'était le livre que je cherchais, a-t-elle expliqué.


Elle a dit que les principes du Falun Dafa sont profonds et très précieux. "Vous ne pouvez pas les trouver ailleurs", dit-elle. "Nous pouvons parfois avoir à faire face à une mauvaise journée ou à une bonne journée, quelle que soit la situation, si vous gardez toujours Vérité-Bonté-Patience à l’esprit, vous saurez quoi faire."


Les membres de sa famille ont également remarqué qu'elle avait changé. "Mon mari m'a dit que j'étais plus indulgente, et mes deux filles - qui sont adultes à présent - sont devenues, exposées à mon influence, aussi prévenantes envers les autres. Falun Dafa m'enseigne comment éduquer les enfants et les aider à devenir de meilleurs citoyens. Je pense que c'est un bon livre pour tout le monde."


Une journaliste : La bénédiction du divin

Lorraine vit dans une banlieue de Londres et pratique le Falun Dafa depuis plus de 10 ans ; En tant que journaliste elle écrit principalement sur les thèmes de la culture et de l'art traditionnels. Impressionnée par la sagesse et la clairvoyance obtenues de Dafa, elle le qualifie de "bénédiction du divin".


Depuis son enfance, Lorraine a toujours réfléchi à la vie et au monde qui l'entoure. "Pour moi, la vie ne valait pas la peine d'être vécue." Bien qu'elle ait étudié différents systèmes bouddhistes au Royaume-Uni, en Inde et en Nouvelle-Zélande, Lorraine restait perplexe face à ce monde laïque et nombre de ses questions étaient restées sans réponses.


"Je ne peux pas imaginer ce que serait ma vie sans Dafa ", a-t-elle poursuivi. "Je cherchais depuis tant d'années, et je ne savais pas qu'il existait quelque chose d'aussi profond." Par exemple, le Falun Dafa aide les pratiquants à améliorer leur caractère sans s'isoler. "Il y a toujours des incertitudes dans la vie. Tant que l'on garde à l'esprit Vérité-Bonté-Patience, on peut se calmer, et ces anxiétés et inquiétudes diminueront. Cela peut paraître simpliste, mais cela fonctionne très bien ", explique-t-elle.


Lorraine recommande à tous de lire Zhuan Falun parce qu'il peut nous apprendre comment être une meilleure personne. "Cultiver et pratiquer implique des difficultés, mais je ne changerai pas d'avis, parce que c'est la raison pour laquelle nous sommes dans ce monde ", a-t-elle ajouté.


Un chef d'entreprise : Retourner à l'origine

D'après Michael et son épouse, le Falun Dafa a apporté bonheur et harmonie dans la famille.


Michael, 47 ans, propriétaire d'une entreprise, est originaire du Vietnam. Ayant vécu la guerre et le chaos dans son enfance, il s'est tourné vers le bouddhisme à un jeune âge, espérant trouver la paix et éviter les guerres, la violence et la haine.


Fin 2017, il a vu un article sur Facebook écrit par un pratiquant de Falun Dafa. Impressionné par cette lecture, il a surfé sur Internet pour se renseigner sur la pratique. Il a trouvé le site web du Falun Dafa et Zhuan Falun.


En lisant Zhuan Falun., Michael a réalisé que le livre était vraiment spécial. "C'était exactement ce que je cherchais. En continuant à lire, j'ai eu le fort sentiment de retourner à la maison, de retourner à mon être originel grâce à la cultivation ", se souvient-il.


Après avoir lu le livre de bout en bout, Michael a commencé à apprendre les exercices d’après d'une vidéo sur le site Internet du Falun Dafa. "A partir d'avril 2018, j'ai écouté les conférences audio de Maître Li. Ma famille m'a rejoint, et nous sommes tous devenus des pratiquants", dit-il. Ils se joignent aussi à un groupe à Alexandra Park, dans le nord de Londres, les fins de semaine.


Michael a dit que lorsqu'il lisait auparavant les Écritures bouddhistes, il se sentait souvent confus car certaines parties n'étaient pas claires, ou indirectes. "En revanche, le Maître explique les choses clairement et va droit au but. Je comprends maintenant d'où nous venons, pourquoi nous souffrons et où nous allons ", a-t-il ajouté.


Michael avait toujours aspiré à une vie heureuse. "Aujourd’hui, nous ne sommes plus accrochés à ce souhait, puisque nous sommes déjà bénis ", a-t-il dit. "Falun Dafa est si réel et les principes de Vérité-Bonté-Patience nous enseignent ce qu'est le vrai bonheur et comment y parvenir."


Etonnamment lorsque Michael a réussi à maintenir un esprit paisible et compatissant, ses enfants sont aussi devenus paisibles et toute la famille était en harmonie. Il a dit : "Il se passe tant de choses merveilleuses. Je crois que beaucoup d'autres pratiquants ont été témoins de la même chose - tant que nous suivons le principe de Vérité-Bonté-Patience, notre environnement prendra une tournure positive".


Une ingénieure : une mère détenue en Chine pour ses convictions

Li Hui, une ingénieure de Londres, a dit qu'elle aiderait sa mère à sortir de prison.

Alors que les gens adoptent cette pratique au Royaume-Uni, les pratiquants en Chine sont toujours persécutés pour leur croyance - une persécution qui a été initiée en juillet 1999 par Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste. "Ma mère a été arrêtée chez elle à Pékin le 4 décembre. La police a saccagé sa maison et confisqué les livres et le matériel d'information du Falun Dafa ainsi qu'une imprimante ", a déclaré Li Hui, une ingénieure travaillant à Londres.


Mme Han Fei, 49 ans, est originaire du district de Chaoyang à Beijing. Les agents qui l'ont arrêtée étaient du commissariat de police de Pingfang et de la Division de la sécurité intérieure de Chaoyang. Au poste de police de Pingfang, son mari a appris le 5 décembre que Mme Han avait été arrêtée pour sa pratique du Falun Dafa. Le lendemain, ils lui ont dit qu'elle avait été emmenée au centre de détention de Chaoyang.


Li a commencé à lire Zhuan Falun en 1998, à l'âge de 6 ans, et en dépit de la répression en Chine, elle admire le courage de sa mère qui refuse d'abjurer sa foi. Pour aider à sensibiliser les esprits à la persécution en Chine, Li prévoit de partager son histoire avec ses collègues de travail, ses amis et ses concitoyens.


"En raison de sa foi, sa mère a été détenue dans un camp de travaux forcés pendant deux ans avant les Jeux olympiques de Pékin en 2008 ", a dit Li, ajoutant que la police a continué à harceler sa mère après sa libération en 2010. "Maintenant, elle est de nouveau détenue et j'ignore ce qui va lui arriver. Je veux qu'elle rentre chez elle."


Traduit de l’anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/12/15/181102.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.