ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Nouvelles et évènements dans le monde

  • Des Organisations Internationales des Droits de l’Homme ont organisé une soirée avant la réunion de la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU,

    La soirée organisée par l’Association des Citoyens du Monde et la Société Internationale pour les Droits de l’Homme a eu lieu dans le Grand Casino de Genève. Comme l’a fait remarqué dans son discours M. René Wadlow Président de l’Association des Citoyens du Monde, l’Association des citoyens du Monde et la Société pour les Droits de L’Homme, qui se dévouent depuis fort longtemps au maintien des droits de l’homme, espèrent transmettre aux gens les principes de paix et de bonté et par le biais de la beauté rappeler aux gens l’existence des violations des droits de l’homme dans d’autres parties du monde. Afin de faire comprendre l’importance de préserver les droits de l’homme, et encourager les gens à aider à mettre fin à la persécution en leur âme et conscience.
  • Le Groupe de travail des Nations Unies sur la Détention Arbitraire: La pratique libre du Falun Gong devrait être protégée par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme

    La trente huitième session du Groupe de travail sur la Détention Arbitraire a rendu l'avis suivant concernant les cas d'arrestation illégale des pratiquants de Falun Gong Li Ling et Pei Jilin : La pratique libre de Falun Gong devrait être protégée par l’Article 18 sur la liberté de croyance et l’Article 19 sur la liberté d'opinion et d’expression de la Déclaration Universelle des droits de l'homme. Le groupe de travail a demandé au Gouvernement (Chinois) de prendre les mesures nécessaires pour remédier à la situation de ces deux personnes, et l’amener en conformité avec les critères et les principes établis dans la Déclaration Universelle des droits de l'homme.
  • Intervention d’un Conseiller National à la manifestation contre la répression à l’encontre du Falun Gong, Place des Nations, devant l’ONU, à Genève le lundi 15 mars 2004

    "J’exprime ici mon soutien à la lutte que vous menez pour le respect des droits de l’homme en Chine. J’exprime par ailleurs mon soutien aux femmes et aux hommes qui s’engagent partout dans le monde pour le respect des droits humains. Ceux qui pratiquent la discrimination, la répression, l’emprisonnement, la torture physique et la torture psychique, ceux qui pratiquent l’élimination des femmes et des hommes parce qu’ils appartiennent à un courant philosophique, politique, religieux, doivent rencontrer la désapprobation et la condamnation unanime.".
  • Message de soutien de Maria Roth-Bernasconi Conseillère nationale socialiste de Genève à l’association Falun Gong et contre tout régime qui se permet de torturer des personnes pour n’importe quel délit supposé ou effectué

    "Le meilleur allié de la torture, c’est le silence. Couloirs secrets, villas clandestines, lieux de détention secrets, dont les Etats nient l’existence. Brisons donc ce silence et condamnons la torture où qu’elle soit pratiquée et contre quiconque elle est pratiquée. Nulle religion, pratique sportive, exercice de la liberté d’opinion mais aussi nul crime ou délit commis ne justifie la torture. Dans ce sens je soutiens le combat des adeptes du Falun Gong qui luttent contre les pratiques inhumaines exercées contre les membres de ce mouvement."
  • 40 O.N.G cosignent une déclaration invitant les Nations Unies à condamner les abus des droits de l'homme en Chine

    "Le gouvernement des Etats-Unis doit continuer à prendre la tête des résolutions sur la Chine insistant sur la persécution de Falun Gong et sur les autres abus des droits de l'homme et en organisant les appuis multilatéraux pour obtenir le passage par la Commission d'une telle résolution ; A la soixantième session de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies à Genève, en Suisse, une résolution sur la Chine devrait être présentée pour inviter la République populaire de Chine à mettre un terme à ses violations de droits de l'homme et pour répondre aux normes internationales."
  • Discours de la « Mission Globale pour Secourir les Pratiquants de Falun Gong Persécutés » lors de la conférence de presse a Genève

    "A cause du manque de condamnation ouverte de la persécution de la part de la société internationale, non seulement les gens en Chine font face à la persécution, les individus, les organisations et les gouvernements occidentaux ont aussi été forcés de compromettre leurs principes de justice et de conscience."
  • Les « Amis du Falun Gong » se rassemblent pour faire appel pour Charles Lee

    Le 11 Mars, les pratiquants de Falun Gong de San Francisco et les « Amis de Charles Lee » se sont rassemblés devant le Consulat Chinois à San Francisco pour recommander que le Département d'Etat présente une résolution condamnant la persécution de la Chine envers le Falun Gong au cours des réunions de la Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies. Ils ont fait appel en même temps pour que le gouvernement chinois libère immédiatement le citoyen américain Charles Lee. Le Dr. Sherry Zhang, un des amis du Dr. Lee qui travaille pour les Laboratoires Nationaux de Berkeley, a indiqué au rassemblement que ça faisait plus d’une année que le Dr. Lee avait été illégalement arrêté et détenu par le gouvernement chinois en Janvier 2003. Il a été battu, nourri de force, forcé d'assister à des sessions de lavage de cerveau et forcé d'exécuter du travail d’esclave en prison.
  • Un représentant aux Nations Unies de l’Association Citoyens du Monde : “Nous espérons que la solidarité entre les ONG et les élèves du Falun Gong aidera à changer l’attitude du Gouvernement chinois”

