Londres : Un film dénonçant le crime de prélèvement d’organes en Chine invité en Première à la Chambre des Communes

Le film "The Bleeding Edge" a tenu sa Première britannique dans les salons de la Chambre des communes du Palais de Westminster à Londres, le soir du 6 septembre 2016, à l'invitation du très honorable John Bercow (membre du Parlement), Président de la Chambre des communes.


Le film se base sur des événements réels et des faits recueillis lors de l'enquête en cours sur les crimes de prélèvements d’organes cautionnés par le régime en Chine, ciblant principalement des pratiquants de Falun Gong emprisonnés.


Une centaine de personnes ont assisté à la projection, y compris des députés de la Chambre des Lords et de la Chambre des communes ainsi que des représentants d’ambassades étrangères.


De gauche à droite, le Rt Hon John Bercow MP, Président de la Chambre des communes, le réalisateur Leon Lee, Anastasia Linde l’actrice principale du film, et Jason Loftus le producteur exécutif .


L'actrice principale du film Anastasia Lin, le réalisateur Leon Lee, et le producteur exécutif Jason Loftus se sont exprimés au cours de la session de Q & R après la projection.


Anastasia Lin a remporté le titre de Miss Monde Canada en 2015 et milite pour les droits de l'homme en Chine.


Le président de la Chambre des communes salue les efforts pour les droits de l'homme

Le Membre du Parlement Bercow fait un discours avant la projection

Le parlementaire Bercow a pris la parole avant la projection et a salué la contribution d’Anastasia Lin aux droits de l'homme. Il a dit qu'il l’admirait pour s’être exprimée contre le régime répressif, bien qu’il aurait été plus facile et plus confortable pour elle de garder le silence, comme beaucoup l’ont fait dans sa situation, de peur que cela ne puisse affecter leur carrière.


Le Membre du Parlement Jim Shannon: Nous devons parler pour ceux qui sont dans le besoin

Le Membre du Parlement Jim Shannon a déclaré lors de la session de questions et réponses faisant suite à la projection que le courage des acteurs et de l’équipe du film allait encourager davantage de personnes à se joindre aux efforts contre le prélèvement forcé d’organes en Chine.


" Je pense qu’il est très nécessaire pour les gens de prêter attention au prélèvement forcé d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong. " s'est-il exprimé lors d'une interview. Il s’attend à voir davantage de membres du parlement exprimer leur indignation et appeler à un changement en Chine.


Il a ajouté : " Il est important de s’exprimer pour ceux qui sont dans le besoin."


La Présidente du Comité des Droits de l’Homme du Parti Conservateur: Le film donne vie à la souffrance des pratiquants de Falun Gong

La députée Fiona Bruce, Présidente du Comité des Droits de l’Homme du Parti Conservateur.

La Présidente du Comité des Droits de l’Homme du Parti Conservateur, la parlementaire Fiona Bruce, a invité Anastasia Lin, à deux reprises au Royaume-Uni pour témoigner sur la situation des droits de l’homme en Chine.


Après avoir vu le film, Mme Bruce a déclaré qu’elle espérait que le Royaume-Uni et le monde entier entreprendraient des actions contre le prélèvement d’organes à vif par le PCC.


" Ce film donne vie à la souffrance des pratiquants de Falun Gong. Anastasia Lin l'interprète de façon si sensible." a-t-elle dit.


" Il est important que les gouvernements dans le monde prennent position contre cela (le prélèvement d’organes à vif). Il est encourageant que les États-Unis aient déjà fait une déclaration et que l’Union Européenne ait fait des progrès similaires. J’espère que notre gouvernement britannique fera aussi de même."


Benedict Rogers, vice-président du Comité des Droits de l’Homme du Parti Conservateur.

Benedict Rogers, vice-président du Comité des Droits de l’Homme du Parti Conservateur, a déclaré dans une interview que le film était " significatif et vraiment puissant."


" Ce film doit être vu très largement, de sorte que les gens puissent réellement comprendre la gravité de la question des prélèvements forcés d’organes en Chine, " a-t-il dit.


Ethan Gutmann : Le prélèvement d’organes à vif doit cesser

Ethan Gutmann, expert de la Chine et journaliste d'investigation, lors de la discussion après la projection, le 6 septembre 2016.

Ethan Gutmann a noté, lors de la session des questions réponses que la création de nombreux centres de greffes d’organes en Chine coïncidait avec l’escalade de la persécution du Falun Gong.


Lors d’une interview qui a suivi, il a précisé: " De nombreuses personnes sont mortes. Ce qui nous inquiète le plus est de savoir quand est ce que ce crime cessera ?"


Le metteur en scène Leon Lee: Le film est basé sur des faits

Le metteur en scène Leon Lee s’exprime après la projection.

Leon Lee, le metteur en scène a déclaré que la puissance du film était qu’il était basé sur des évènements réels et l’excellente performance d’Anastasia Lin. Le film a remporté le Prix Gabriel 2016 du meilleur drame.


Lee a aussi reçu la prestigieuse Récompense Peabody pour son documentaire “Human Harvest [Récolte Sanglante] " sur le même sujet. Lee a déclaré que la raison pour laquelle"The Bleeding Edge "avait été tourné était de toucher un public plus large avec ce message important et urgent.


Anastasia Lin: Un rôle important et puissant

Anastasia Lin s’exprime après le film.

S'exprimant après la projection, Anastasia Lin s'est dite encouragée de voir le président, les membres du Parlement et les autres spectateurs défendre activement les droits de l’homme et s’opposer résolument aux prélèvements d’organes à vif du régime chinois.


" En jouant ce rôle, j’ai ressenti la force du véritable courage humain et également la peur. Je me sens fière d’avoir joué ce rôle et suis reconnaissante pour l’opportunité d'avoir fait l'expérience d'une croyance aussi indéfectible ."


Version anglaise :
London: Film Exposing China's Organ Harvesting Crimes Invited to Premier in House of Commons

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.