Arrestations, enlèvements, disparitions

  • M. Gao Weixi de la ville de Changchun dans la Province de Jilin a été arrêté un jour avant d'aller rendre visite à sa fille

    La fille de M. Gao Weixi était partie aux Etats-Unis en 1999. Quand son premier enfant est né, son père était illégalement détenu dans un camp de travail forcé. A la naissance de son deuxième enfant, sa mère était sur la liste des personnes recherchées par le Parti communiste chinois et elle n'avait aucune ressource pour vivre, son père quant à lui avait été obligé de quitter la maison après avoir été libéré afin d'éviter d'être de nouveau arrêté. La fille de M. Gao a souffert de mauvaise santé générée par l'inquiétude pour la sécurité de ses parents. Elle ancitipait avec joie cette réunion familiale après avoir été séparés pendant huit ans, mais son père a été arrêté à nouveau. On ne sait pas quels sont les mauvais traitements infligés à M. Gao dans le centre de détention, et sa famille est très inquiète pour lui.
  • Les pratiquantes Ai Guifeng et Li Lanqin de l'agglomération de Nehe, province du Heilongjiang, sont arrêtées et condamnées à deux ans de travaux forcés

    Dans l'agglomération de Nehe, province du Heilongjiang , Fu Libin, le chef du Bureau 610, à la tête de dix officiers de police, a arrêté les pratiquants Mme. Ai Guifeng, Mme. Li Lanqin, et six autres (dont trois sont de nouveaux pratiquants ). Tous travaillaient à l'hôpital de la ville. La police a également fait une descente à leurs domiciles Les agents du Bureau 610 ont détenu les pratiquants dans le Centre de détention de Molidawa en Mongolie intérieure. Ils les ont interrogés 24 heures chaque jour pendant dix jours sans les laisser dormir. Ils les ont aussi torturés dans une tentative de les faire parler.
  • Un pratiquant est arrêté tandis que son fils est emprisonné

    M. Wang Mingcai est un pratiquant de la commune de Honghua dans le comté de Tancheng, agglomération de Linyi, province du Shandong. Le 18 avril 2007, le Bureau 610 de l'agglomération de Xinyi a arrêté M. Wang alors qu'il distribuait des informations concernant le Falun Gong à Xinyi. Il est actuellement détenu dans le Centre de détention de Hedong dans l'agglomération de Xinyi. Un bras de M. Wang a été cassé durant un des passages à tabac qu'on lui a fait endurer. Le fils de M. Wang est aussi pratiquant de Falun Gong. Il y a quelques années, le Bureau 610 de l'agglomération de Xinyi l'a arrêté et condamné à 5 ans de prison, il est actuellement détenu à la prison du lac Weishan.
  • La police du bureau 610 du district de Fengtai à Beijing arrête Liu Yonghui, sa femme et sa mère

    Aux environs de 14 heures le 24 avril, un groupe d'officiers de police ont emmené M. Liu chez lui. Sa mère Mme Yang Tiezhen, une pratiquante de Falun Gong, a refusé d'ouvrir la porte, aussi les officiers sont entrés de force et ont saccagé sa maison. Ensuite, ils l'ont emmené. Sa mère et sa belle-mère, qui habite dans une autre ville et qui était venue leur rendre visite, ainsi que le bébé de sa femme, qui a moins de deux ans, ont été laissés à la maison. Deux jours après, le 26 avril, la police est retournée pour arrêter Mme Yang Tiezhen. Le bébé a été laissé aux soins de la belle-mère de M. Lui.
  • L’ancien officier militaire M. Wei Danquan a été arrêté, sa famille demande sa libération

    Le 14 avril 2007, le pratiquant de Falun Gong Wei Danquan a été arrêté et sa maison mise à sac sous la direction de Zao Ran, le nouveau chef de la police de Shanhaiguan. La famille de Danquan s’est rendue au commissariat de Shanhaiguan pour essayer de connaître la raison de l’arrestation de Wei Danquan et pour demander sa libération. Cependant la police n’a donné jusque là aucune réponse.
  • Trois pratiquantes condamnées et d'autres arrêtées à l'extérieur de la cour du comté de Yilan dans la province du Heilongjiang

