L’histoire d’une héroïne (Luyun)

M Gao Yuting était un fils très dévoué. Peu de temps après avoir été nommé par le maire du Canton de Tuyang, il invita sa mère âgée de 70 ans, Madame Yu, à venir vivre chez lui.


Les tribulations sur la route menant chez son fils s'avérèrent être trop pour la dame âgée qui tomba malade seulement à mi-chemin. Après être restée 12 jours dans une auberge, elle reprit son voyage.


Un jour, alors que Mme Yu passait la Montagne de l’Est du Canton de An, elle fut fascinée par la beauté du paysage. En marchant, elle entendit les pleurs de détresse d’une jeune femme et s’arrêta pour voir ce qui était arrivé et trouva une jeune femme dans la vingtaine sanglotant à côté d' un rocher.


La jeune femme dit : "Mon nom est Luyun. Mes parents sont décédés et ma belle-mère me déteste et me maltraite. J’ai été forcée de m’enfuir loin de ma famille, mais je ne sais pas où aller, je suis tellement triste…" Ses larmes coulaient tandis qu’elle parlait.


Mme Yu se sentit désolée pour cette jeune femme délicate aux deux yeux gonflés. Elle dit : "Mon petit nom est Yu. Je suis en chemin pour Tuyang, mon fils y étant actuellement le chef du canton. Si vous le souhaitez, vous pouvez venir avec moi à Tuyang et me servir."


En entendant cela, Luyun s’agenouilla et dit :"Merci de me garder avec vous. Pour vous rendre votre gentillesse, j’aimerai être votre dame de compagnie et vous servir." Madame Yu accepta sa proposition et elles voyagèrent ensembles.


Luyun s’occupa très bien de Madame Yu durant le voyage, si bien que la vieille dame était enchantée de l’avoir.


En arrivant à Tuyang, Madame Yu raconta à son fils, Gao Yuting, l’histoire de Luyun, si bien que Gao Yuting fit appeler Luyun et voyant la belle et délicate jeune femme, il dit alors : "Mère, apparemment, elle est une bonne fille. Puisque vous vous inquiétez pour elle et que vous êtes satisfaite de ses services, vous pouvez bien entendu la garder à vos côtés.»


Plusieurs mois plus tard, la fille de M. Gao Yuting, Melle Gao, partit pour aller se marier avec le fils d’un autre chef de Canton, mais alors qu’elle était en route pour le domicile de son fiancé, elle fut kidnappée par des brigands armés de couteaux et de fusils.


Quand ses suivantes s'enfuirent et arrivèrent pour rapporter l’incident, la femme de M Gao s’évanouit. Madame Yu devint blême et M. Gao ne savait pas quoi faire pour secourir sa fille.


Certains fonctionnaires suggérèrent que M Gao envoie des troupes à la rescousse de Mlle Gao, mais M Gao Yuting était désemparée , parce qu’un ou deux gardes ne seraient pas suffisants pour vaincre des brigands armés. Cependant, envoyer beaucoup de troupes pourrait mettre en péril la vie de Mlle Gao.


Tandis que M. Gao hésitait, Mme Yu soupira : "Peu importe ce que nous allons faire, nous devrions faire de notre mieux pour protéger ma petite-fille. Si quelque chose devait lui arriver, comment notre famille pourrait-elle le supporter?"


Tout d’un coup, ils entendirent une petite voix à côté de Mme Yu dire : "Je suis ici depuis plusieurs mois et je suis très reconnaissante à Mme Yu de m’avoir sauvée; cependant, je n’ai jamais eu la chance de lui rendre sa bonté. Donc si vous me faîtes confiance, j’aimerai partir maintenant secourir Melle Gao." Tout le monde fut fort surpris en découvrant que c’était la fine et délicate Luyun qui avait dit cela.


M Gao douta de ses capacités : "Vous êtes si jeune et délicate, vous pouvez à peine attraper un poulet. Les brigands sont durs et grossiers, comment ferez vous avec eux?"


Sans répondre à la question, Luyun dit : "L’affaire ne peut plus attendre; Je dois partir maintenant." Luyun sortit par la porte en courant puis sauta par-dessus le mur et disparut. Tout le monde était abasourdi par ce qu’ils venaient de voir.


Longtemps après le départ de Luyun, Mme Yu dit :"Elle a vécu ici pendant plusieurs mois et je n’ai jamais remarqué qu’elle était différente des autres jeunes filles. Qui eut cru qu’elle avait ces capacités magiques."


Cependant, M Gao Yuting soupira et dit : "Est-elle le genre d’héroïne dont parlent les gens?" Personne ne répondit.


Vers mi-nuit, tout était si calme qu'on aurait entendu une aiguille tomber et tout le monde attendait en silence des nouvelles concernant Mlle Gao, quand tout à coup, on entendit le bruit d'un vase qui se cassait. Alors une servante entra dans la pièce avec une théière. M Gao Yuting était sur le point de la sermonner quand ils entendirent une voix claire dire avec un rire: "Heureusement, que je n’ai pas traîné; autrement, il aurait été trop tard."


Ils entendirent alors quelqu’un descendre du mur du jardin et virent entrer Luyun.


