Ne jamais oublier notre mission

J’ai 70 ans et j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1998, bien que je n’ai alors pas fini de lire le Zhuan Falun. J’ai dit aux pratiquants que je pratiquerais une fois que j’aurais fini ce que j’avais entrepris. Mais le Maître a veillé sur moi.


Avant de commencer à pratiquer, je fumais et buvais. Après avoir lu le Zhuan Falun, je n’ai plus éprouvé le besoin de boire ni de fumer. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait jusqu’à ce que je tombe sur le passage où il était question d’arrêter de fumer dans le Zhuan Falun. C’est là que j’ai compris que le Maître prenait soin de moi. Depuis lors, la pratique de Dafa m'a été extrêmement bénéfique.


Montrer la puissance de Dafa

Nous avons construit une maison voici quelques années. Je me rendais à bicyclette sur le chantier de construction, quand j’ai été percuté par un gros camion. J’avais les côtes cassées et qui sortaient de ma poitrine, et j’étais incapable de parler.


Les gens qui s’étaient rassemblés sur le lieu de l’accident s’inquiétaient à mon sujet, mais je savais que j’avais le Maître pour me protéger et que je ne devais pas avoir peur. J’ai fait signe au chauffeur qu’il pouvait partir. Il a demandé s’il pouvait vraiment partir et je lui ai fait oui de la tête, car je souffrais beaucoup. Je me suis levé je suis lentement rentré chez moi à pied et j’ai pratiqué les exercices de Falun Dafa. Je me suis dit que comme j’étais un pratiquant, je devrais retourner au travail, pare que c’était aussi un moyen de montrer la puissance de Dafa.


Quelqu’un a dit au chef du village: “Ce type est vraiment extraordinaire ! Il a été percuté par un gros camion, mais il n’a rien dit et a juste laissé partir le chauffeur ! » Le chef du village ne l’a pas cru et il m’a rendu visite. Il l’a cru seulement quand il a vu mes blessures. Après cela, ceux qui ont entendu parler de mon accident ont cru que Falun Dafa était fantastique.


Il faut dire la vérité aux gens au sujet de Dafa

Après le début de la persécution initiée par le Parti communiste en juillet 1999, j’ai clarifié la vérité aux gens concernant la pratique et la persécution. Je tenais un salon de coiffure ce qui était idéal pour présenter Dafa à mes clients. Puis le chef divisionnaire de la Sécurité intérieure a dit à mon fils que je devrais arrêter de parler de Dafa à mes clients.


Quand mon parent m’a demandé de venir l’aider dans son commerce sur la plage, je me suis souvenu que le Maître a dit :

"En réalité, le monde entier a été divisé en portions et chaque portion a été prise en charge par un disciple de Dafa. C'est un reflet de comment sont les choses sur cette planète Terre et cela correspond à son tour à l'univers." (Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009)
J’étais de cet avis et j’ai demandé au Maître de m’aider à rencontrer les gens à qui je pourrais parler de Dafa et de la persécution.


Il y avait beaucoup de drapeaux du PCC dans ce quartier, ce qui m’a donné l’idée de nettoyer l’environnement. J’ai commencé à clarifier les faits à propos de Dafa pendant ma pause déjeuner. Toutes les personnes du quartier ont appris la vérité concernant Dafa.


Je voulais aussi que les gens démissionnent du PCC. J’expliquais que le PCC était corrompu, et qu’il n’allait pas tarder à être éliminé. Quiconque en étant encore membre partagerait le même sort.


La plupart des gens étaient d’accord pour quitter le Parti, et parfois, ils chantaient: “Falun Dafa est grand !” quand ils me voyaient.


Manifester la bonté des pratiquants

Après de fortes pluies, une route dans les parages a été inondée. Même si cela n’avait rien à voir avec moi et ne me gênait pas, j’ai décidé de réparer la route. Cela montrerait la bonté d’un pratiquant. En juin, en dépit de la chaleur accablante, je me levais tôt le matin et je profitais de ma pause déjeuner pour réparer la route.


En dépit du fait que ne disposais pas des outils adéquats et que j’avais à transporter les déchets sur mon dos, je ne me suis pas arrêté avant d’avoir terminé de réparer 300 mètres de route. C’était un exploit pour quelqu’un âgé de 70 ans. Les gens disaient : "Cette route a été réparée par un pratiquant de Falun Dafa. Qui d’autre voudrait faire cela ? "


Lorsque j’étais dans ce quartier, j’ai expliqué les faits à propos de Dafa à 400 personnes, y compris des entrepreneurs, des pêcheurs, et des éboueurs. Je sais que le Maître m’a permis de rencontrer ces personnes afin que je puisse leur clarifier la vérité.


Les pratiquants clarifieront la vérité et feront découvrir la beauté de la pratique à chacun. Peu importe avec quel genre de personnes ild entrent en contact, ils les traitent de la même façon.


Même si quelqu’un est agressif ou mesquin, je les traite de manière bienveillante et rationnelle. Je n’oublie jamais ma mission, celle d’aider le Maître à rectifier Fa.


Traduit de l’anglais
Never Forgetting Our Mission

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.