Arrestations, enlèvements, disparitions

  • Persécution intensifiée dans la Province du Hebei, après que plus de 500 citoyens aient signé une pétition pour la libération d’un pratiquant de Falun Gong emprisonné

    Après que les nouvelles des 562 signatures de citoyens du canton de Tanghai, Province du Hebei demandant la libération du pratiquant de Falun Gong, M. Zheng Xiangxing, se soient propagées, Li Fuguo, directeur de la Division de Sécurité Intérieure du canton de Tanghai et du Département de police, a couru entre les commissariats pendant plusieurs jours, menaçant et faisant pression sur les villageois ayant signé la pétition... ni le canton de Tanghai ni les branches du " bureau 610 " n'osant persécuter les signataires de la pétition, ils ont commencé un nouveau cycle d'arrestations des pratiquants de Falun Gong...
  • Six pratiquants de Falun Gong de la ville de Shenyang, sont toujours en détention après leur arrestation en juin

    Vers 19h, le 7 juin 2012, près de 100 policiers de la Division de la sécurité domestique du département de police du nouveau district de Shenbei et du poste de police local ont été envoyés pour arrêter les pratiquants de Falun Gong sous les ordres du bureau 610 de la ville de Shenyang. Certains des membres des familles des pratiquants ont été également mis sous garde à vue.
  • Plusieurs pratiquants arrêtés dans l’agglomération de Macheng, province du Hubei

    Le 13 octobre 2011, aux alentours de 20 heures, la division de la sécurité intérieure du département de police de l’agglomération de Macheng, a organisé les postes de police sous son commandement afin de mener une arrestation à large échelle. Ils ont arrêté les pratiquants et les ont envoyés dans le centre de détention de l’agglomération de Macheng...
  • Un propriétaire de magasin est arrêté après que son épouse ait été torturée à mort

    Le pratiquant de Falun Gong M. Qin Laosi du village de Xiajie dans la ville de Shiliting, ville de Shahe, province du Hebei, a été arrêté chez lui le 15 septembre 2011. Wang Jianjun et d'autres agents de police l'ont envoyé au centre de lavage de cerveau Xingtai. Ses trois enfants ont été laissés sans personne pour s'occuper d'eux. Leur mère est morte l'année dernière suite à la torture dans un centre de lavage de cerveau.
  • L'ancienne Vice-présidente de la Banque de Chine, branche de Nanhai, est arrêtée de nouveau

    La pratiquante de Falun Gong Mme He Zhizhen, 59 ans, ancienne Vice présidente de la Banque de Chine à Nanhai, a été arrêtée à nouveau alors qu'elle rentrait chez elle, par des responsables du Bureau 610 de Foshan vers 10H du matin le 29 août 2011. Elle a été envoyée par la suite au Centre de lavage de cerveau de Sanshui ...
  • Des agents du Bureau 610 du canton de Cao arrêtent deux pratiquants et leurs familles

    Des agents du Bureau 610 et du département de police du canton de Cao, province du Shandong, se sont joints à des agents de la division de sécurité nationale du canton de Cao, dirigés par Shao Dianwei, et des agents du Commissariat de Panshi, le 14 juillet 2010. Une cinquantaine d'entre eux ont fait irruption aux domiciles de deux pratiquants vers 17 h le même jour.
  • L’époux d’une interprète de Shen Yun, arrêté à l’aéroport et emmené dans un centre de lavage de cerveau

    Selon une information publiée par l’Organisation mondiale d’Investigation de la persécution du Falun Gong (WOIPFG), M. Jiang Feng, l’époux de Mei Xuan, joueuse d’erhu avec la compagnie Shen Yun Performing Arts, est détenu dans un centre de lavage de cerveau par la division de la sécurité intérieure du district Luyang, province de Anhui. Deux agents du poste de police de Yimin, où Jiang Feng a enregistré son domicile, ont été assignés pour aider au lavage de cerveau.
  • Un couple marié arrêté et soumis au lavage de cerveau

    (De notre correspondant de l'Isle de Hainan) Le 9 septembre 2009, des policiers du Groupe de la sécurité nationale des services de police de l'agglomération de Haikou ont arrêté les pratiquants de Falun Gong Wang Juan et Huang Ande. Le couple a été envoyé à un centre de lavage de cerveau et y ont été détenus depuis. Leurs proches ont essayé de découvrir où ils se trouvaient, mais la police a prétendu qu'ils ne savaient rien leur sujet.
  • Jiang Xiqing persécuté à mort dans le camp de travaux forcés de Xishanping, sa fille est arrêtée pour avoir fait appel en son nom

