ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Nouvelles et évènements dans le monde

  • Reportage photos: Veille aux bougies sur la Place des Nations à Genève le jour de la Journée d’Ouverture de la 60ème session de l’ UNHRC

  • Discours par le Président de l’Association Européenne de Falun Dafa à l’extérieur de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies à Genève

    C’est maintenant la cinquième année consécutive que des élèves de Falun Dafa assistent à la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies. Nous sommes venus de différents endroits du monde, de loin et de près. Nous sommes venus en prenant sur notre propre temps, sur nos propres ressources, quelque fois en endurant des épreuves pour transmettre notre message. Ce message est simple et clair : "Arrêtez le génocide contre les pratiquants de Falun Gong en Chine."
  • Genève: Les élèves de Falun Gong font appel le premier jour de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies (Photos)

    A la conférence de presse à midi, deux membres du Parlement Suisse, Mme Maria Roth Bernasconi et M. Ueli Leuenberger et le Vice-Président de l’Association Européenne de Falun Dafa, M. Peter Jauhal ont respectivement pris la parole. M. David Hiller du Parti des Verts de Genève, le Secrétaire de l’organisation non gouvernementale Interfaith International le Dr Charles Graues et le Président de l’Association des Citoyens du Monde, M. René Wadlow ont envoyé des messages au rassemblement. A la fin, un pratiquant de Falun Gong d’Australie Pan Yu a raconté la persécution qu’il a soufferte dans un camp de travail chinois depuis le début de l’année 2000 jusqu’en mai 2000.
  • Des pratiquants de Dafa venus du monde entier informent les gens des faits de la persécution à Genève avant la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies

  • WOIPFG : Rapport sur la Participation des Médias Chinois dans la Persécution du Falun Gong (Photos)

    Depuis que le régime de Jiang Zemin a commencé à persécuter le Falun Gong au mois de juillet 1999, les médias chinois ont lancé une campagne de propagande pour diffamer le Falun Gong, incitant à la haine, et trompant le peuple chinois. Typiquement, les rapports de propagande les plus influents sont tout d’abord publiés et télédiffusés sur les médias nationaux au plus haut niveau, y compris la Télévision Centrale de la Chine (CCTV), l’Agence de Nouvelles Xinhua, le Quotidien Chinois, l’Agence de Nouvelles Chinoise, le quotidien Guangming, les Nouvelles de l’Armée de Libération, et les Nouvelles de la Jeunesse Chinoise. Les falsifications sont alors publiées et télédiffusées à nouveau dans tous les médias locaux. La propagande diffamatoire disséminée par le média d’état est la pierre angulaire de la persécution. La propagande trompeuse, accouplée à la contrainte et aux encouragements, a permis au régime d’engager tous les niveaux de la société à accepter et même à participer directement à la persécution.
  • Central News Agency : La Chambre des représentants des Etats-Unis fait passer une résolution encourageant l'administration à condamner la Chine pour violations des droits de l'homme

    La chambre des représentants a demandé au Président Bush de condamner la Chine à la commission des droits de l'homme cette année et exiger une alliance et un appui, afin d'empêcher le gouvernement chinois d'employer des pays du tiers-monde pour mettre son veto à la résolution comme elle a fait dans le passé. Les plus importants parmi les 81 charges incluent la réticence du gouvernement chinois à suivre internationalement le droit reconnu à la liberté d’expression, la liberté de croyance et la liberté d’association; il a continué à réprimer l'église catholique, qui est fidèle au Vatican; il a continué à intensifier le contrôle sur les Bouddhistes tibétains et les activistes; il persécute les activistes des droits de l'homme et les pratiquants de Falun Gong; les bourreaux de la loi emploient toujours la torture pour obtenir des confessions ; ils vendent les organes des prisonniers du quartier des condamnés à mort ; exigent l'avortement obligatoire qui a mené au déséquilibre des deux sexes; et 14 ans après le massacre de Tienanmen de 1989, certains de ceux qui ont protesté en 1989 sont toujours incarcérés et il n’y a aucune partie indépendante pour enquêter sur le massacre.
  • Une organisation de Droits de l’Homme japonaise couvre la persécution des pratiquants en Chine (Photos)

