Manifestations pacifiques - Forums - Débats

  • Canada: Un forum public tenu à Calgary autour des prélèvements d’organes à vif en Chine

    Le 18 janvier un forum public focalisé sur les prélèvements d’organes à vif en Chine a eu lieu dans la bibliothèque de la ville de Calgary au Canada. Près de 200 personnes dont beaucoup des domaines de la médecine, du droit, des médias et du gouvernement y ont participé... Une projection du film Free China, Le Courage de croire a eu lieu suite aux discours. Un journaliste d'un média local a dit qu'il avait été à beaucoup de forums, mais que celui-ci était le plus impressionnant. Il a remarqué que de nombreux participants pleuraient pendant le film et les discours ...
  • Les gens à Taiwan condamnent les crimes de prélèvements d’organes sur personnes vivantes en Chine

    Le 19 août 2012, l’Association Internationale de Transplantation d’Organes, basé à Taiwan, a tenu un forum afin de révéler les secrets derrière les transplantations d’organes en Chine, ainsi que les risques associés aux transplantations d’organes illégales...
  • Allemagne: Exposer le prélèvement d’organes à vif lors du Congrès international de la société de transplantation tenu à Berlin

    Le 24eme Congrès international de la société de transplantation s’est déroulé à Berlin du 15 au 19 juillet 2012. Les médecins du monde entier qui assistaient à la réunion ont pu voir tous les jours, un groupe de personnes sur la place devant le Centre International des Congrès (CCI) de Berlin. Certains méditaient, et il y avait derrière eux des banderoles avec des messages en anglais et en chinois. Ces messages dénonçaient le prélèvement d'organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong, en Chine...
  • Taïwan : les habitants de Wujia, Kaohsiung exhortent le Parti communiste chinois à mettre fin aux prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant

    La brutalité du Parti communiste chinois (PCC) qui vend des organes illégalement prélevés sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant en Chine a été révélée en 2006. Depuis, la communauté internationale y prête attention et la condamne. Pourtant, de nombreuses personnes à Taïwan ne sont pas au courant et vont sur le continent chinois pour des transplantations d’organes. Les pratiquants du Falun Gong de Kaohsiung ont organisé un atelier intitulé “La vérité et le danger d’aller sur le continent chinois pour une greffe d’organes”...
  • Lancement de la version chinoise du livre Bloody Harvest à Taiwan

    La version chinoise du livre Bloody Harvest, exposant les atrocités de prélèvement d’organes sanctionnées par le Parti communiste chinois, sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, a récemment été lancée à Taiwan. Le livre présente 52 différents éléments de preuves soutenant la conclusion que le prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant s'est bien produit en Chine et s'y poursuit...
  • Le documentaire de NTD 'Between Life and Death' récompensé d'une Hugo Television Award au 47ème Festival International de cinéma de Chicago

    Le 11 avril 2011, Between Life and Death, un documentaire produit par New Tang Dynasty Television a gagné un Prix de mérite dans la catégorie Reportages d'investigation/Documentaire d'actualité des Hugo Television Awards au 47ème Festival international de cinéma de Chicago. Analysant les chiffres officiellement publiés par le gouvernement Chinois et les cas rapportés par les médias; interviewant de nombreux enquêteurs professionnels et de témoins ; et citant le témoignage d'un criminel appréhendé par la police israélienne, le film documente comment le Régime communiste chinois a systématiquement établi une vaste banque de données d'organes et de tissus de pratiquants de Falun Gong et d'autres dissidents politiques, puis récolté leurs organes de leur vivant pour les vendre à de gros profits aux patients...
  • La communauté de la transplantation répond aux prélèvements d’organes du régime chinois

    Le 1 mai, à Philadelphie, un panel d’experts a expliqué que le prélèvement d’organes forcé en Chine est une responsabilité incontournable pour la communauté mondiale de la transplantation, y compris les patients en attente d’organes. Organisée par l’ONG, Médecins contre le prélèvement forcé d’organes (DAFOH), le panel a soulevé la question de comment la communauté de la transplantation en occident devrait répondre à l’utilisation par la Chine d’organes prélevés sur des prisonniers exécutés et des sources non identifiées, pratique inacceptable selon les critères éthiques médicaux internationaux...
  • Un avocat des droits de l’homme est invité à intervenir à l’Université de Boston à propos des prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong par le PCC

    Un célèbre avocat des droits de l’homme canadien, David Matas, a fait un discours à l’Université de Boston le 11 avril 2011, à l’invitation d’Amnesty International. Il a donné des détails sur le rapport sur lequel David Kilgour, ancien secrétaire d'État (Asie-Pacifique) pour le Canada et lui ont travaillé indépendamment pour enquêter sur le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le Parti communiste chinois (PCC)...
  • "Assassiner les pratiquants de Falun Gong pour le profit"- Discours de David Kilgour le 19 mai 2010 au Parlement européen

