Les medias israéliens couvrent le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant en Chine

Suite à une audition tenue par la Knesset le 17 février 2014 et condamnant le prélèvement d’organes approuvé par le Parti communiste chinois sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant , plus d'une dizaine de medias de grande diffusion ont couvert la persécution du Falun Gong en Chine au cours des deux semaines suivantes.


Parmi eux l’Israel Broadcasting Authority, l’Israel Military Radio, la Radio Lelo Hafsaka 103, la Channel 7 Radio, Yedioth HaSharon (un journal), i24 (nouvelles télévisées), le site Internet du Parlement israélien et sa station de diffusion, Anochi (un magazine), et plusieurs autres médias d’actualités en ligne.


Le présentateur d’i24news a interviewé David Kilgour, ancien Membre du Parlement canadien, et a expliqué que Falun Dafa est une pratique spirituelle prônant la vertu et incluant cinq séries d’exercices. Le présentateur a également expliqué comment la persécution a commencé en 1999 et mentionné que les pratiquants ont été en conséquence envoyés dans des camps de travaux forcés. Il a décrit le principe d’Authenticité-Bonté-Tolérance comme étant le « critère moral universel.” (http://www.i24news.tv/en/tv/replay/interview#/interview/3219748552001)


Maraah Magazine a comparé la réaction des gens apprenant le prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Dafa de leur vivant à un incident survenu voici 70 ans.

En 1943, lorsque Jan Karski, un témoin polonais des atrocités de l’Holocauste, a exposé le génocide Nazi des Juifs, Felix Frankfurter de la Cour suprême de Justice des Etats Unis a déclaré "Je n’ai pas dit que ce jeune homme ment. J’ai dit que j’étais incapable de le croire. Il y a une différence. "


Aujourd’hui en Israël on a appris une autre histoire “incroyable”. L’article du magazine disait que peut-être qu’en 1943, Felix Frankfurter n’avait effectivement pas pu croire que les Nazis aient pu commette un acte aussi violent, mais qu’en 2014, les descendants de ceux autrefois persécutés par les Nazis et le Parti communiste, n’ont pas d’excuses pour ignorer cette atrocité.


Parallèlement à l’audition organisée à la Knesset, le documentaire Free China , Le Courage de croire, reflétant la situation des droits humains en Chine, a été projeté et des séminaires sur le sujet ont eu lieu à l’Université de Tel Aviv, à L'Hebrew Union College de Jérusalem, au collège Beit Berlé, et à la Bibliothèque publique de Savyon.

Article correspondant :
Il est du devoir moral des Juifs d’aider le Falun Gong " déclare le vice président de la Knesset israélienne.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.