    Le matin du 20 avril 2007, la cour du Comté de Yilan, dans la province du Heilongjiang, a illégalement jugé les pratiquants de Falun Dafa M. Gong Fengqiang, M. Sun Ren, et M. Ma Honggang. M. Gong a été si méchamment traité en détention qu'il avait des difficultés à parler, mais il a dénoncé les abus soufferts, dont les passages à tabac brutaux qui l'ont laissé inconscients puis la ranimation avec de l'eau froide qu'on lui jetait dessus. On dit que la cour a rendu compte de l'avancée du procès aux autorités de l'agglomération de Harbin qui avaient comploté de faire condamner les trois pratiquants.
  • Mme Zhao Limei emmenée au centre de lavage de cerveau dans la province du Hebei

    Wang Lijun, responsable pour les affaires générales de la télévision universitaire, dans le comté de Li de la province du Hebei, a appelé le "Bureau 610" après avoir été conseillé par Zhu Guoyu et Li Hailiang. Le 6 avril 2007, vers les 10 heures, après avoir comploté avec Wang Junchang, les agents du bureau 610 du comté, Wang Jianying, Xu Yonggang et Tian Lijun ont arrêté Mme Zhao Limei à son lieu de travail. Ils l'ont menottée et amenée au Centre de lavage de cerveau de Xiaobailou.
  • Sauvé en criant “Falun Dafa est bon” après un accident de voiture, M. Jin Xinnian est arrêté pour avoir dit la vérité

    Quand la police de la circulation a enquêté sur l’accident ils ont demandé comment les ouvriers avaient pu ouvrir la porte d’une voiture si endommagée. M. Jin a dit à la police : " Quand j’ai dit ‘Falun Dafa est bon’ la porte s’est ouverte d'elle-même". A cause de ça, la police a dénoncé M. Jin. Le 30 mars 2007 vers 09H00 du matin les policiers du commissariat de Huanghai sont venus chercher M. Jin et ses collègues à l’usine pour les amener au commissariat en disant qu’ils avaient besoin de " clore " le dossier de l’accident. La police les a fouillés et a trouvé un appareil MP3 dans la poche de M. Jin. Le même après midi M. Jin a été envoyé dans un centre de détention dans la Zone de Développement de la ville
  • Mme. Xie Lijuan est enlevée, personne ne sait où elle se trouve

    Mme Xie Lijuan a 28 ans et est célibataire. Elle est diplômée de l'Université de Jilin et est la seule étudiante de troisième cycle dans la Bibliothèque d'état de la province de Jlin. Elle a été dénoncée aux autorités en tant que pratiquante de Falun Gong et a été condamnée à deux ans de travaux forcés. Elle a été torturée à la matraque électrique sur ses cuisses et ses parties génitales. Cette fille non mariée a souffert une torture inhumaine tant physique que mentale. Son esprit est devenu instable après la torture.
  • Les autorités du comté de Yongchang, province du Gansu intensifient la persécution des pratiquants de Falun Dafa

    Au début de 2007, la police du comté de Yongchang, province du Gansu, avait tenu une conférence spéciale pour organiser une persécution contre le Falun Gong dans tout le comté. Ils se sont arrangés pour que toutes les entreprises locales sous leur juridiction établissent un groupe de travail dirigé par le secrétaire du comté du Parti communiste chinois axé sur la persécution. Ils ont ordonné que chaque village produise et publie des affiches anti Falun Gong à leurs propres frais
  • Deux cents parents projettent de poursuivre la police après que le pratiquant Fu Zhenmin ait été illégalement arrêté dans la ville de Shuangcheng, province de Heilongjiang