    Le discours qui suit a été prononcé le 19 mai 2010 au Parlement européen, où M.David Kilgour, ancien député et Secrétaire d'Etat canadien, a présenté son rapport 'Prélèvements Meurtriers', co-écrit avec David Matas, avocat canadien des droits de l'homme internationaux, résultat de leur enquête sur les allégations de prélèvement d'organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong ...
  • France - Discours prononcé par David Kilgour le 3 décembre 2009 dans le contexte d'une Conférence à l'Assemblée nationale : "Prélèvements d’organes sur des prisonniers du Falun Gong en Chine"

    "Avant de commencer, permettez-moi de souligner immédiatement le respect et l’affection que j’ai pour le peuple chinois. J’ai visité la Chine en tant que Secrétaire d’État (Asie-Pacifique) du Canada et comme simple particulier. Ce fut un honneur de représenter au Parlement du Canada pendant presque 27 ans de nombreux canadiennes et canadiens d’origine chinoise. Eux m’ont beaucoup appris sur leur histoire, leur culture, leurs inventions, leur résistance nationale et d’autres capacités. Des sentiments similaires obligent les amis de la Chine dans le monde entier à continuer à parler en faveur de la dignité de son peuple ...
  • ‘’Prélèvement meurtrier’’ révèle les meurtres sanglants en Chine (Photos)

    TORONTO, Canada -Le premier livre dépeignant le prélèvement des organes de pratiquants de Falun Gong encore vivants en Chine- Prélèvement meurtrier, le meurtre des Falun Gong pour leurs organes - a été récemment publié. David Matas, un des auteurs du livre et avocat des droits de l’homme, a organisé une séance de dédicaces, le 15 novembre 2009 à Toronto. Matas a affirmé que davantage de gens devraient prendre des mesures pour stopper le prélèvement illégal d’organes en Chine.
  • De nouvelles preuves des prélèvements d'organes pratiqués par le Parti communiste chinois sont présentées au Japon

    Du 6 au 7 juillet 2009, M. David Matas, célèbre avocat canadien défenseur des droits humains, a pris la parole lors d'une conférence de presse organisée au Club des Correspondants Étrangers du Japon, à Tokyo, et lors d'un symposium au Centre Civique de Bunkyo-ku. Il a souligné que le prélèvement d'organes sur les pratiquants de Falun Gong est couramment pratiqué en Chine, et qu'un nombre suffisant de données révèle que la collecte d'organes vivants continue bel et bien. Il a appelé les gens de tous les milieux à exprimer leur inquiétude sur la gravité du problème et à demander au parti communiste chinois (PCC) de stopper immédiatement la persécution de Falun Gong.
  • Travail forcé et Prélèvement d’organes

    La Constitution de la Chine stipule : "Les citoyens de la République populaire de Chine jouissent de la liberté d’expression, d’assemblée, d’association, de défilé et de manifestation "[1]. "Les citoyens de la République populaire de Chine jouissent de la liberté religieuse. "Aucun organe d’état, organisation publique ou individu ne peut forcer les citoyens chinois à croire ou ne pas croire en une religion quelle qu’elle soit ; pas plus qu'ils ne peuvent exercer une discrimination contre les citoyens qui croient, ou ne croient pas à une religion quelle qu’elle soit "[2]. Pourtant, ces libertés n’existent pas en Chine. Par conséquent, lorsque le Gouvernement de la Chine dit qu’il y a une provision constitutionnelle, ses déclarations peuvent être et sont souvent des écrans de fumée, des exercices d’hypocrisie.
  • Le 7 mai un forum a eu lieu au Parlement canadien avec pour thème les droits de l’homme en Chine (Photos)

    Le 7 mai 2008, un “Forum sur les Droits de l’homme en Chine” a eu lieu au Parlement canadien. Le forum était parrainé par cinq membres du Parlement. Quatre avocats bien connus ont fait des présentations, décrivant l’actuelle situation des droits de l’homme en Chine avec quantité de faits et de discussions quand à savoir si les fonctionnaires et membres du Parlement canadien devaient assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques 2008. Une partie du forum couvrait la persécution du Falun Gong et spécialement la collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le gouvernement chinois.
  • Israël : Des leaders religieux et des représentants de différentes ethnies signent conjointement une Déclaration pour faire cesser les crimes contre l’humanité perpétrés par le PCC (Photos)

    Plus d’une vingtaine de leaders religieux et de représentants de diverses confessions et groupes ethniques ont assisté au Relais de la Flamme des Droits de l’Homme en Israël pour signer conjointement une déclaration appelant à mettre un terme aux crimes contre l’humanité commis en Chine et dans le monde. Plusieurs chefs religieux ont cité des versets de leurs livres sacrés. Les versets cités portaient sur la création de l’homme à l’image de Dieu et de l’obligation de l’homme à protéger l’opprimé.