Une auteur et survivante de l’holocauste : "Nous ne devons pas demeurer aveugles aux persécutions et aux violations qui se produisent en Chine."

[Extrait d’un discours de Lisa Raphael, auteur et survivante de l’holocauste, le 31 mars 2004 dans le contexte d’une exposition de peinture traditionnelle chinoise ]
 

Peinture à l’huile par Shan Jia [Contribution commémorant le Vingtième anniversaire de la transmission du Falun Dafa.]

"J’ai été intuitivement attirée par la paix et le calme de la pratique du Falun Gong en regardant des pratiquants dans un parc près de chez moi voici maintenant quatre ans . J’ai cependant été alarmée lorsque j’ai vu que le symbole central était un swastika. Un swastika sous n’importe quelle forme m’a toujours rappelé la persécution de ma famille aux mains des Nazis. Bien que ma famille proche s’en soit sortie, j’ai toute mon enfance été entourée de survivants des camps de concentration. Un de mes plus proches amis d’adolescente était un jeune homme qui a survécu en enfournant des corps dans les fours à Auschwitz – dont les corps de ses parents. Le swastika et le terrorisme nazi ont été un aspect indélébile et terrifiant de mon histoire personnelle.


Aussi, avant de pouvoir rejoindre les pratiquants au parc, j’ai fait des recherches sur le swastika. Je voulais savoir s’il y avait une différence entre le swastika associé au Falun Gong et le swastika nazi. Le swastika du Falun Gong est doré et orienté vers la gauche. Le swastika nazi est noir, incliné à un angle et orienté vers la droite.


Le swastika est un symbole très ancien. Des swastikas orientés aussi bien vers la gauche que vers la droite ont été découverts dans toutes les cultures, dans tous les coins du monde, incluant des cavernes vieilles de plus de 2000 ans. Le mot Swastika vient du sanscrit. Le swastika, dans ses deux orientations, a toujours été associé avec la chance, le bien-être, et la lumière de la vérité spirituelle.


Il est intéressant que, et le régime totalitaire en Chine et le régime totalitaire des nazis l’aient dénaturé de différentes façons. Les nazis, en le représentant noir et l’inclinant, en ont fait le symbole de la répression de la vérité, de la liberté et de la tolérance. Le régime totalitaire en Chine dénature la signification du swastika en propageant une désinformation à propos de la nature du Falun Gong basée sur la vérité, la compassion et la patience. Il est pour moi profondément triste d’être témoin de cette répétition de l’histoire, mais il est plus important qu’elle soit clairement reconnue.


Pour chaque génération, pour chaque individu pris dans la lutte entre la vérité, la compassion et la patience et les mensonges, la haine et la répression, la persécution est nouvelle, fraîche et choquante. Chaque individu et chaque génération, où que cette lutte ait lieu, doit trouver son propre chemin pour s’opposer à l’oppression. Mais ceux qui ne connaissent pas leur histoire sont voués à la reproduire. La persécution en Europe n’aurait jamais pu arriver si le reste du monde n’y était demeuré aveugle, ou n’avait oublié sa propre histoire.


Nous ne devons pas demeurer aveugles aux persécutions et aux violations qui se produisent en Chine."

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.