    En montant dans sa voiture personnelle le 8 février, Fu a été dénoncé à la police par les villageois Na juin et Li Gang du village de Xingfu. Fu a été illégalement arrêté par la police du village de Xingfu. Il a été plus tard remis aux officiers de police Sun Shiyou et tong Huiqun du bureau de la sécurité public de la ville de Shuangcheng. Le 25 février, sans procès et sans preuve, Tong et Sun ont condamné Fu Zhenmin à un an de travail forcé pour " propagation de matériel du Falun Gong." Les parents de Fu Zhenmin sont très inquiets pour la sécurité de Fu et protestent contre son emprisonnement abusif. Ils projettent de poursuivre les officiers de police Tong et Sun pour avoir violé sciemment la loi. Les parents de Fu exigent que les autorités appliquent la loi, maintiennent la justice, punissent Tong et Sun, et libèrent sans réserve Fu Zhenming.
  • Les comportements de voyous des policiers de la gare du Comté de Sanhe, Province de Hebei

    Quelques pratiquants et moi sommes allés à Pékin pour faire appel au nom de Dafa en octobre 1999. Les autorités policières de la gare du Comté de Sanhe nous ont arrêtés à cet arrêt. Les policiers insultaient intentionnellement et battaient les pratiquants détenus là, chaque jour. Ils nous ont soumis à des interrogatoires illégaux et ont tenté d’obtenir des confessions de notre part. Nous avons été électrisés avec des matraques électriques, de plus ils nous ont confisqué notre argent liquide et nos cartes d’identité. Ils ont pratiqué des fouilles au corps illégales sur des pratiquantes
  • Monsieur Hu Jiyu a été sauvagement battu et on lui a extorqué 13,000 yuans

    Le 14 février 2006, monsieur Hu a été arrêté et amené dans une cour intérieure de la ville. Il a été sauvagement battu par quatre ou cinq personnes pour avoir signé son nom dans une lettre pour clarifier les faits à propos de la persécution du Falun Dafa à la communauté internationale. Il a été tellement battu qu’il s’est évanoui sur les lieux. Après la torture, on lui a extorqué 4,000 yuans. Le poste de police lui a aussi donné une amende de 200 yuans.
  • Lu Youliang, un pratiquant de Falun Gong du district de Junshan, ville du Yueyang, province du Hunan, a été arrêté après avoir fait une bonne action

    Récemment, Lu Youliang, un pratiquant de la ville du Liangxinbao, district du Junshan, ville du Yueyang, province du Hunan, a été heurté par une moto et a dû avoir des points de suture sur la tête. M. Lu n'a pas demandé au conducteur de payer les dépenses médicales. Il lui a dit qu'il était un pratiquant de Falun Gong et qu'il ne prendrait pas son argent en raison de l'accident.Le conducteur l'a dénoncé. Le 28 janvier 2007, Yang Yu, directeur du bureau de justice de Liangxinbao, est venu avec un groupe de personnes pour arrêter M. Lu. Ils l'ont battu et l'ont mis en prison. Le fils de 15 ans de M. Lu est allé pour leur demander la libération de son père et il a été également battu.
  • Mme Cui Hongyan de la ville de Daqing, Province de Heilongjiang, a fait une grève de la faim pendant un mois; elle est désormais trop faible pour bouger

    Mme Cui Hongyan, pratiquante de Falun Dafa de la ville de Daqing, dans la Province du Heilongjiang a été illégalement arrêtée le 1er novembre 2006. Des officiers du département de police dans la ville de Daqing ont participé à l'arrestation. Elle a été emmenée au centre de détention de la ville de Daqing, où elle a été retenue captive près de trois mois. Le district de Saertu de la ville de Daqing l’a jugée le 12 décembre 2006. Mme Cui a fait appel du verdict et commencé une grève de la faim pour protester contre la persécution. La grève de la faim a duré un mois. Enveloppée dans un drap, elle est amenée deux fois par jour au centre de détention où on l'a nourrie de force par voie nasale.