    Afin de faire prendre conscience de la persécution des pratiquants de Falun Gong au Japon et de promouvoir le Falun Gong. Les élèves de Falun Gong du Japon ont activement clarifié la vérité à tous les cercles au Japon, en particulier aux organisations des droits de l’homme. Leurs efforts persistants ont aidé beaucoup de gens à comprendre les faits et à agir selon leur conscience. Le mensuel d’une organisation de droits de l’homme le Jinkin Times (le Temps des Droits de l’Homme), a commencé à publier une série d’articles exposant la persécution sans précédent que les élèves de Falun Gong ont souffert en Chine, ainsi que les actions pénales intentées contre Jiang Zemin dans de nombreux pays.
  • Résolution officielle prise lors de la conférence internationale « Génocide de l’Ere Nouvelle »

    Nous nous engageons à explorer les options présentées à ce forum pour des actions contre le génocide et la persécution internationale du Falun Gong en Chine et ailleurs à travers le monde, et nous espérons avoir l’occasion de partager avec les participants du Forum International de Stockholm les informations et les nombreuses idées des ONG et des avocats de droits de l'homme sur une base continue.Nous avons convenu que la persécution continuelle d'environ cent millions de citoyens chinois par le gouvernement de la République populaire de Chine pour leur croyance morale, est une manifestation sérieuse de génocide telle que définie dans l’article 2 de la Convention de Génocide de 1948 et est inacceptable dans le monde d’aujourd'hui, et compromet le développement de la coopération et de la confiance entre nations et demande des efforts particuliers des gouvernements pour l’amener à sa fin.
  • Quelques réflexions à propos de la prochaine rencontre de la Commission des Droits de l’homme des Nations Unies à Genève

    Confrontés au régime mauvais, les pratiquants ne se sont pas soumis ni n’ont battu en retraite. Ils sont allés à Genève encore et encore pour montrer le beau visage de Dafa au monde, et annuler la perversité et la brutalité de la persécution. Dans le mauvais temps, ils ont marché pour protester contre la persécution. Par les nuits froides ils se sont assis pour veiller à la mémoire des pratiquants qui ont perdu leur vie. A la Place des Nations plus d’un millier de pratiquants ont fait une grève de la faim pour protester contre la poursuite illégale de pratiquants par la police de Hong Kong sous la pression de Jiang Zemin. Ils ont raconté à d’innombrables gens la véritable histoire, espérant éveiller leur conscience et les sauver.
  • Terrorisme d’Etat et Génocide Discours prononcé à la Conférence Internationale sur le « Génocide de la Nouvelle Ere » (extrait)

    "Nous pensons normalement aux terroristes comme à un groupe d’individus qui utilisent des méthodes violentes pour terroriser un état en les soumettant à leurs requêtes. Le terrorisme d’état a lieu lorsque les ressources d’une nation entière sont exploitées pour terroriser ses individus en les soumettant à la volonté du parti dirigeant ou du dirigeant. Ceci est le standard dictatorial et plus spécialement la pratique Communiste, pas seulement en Chine. La description se conforme particulièrement bien à la persécution brutale que l’ancien Président chinois Jiang Zemin a déchaîné contre les pratiquants de Falun Gong en Chine."
  • La persécution massive visant le Falun Gong est un Crime de génocide, discours prononcé à la Conférence Internationale "Génocide de la Nouvelle Ere"

    Alain Finkielkraut estime, "Satan s'est incarné en la personne d'Hitler qui ne représentait rien moins qu'une allégorie du diable." Le fascisme est devenu l'ennemi suprême de l'humanité durant la 2nde Guerre Mondiale, mais telle n'est plus la situation aujourd'hui, car les crimes commis par une autre sorte de régime totalitaire ont été soit ignorés ou bien la communauté internationale a prétendu les ignorer. Dans le cas du Falun Gong, la preuve présentée est que la tuerie ciblée et le fait d'agir délibérément sur le bien-être physique et mental des pratiquants du Falun Gong ne sont pas seulement commis de manière systématique, mais sont clairement motivés par des spécificités "religieuses". Nous voyons aussi la preuve solide d'une conspiration précautionneusement planifiée, dictée par l'autorité suprême "constitutionnellement responsable pour" ses actes, et coordonnée de concert avec la soi-disant autorité super gouvernementale du bureau "6.10" sous la direction du Politburo du Parti Communiste Chinois. La directive suprême concernant le Falun Gong a été révélée comme "Les détruire physiquement au niveau de leur chair, diffamer leur réputation au niveau politique, et épuiser leur capacité à survivre économiquement."
  • Irlande : Le Falun Gong demande que la persécution des pratiquants en Chine soit discutée pendant le dialogue sur les droits de l'homme UE - Chine

