Musique

  • L'Orchestre symphonique Shen Yun de retour au Carnegie Hall

    Le 11 octobre, l'Orchestre symphonique Shen Yun était de retour sur la scène Perelman du Carnegie Hall pour la nouvelle saison 2014. Le public a apprécié le caractère unique de l'orchestre avec ses compositions originales chinoises et arrangements avec orchestration occidentale, et son authenticité en saisissant l'essence des classiques occidentaux … "
  • Les instruments chinois traditionnels de Shen Yun impressionnent durablement

    DUBLIN- “ C’était magnifique, absolument exquis et la musique live était fantastique. C’est quelque chose de rare ", a déclaré Jennifer Fitzgerald, animatrice radio sur Dublin South FM.
  • Le film Free China récompensé aux 'Music in Media Awards' d'Hollywood

    La chanson thème Le courage de croire pour Free China a remporté la Music in Visual Media Award à la cérémonie 2013 des Music in Media Awards d’Hollywood, pour Meilleure chanson pour un Film, Documentaire, ou Court métrage indépendant. “C’est une récompense spéciale sans équivalent, Messieurs et Mesdames,” a déclaré le présentateur Adam Gaynor à la remise des sixièmes récompenses annuelles ... " Le documentaire Free China offre un aperçu de première main sur la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine ...
  • Des amateurs de musique Hongrois, impressionnés par l'Orchestre Shen Yun

    BOSTON—Un couple de Hongrie ayant un profond intérêt pour la musique,assistait au concert de l'Orchestre symphonique Shen Yun, le 9 octobre au Boston Symphony Hall. " Je pense que l'orchestre et tous les musiciens sont très professionnels ", a déclaré M. Lakatos, partenaire dans un cabinet d'avocats international et qui dans son temps libre a créé la Fondation de musique classique hongroise à Budapest. M. Lakatos a expliqué que lui et son invitée, Wynott Ferencz, étaient venus dans un esprit de découverte et avaient été gratifiés d'une performance exceptionnelle ...
  • Le mélange d’instruments de Shen Yun est ‘un mérite démesuré’ déclare un musicien

    BOSTON—Le guitariste classique Bart Jordan a été stupéfait par le mélange magistral d’instruments classiques occidentaux et traditionnels chinois dans l’Orchestre symphonique Shen Yun, après avoir assisté au concert de l’orchestre au Boston Symphony Hall mercredi soir. "Je pense que c’est le plus précis et le mieux coordonné de tous les orchestres que j’ai jamais entendus. ",” a déclaré M. Jordan. Le musicien a fait remarquer que mélanger les deux styles d’instruments n’était pas un exploit facile. “Le fait qu’ils [Shen Yun] y aient aussi bien réussi, dégageant un reflet de l'Orient au sein de l’Occident, et de l'Occident au sein de l’Orient, quasiment comme un yin-yang, est un mérite absolument démesuré. "a-t-il ajouté ...
  • L’orchestre symphonique Shen Yun impressionne Washington

    Le public de Washington a montré son appréciation par des applaudissements de plus en plus enthousiastes à chaque prestation, culminant avec une standing ovation de 10 minutes. L'orchestre s’est généreusement plié au désir du public avec quatre courts morceaux de rappel dirigés par les quatre chefs d’orchestre : Milen Nachev, Leif Sundstrup, Keng-Wei Kuo, et Yohei Sato ...
  • Shen Yun débute sa saison avec une nouvelle tradition symphonique

    Un orchestre symphonique de technique purement occidentale mais n'en remontant pas moins aux anciennes musique et pensée chinoises a donné, le 27 septembre, le coup d'envoi de sa saison au Concert Hall du Kennedy Centre. L’orchestre symphonique Shen Yun consiste en plus d’une centaine d’instrumentistes, quatre chefs d’orchestre et un florilège de chanteurs de bel canto. Ils ont interprété quatre morceaux du canon occidental des 19 et 20ème siècles, et près d’une dizaine de leurs compositions originales, qui ont reçu quatre rappels et une ovation de dix minutes de la foule ...
  • Le Guqin : ‘l’Instrument des sages’