    L’interdiction du Falun Gong par le gouvernement chinois a commencé en Juillet 99. Depuis la Sous Commission aux Droits de l’Homme d’Août 99, les Citoyens du Monde soulignent aux Nations Unies que l’interdiction du Falun Gong sans procès ni audition publique préalable est une violation directe de l’article 18 du Pacte International des Droits Civils et Politiques que la Chine a signé. C’est aussi une violation directe de l’esprit de la déclaration sur l’élimination de toute forme d’intolérance et de discrimination fondée sur la religion ou la conviction.
  • Message d’un représentant aux Nations Unies de l’ONG Interfaith International : “Interfaith International soutient votre croyance et votre liberté de croyance et d’expression en Chine.”

    "Interfaith International soutient votre croyance et la liberté de croyance et d’expression en Chine. Nous serons à vos côtés durant cette Commission des Droits de l’Homme pour dénoncer l’intolérance envers Falun Gong en Chine."
  • Discours de la Société Internationale pour les Droits de l’Homme durant un rassemblement pour intenter une plainte pour génocide contre Jiang Zemin en Allemagne.

    Le Samedi 6 mars, plus de 50 pratiquants de Falun Gong de Karsruhe et des villes environnantes ont tenu un rassemblement sur la Place du Marché à Karslruhe pour informer les gens du progrès de la plainte pénale intentée auprès de la Magistrature Fédérale à Karlsruhe contre l’ancien président de la Chine Jiang et ses complices.
  • CIEFG : Un appel pour que des actions décisives mettent un terme au Génocide en Chine

    Pendant que la Commission des Nations Unies sur les droits de l'homme se rassemble à Genève cette semaine, le Centre d'Information Européen sur le Falun Gong (CIEFG) se joint au chœur grandissant des voix invitant la Commission à censurer la Chine pour les violations terrifiantes et répandues des droits de l'homme contre les pratiquants de Falun Gong dans l'ensemble de la Chine
  • Discours par “la Société des Personnes Menacées” lors d' un rassemblement en Allemagne

    "Bien que la Chine ait ratifié la convention des droits de l’homme sous les Lois Internationales, qui stipule clairement que la torture ne sera pas tolérée dans le pays, la torture est un rituel journalier dans les prisons et les stations de police chinoises. Notre plainte a été rejetée sous prétexte que Jiang était un visiteur d’état. Pour cette raison il était intouchable selon les lois de la Cour Allemande. Nous sommes certains que Jiang Zemin et d’autres dirigeants éminents parmi les dirigeants chinois sont responsables pour la quantité excessive de morts de pratiquants de Falun Gong. Par conséquent nous sommes particulièrement heureux qu’une coalition d’organisations internationales des droits de l’homme ait mis en marche un moyen d’amener le coupable en justice."
  • Communiqué de Presse d'Amnesty International: « De belles phrases ne suffisent pas ; elles doivent être accompagnés par des actions conséquentes."

    Le jour d'ouverture de la soixantième Commission de droits de l'homme des Nations Unies à Genève, Amnesty International a sorti un communiqué de presse à propos de l'annonce faite récemment au Congrès Du Peuple par la Chine concernant l’ajout dans la Constitution d'une condition sur les droits de l'homme. Amnesty International a fait bon accueil à cette annonce, toutefois elle a également rappelé à la Chine que cette avancée doit être suivie des lois et des améliorations dans les institutions de l’état comme garanties, afin d'assurer la mise en place de la protection des droits de l'homme. Amnesty International a fait remarquer que dans l’exécution de ses responsabilités concernant les droits de l'homme internationaux, les rapports de la Chine sont encore effroyables.
  • Ecosse: Rencontre avec des organisations de Droits de l’Homme pour leur apprndre les faits

    Le 18 février quand nous sommes arrivés d’Ecosse, l’organisatrice nous a dit avec embarras qu’il n’y aurait peut être pas beaucoup de personnes à la réunion, bien que sous soyons venus de si loin. Il n’y aurait peut être que cinq participants. Nous lui avons dit que même s’il n’y avait qu’une personne ça valait la peine d’être venus. Nous avons vu qu’elle était très touchée. En fin de compte plus de vingt personnes sont venues nous écouter ce soir là La salle était comble et les étudiants curieux. Après avoir regardé la vidéo et écouté les discours donnés par les pratiquants, ils ont posé beaucoup de questions. Ils voulaient non seulement comprendre la persécution mais ils voulaient aussi en savoir plus sur la pratique. Trois pratiquants ont fait de leur mieux pour leur répondre.
  • Lettre de la Mission Globale pour Secourir les Pratiquants de Falun Gong Persécutés à d’Autres ONG

    "Avec la 60e session de la Commission sur les droits de l'homme des Nations Unies à Genève qui approche rapidement, nous écrivons, de la part de 40 organisations des droits de l'homme internationales, pour vous demander de vous joindre à nous pour encourager les États-Unis à prendre l’initiative d’ une Résolution chinoise pour condamner la persécution du Falun Gong et autres abus des droits de l'homme et encourager tous les pays ayant des représentants à la 60e session de la Commission des droits de l'homme des Nations Unis à soutenir le passage d'une telle résolution. "