    Après que M. Jiang Xiqing de Jiangjin, ville de Chongqing, a été persécuté à mort dans le camp de travaux forcés de Xishanping, sa fille, Jiang Hong, a cherché à obtenir justice par des moyens légaux. Les fonctionnaires du comité politique et judiciaire et le Bureau 610 de Jiangjin ne voulant pas être exposés davantage se sont arrangés pour que Mme Jiang soit arrêtée.
  • M Zhao Haiping et quatre autres pratiquants ont été arrêtés et torturés dans l'agglomération de Chengdu

    (Correspondant de l'agglomération de Chengdu) Le 21 juillet 2009, la police de la Division de la Sécurité de l'Etat et le Poste de Police de Tiaota dans l'agglomération de Chengdu, Province du Sichuan ont arrêté cinq pratiquants d'un magasin d'informatique dans l'agglomération de Chengdu.Ils ont été détenus au Centre de Détention de Chengdu et ont été torturés pendant l'interrogatoire. La police a confisqué tout le stock et l'argent liquide dans le magasin.
  • Dai Juan, une jeune femme de 20 ans, détenue

    (Correspondant de la province de Hunan) Mme Dai Juan, surnommée Juanzi, travaillait dans un jardin d’enfants. Le père de Juanzi, Dai Guohe et son grand-père, Dai Kuisong, ont énormément souffert en prison depuis le début de la persécution du Falun Gong. Le 20 juillet 2009, Juanzi a été arrêtée par Wu Jianjun, de la division de la sécurité intérieure de Xidu, détenue dans la maison de détention, et plus tard transférée dans le centre de détention de Xidu. Ils ont menacé de la condamner à un an de travaux forcés.
  • Mme Yang Yucui arrêtée et emmenée au camp de travaux forcés pour femmes de Banqiao à Tianjin

    Mme Yang Yucui une pratiquante de Falun Gong a été arrêtée le 13 mai 2009 et emmenée au camp de travaux forcés pour femmes de Banqiao à Tianjin. Mme Yanggg habite au village résidentiel de Bohaishiyou du district de Tanggu de la ville de Tianjin. Alors qu'elle et une autre pratiquante, Mme Li Weizhen clarifiait la vérité au sujet du Falun Gong, le 2 avril 2009, à une personne, qu'elles avaient rencontrée dans la rue, quelqu'un les a dénoncées, et elles ont été arrêtées par la police.
  • Des pratiquants de Shandong et de Beijing disparus

    M. Ji Jitang, la quarantaine, vit au village de Zhangguangzhuang, district de Hedong, agglomération de Linyi, province du Shandong. En 2002, il a été détenu dans le Camp de travail forcé de l'agglomération de Zibo pendant un ans. Six mois après avoir été libéré et être retourné chez lui, il a soudainement disparu. Sa famille n'a plus eu de nouvelles de lui.Mme Li Daping, 62 ans, est un professeur à la retraite. Son enregistrement de résidence est la Communauté de JIngson, district de Chaoyang, Beijing. Elle vite au domicile de sa soeur cadette Li Dafan dans le district de Xuanwu. Mme Li Daping a disparu depuis juillet 2008.
  • Quatorze pratiquants arrêtés dans la ville de Jinzhou le 17 avril

    Le 17 avril 2009, les services de police de la ville de Jinzhou, l'Association Anti-culte, les services politique et judiciaire et les services de police du district de Guta et le 'Bureau 610' , la police du 110 , le poste de police de Tienan, et le poste de police de Zhongtun ont collaboré à l'arrestation de quatorze pratiquants.
  • La persécution du pratiquant de Falun Gong, M. Lu Qiqi et sa famille dans l’agglomération de Wuhan, province de Hubei (Photos)

    Lu Hai, le seul fils du couple est âgé de 12 ans et va dans une école secondaire. Le 31 mars 2009, après que sa mère ait été emmenée, les hommes de la section de sécurité N°1 du district Jiangan, agglomération de Wuhan, responsables de son arrestation se sont rendus dans la classe de Lu Hai. En dépit du fait qu’il se trouvait en plein milieu d’un examen de milieu d’année, ils ont forcé le professeur à l’amener dans le bureau, et l’ont pressé de leur dire qui avait été en contact avec sa mère et ce qu’ils avaient fait ...