    Les érudits et les sages considéraient le qin comme l’instrument singulier capable de saisir l’essence de la culture chinoise traditionnelle. Le qin, la calligraphie, les échecs et la peinture, (琴棋書畫) étaient considérés comme les quatre talents indispensables permettant aux lettrés, aux intellectuels et aux gens cultivés dans l’ancienne Chine de cultiver leur moi intérieur...
  • Vidéo de la chanson thème de Free China : “Le courage de croire ” (avec transcription française des paroles)

    Free China : Le courage de croire retrace les vies de deux personnes ayant été la cible de la campagne politique la plus extrême du Parti communiste chinois, de mémoire récente. Le documentaire explore les histoires de Jennifer Zeng et du Dr. Charles Lee, qui ont été l'un et l'autre emprisonnés et torturés en Chine pour leur croyance en Falun Gong, pratique spirituelle devenue très populaire dans le pays durant les années 90, mais qui a été sévèrement persécutée depuis 1999 ...
  • Les cinq éléments et les cinq tons de la musique chinoise

    La musique chinoise est basée sur l'ancien système musical pentatonique. Les cinq tons sont classifiés comme : Kung, Shang, Chiao, Chih et Yue. Selon la théorie chinoise des Cinq éléments, liée à la musique chinoise, les tons sont connectés à une myriade de concepts cosmologiques, ainsi qu'aux fonctionnements internes de l'homme. Les Chinois ne considèrent pas comme une coïncidence que les êtres humains aient cinq organes internes : le cœur, le foie, les poumons, les reins et la rate ; et cinq organes des sens : la bouche, le nez, les yeux, les oreilles et la langue ; et cinq doigts sur chacune des mains.
  • La musique, l’ancêtre de la médecine

    L’origine de la musique peut être retracée à la création des caractères chinois par Cangjie (2650 av. J.-C.), personnage légendaire de la Chine ancienne. Le caractère chinois yao, signifiant «médecine», est dérivé du caractère yue, qui veut dire «musique». Le caractère yao est composé de deux parties : un radical, signifiant «herbe», et le caractère pour «musique». En plus de posséder le sens de «médecine» ou «guérison», ce caractère peut également signifier «musique», «bonheur» ou «agrément».
  • Le pouvoir de la musique

    Shi Wen vivait dans l’Etat de Zheng durant la Période du Printemps et de l’Automne (770 – 476 avant J.C). Shi Wen décida de tenter de devenir disciple du célèbre musicien de guqin Shi Xiang lorsqu’il entendit que la musique de Shi Xiang était si attrayante que les oiseaux dansaient à son rythme et que les poissons dans l’étang sautaient dans le tempo. Ainsi, Shi Wen se rendit dans la résidence de Shi Xiang dans l’Etat de Lu pour tenter de devenir son disciple...
  • Artistes et critiques applaudissent le spectacle de la Troupe des Arts divins (Photos)

    Le 19 décembre 2007, la Troupe des Arts divins a présenté le second spectacle d'Holiday Wonders à New-York qui a été chaleureusement reçu par les artistes et les critiques. "Les chorégraphes ont intégré leur compréhension de la musique ancienne et de la danse après une investigation et une recherche minutieuses, et ils ont présenté l'art aux spectateurs sous une nouvelle forme à travers les costumes, la musique, la danse, et l'intégration de techniques de scène résolument modernes ."
  • Solo de piano : "Accomplir l'ancien serment"

    Nous avons traversé des siècles de changements, car nous sommes venus pour la Loinos vraies croyances enfouies profondément dans nos espritsDouceurs et chagrins de la vie ne sont que fantasmagories nocturnesLa Loi dans le cœur, tandis que nous avançons sur le chemin du retour, le pur lotus s'épanouit
  • Solo vocal féminin : Fleurs de Prunier

    Poussée par le vent froid soufflant du Nord, la neige tombe doucementAvec un cœur fait d'or et une forte volonté on ne peut pas être affectéVos fleurs de jade éternellement épanouies, perçant les brumes La douce flagrance s’en dégage, introduisant le printemps