Tout le monde dans la pièce se leva pour l’accueillir. Ils furent tous soulagés de voir une Luyun fatiguée, avec Mlle Gao sur son dos, debout devant eux.


© Andrew Eick | Flickr


Luyun dit à M. Gao Yuting : "Heureusement, j’ai pu être à la hauteur de votre confiance. Voici Mlle Gao, qui n’a pas été blessée."


Mlle Gao raconta: "Quand j’ai été kidnappée par les brigands, ils m’ont bandé les yeux avec un tissu noir et m’ont bâillonnée. Ensuite, sans savoir combien de temps s’était écoulé, ils m’ont emmenée dans leur cottage. Ils m’ont enfermée dans une pièce vide. Et tout d’un coup, une petite lumière blanche est passée par la fenêtre et j’ai tressaillie. Puis, j’ai senti que la main du bandit qui me retenait s’était relâchée et il est tombé à côté de moi. Quand j’ai regardé à terre pour le voir, j’ai découvert que sa tête avait été tranchée. Ensuite, je ne sais pas ce qui s’est passé après. Quand j’ai à nouveau ouvert les yeux, j’étais ici avec vous en sécurité.


Après avoir entendu cela, tout le monde avait le regard braqué sur Luyun, qui très timide, s’excusa en disant : "Je suis maintenant très fatiguée, je dois aller me reposer."


Quand Luyun partit dans la chambre de Mme Yu pour lui préparer son lit, Mme Yu attrapa sa petite main et dit : "Toute notre famille vous doit beaucoup aujourd’hui, mais je n’ai pas vraiment compris. Si vous êtes si talentueuse, pourquoi ne retournez vous pas dans votre famille prendre votre revanche sur votre belle-mère?"


Luyun répondit : "Je n’oublierais jamais que vous m’avez gardée ici. En pouvant aider votre famille aujourd’hui, j’ai réalisé un de mes rêves. Quand bien même j’ai été maltraitée par ma belle-mère, si cela n’avait pas été ainsi, je serais encore la femme d’un pauvre fermier et n’aurais pas appris toutes ces techniques. Donc je pense que je devrais être reconnaissante envers ma belle-mère."


Mme Yu dit : "Donc, vous êtes une jeune femme très différente." Et elle recommanda son petit fils à Luyun pour être son futur époux.


Luyun répondit : "Désolée, puisque je me suis dévoilée aujourd’hui, je ne peux rester ici plus longtemps. Mais puis-je vous avertir que vous serez bientôt en danger.»


Mme Yu fut si effrayée d’entendre ces paroles qu’elle en trembla, disant : «Comment devrons nous agir si cela arrive?»


Luyun inclina la tête et se mit à réfléchir, puis elle dit : "S’il vous plaît, faites venir ici votre petite-fille."


Quand Mlle Gao se tint debout devant Luyun, Luyun sorti de son doigt un anneau de flèche en métal et le passa à Melle Gao. "Puisque je ne peux rester plus longtemps ici, toute la famille comptera sur vous pour gérer le danger à venir. Voici mon anneau de flèche en métal. Quand vous serez en danger, essayez de l’envoyer aussi loin que vous le pourrez." Acceptant l’anneau, Mlle Gao lui demanda: "Alors, où partez vous?" Luyun soupira et dit : "Où que ce soit de possible"


Ensuite, Luyun aida Mme Yu à se coucher et disparut le lendemain matin. Tout le monde la regretta.


Le mois suivant le départ de Luyun, les gens exprimaient fréquemment leur admiration et étaient désolés pour elle. Puis une nuit, après une journée chargée et après avoir dîner avec certains de ses fonctionnaires, M. Gao Yuting alla se coucher tôt. Il fut soudainement réveillé par un bruit à l’extérieur et découvrit qu’un groupe de plus de 40 brigands avait sauté par-dessus le mur et étaient entrés dans la cour intérieure. Tous avaient des couteaux dans leurs mains.

En entendant le bruit de pas furtifs à l’extérieur, M Gao Yuting réveilla calmement tous les membres de sa famille et les fit rentrer rapidement dans le bâtiment situé à l’arrière de leur maison.

Ne trouvant personne dans la maison, les brigands décidèrent de fouiller le bâtiment. Mlle Gao dit à M. Gao Yuting : 'Il est maintenant temps d’utiliser I’anneau de flèche en métal de Luyun. Elle m’a dit de l’utiliser pour éliminer le danger". Elle lança l’anneau aussi loin qu’elle put en direction des bandits. Avec un flash de lumière blanche, l’anneau vola vers les brigands et, comme dans un spectacle de magie, tous les bandits restèrent debout, figés, sans plus aucun mouvement. Alors M. Gao Yuting ordonna à ses hommes : "Venez et attrapez les".



M. Gao Yuting interrogea les bandits le lendemain. Il demanda: "Vous étiez très agressifs quand vous êtes arrivés; comment se fait-il que vous vous soyez fait prendre par la suite sans aucune résistance?"


Le chef des brigands répondit : "Au moment où nous étions prêts à fouiller le bâtiment, nous avons vu un flash de lumière blanche et puis nous n'avons tout simplement plus pu bouger. Nous nous sommes donc fait prendre."


Les brigands furent par la suite exécutés.


Source : Chinagaze


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.