    Des pourparlers bilatéraux sur les droits de l'homme entre l'Union européenne et la Chine ont été récemment tenus à Dublin, capitale de l’Irlande. Les organisations des droits de l'homme ont demandé au gouvernement irlandais de prêter attention à la persécution des pratiquants de Falun Gong de Chine, avec la censure d’Internet et le blocus de l’information par la Chine,. Les pratiquants de Falun Gong ont aussi pris de nouvelles mesures en vue d’intenter un procès contre les fonctionnaires chinois qui persécutent le Falun Gong.
  • Chine: L'USCIRF appelle à une résolution EU Genève sur la Chine, et recommande une Résolution de la Chambre sur la Chine

    La Commission des Etats-Unis sur la Liberté Religieuse (USCIRF) appelle les Etats-Unis à présenter une résolution sur la Chine à la Commission des Etats-Unis sur les Droits de l’Homme à Genève ce mois ci parce que le gouvernement chinois continue à s’engager dans des violations particulièrement graves des droits de l’homme, dont la liberté religieuse. L’USCIRF recommande au Congressiste Chris Smith (R-NJ) et au Congressiste Tom Lantos (D-CA) de présenter et au Congrès de passer à une écrasante majorité la Résolution de la Chambre 530. La Résolution 530 appelle le Gouvernement de la République Populaire de Chine à mettre fin à ses violations des droits de l’homme en Chine et à permettre au peuple chinois de pratiquer ses croyances religieuses ouvertement et en sécurité. La Résolution presse le gouvernement chinois de cesser sa répression de touts les pratiquants religieux et de sauvegarder les droits de l’homme fondamentaux
  • Comment la persécution du Falun Gong est liée aux entreprises occidentales par le porte parole de la WOIPFG à la Conférence Internationale "Génocide de la nouvelle ère"

    "La persécution nécessite de l'argent, naturellement. D'où est-ce que l'argent provient, comment peut il être produit ? Quel pourrait être le rôle des grandes compagnies, particulièrement celles qui investissent à l'étranger ? Comment le régime chinois maltraite-t-il des personnes dans les camps de travaux forcés ? Il y a quelques semaines, nous avons reçu une information selon laquelle environ une douzaine de pratiquants de Falun Gong travaillant dans une société Volkswagen en coparticipation à Changchun, la capitale de la province de Jilin en Chine, ont été licenciés de leur travail en raison de leur croyance. Récemment, un autre cas semblable a été confirmé. Où va l'argent ? La WOIPFG étudie cette question. Les entreprises devraient faire très attention et se rendre compte qu'actuellement une partie de la société chinoise s’emploie complètement à attaquer le Falun Gong. L'investissement en Chine soutient cette persécution. Exposer de tels cas aidera à arrêter les investissements dans les endroits malsains, et aidera à faire cesser la persécution en Chine."
  • France Des Délégués à la Convention des Droits de L’Homme de Lyon Expriment leur Soutien au Falun Gong.

    Les délégués de la conférence ont exprimé leurs inquiétudes sur la question des droits de l'homme en Chine, en particulier en ce qui concerne le Falun Gong. Bon nombre d'entre eux avaient appris ce qui s'était produit pendant le Nouvel An Chinois à Paris, par l’intermédiaire de la TV ou de la radio. En raison des mensonges et de la pression du régime de Jiang, les policiers français avaient traité les pratiquants de Falun Gong d’une façon qui violait les droits de l'homme et s'opposait aux principes de base de la nation française.