ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Nouvelles et évènements dans le monde

  • Exposer La Persécution de Falun Gong Dans le Système Educatif Chinois Durant la Réunion Annuelle de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies

    En se basant sur son expérience personnelle, le licencié de l’Université Tsinghua et pratiquant de Falun Gong a d’abord comparé l’éducation des droits de l’homme et les valeurs des droits de l’homme des étudiants des écoles chinoises et irlandaises. Il a dit, « dans les cours politiques de l’Université Tsinghua, nous, étudiants étions informés que la Constitution Chinoise établissait que les citoyens avaient la liberté de croyance, d’association et d’expression ; Cependant, on ne nous disait jamais comment mettre ces droits en pratique. En réalité, si les étudiants essayaient de les mettre en pratique, ce à quoi ils faisaient face étaient les punitions et beaucoup de difficultés, et même les arrestations et la mort. La persécution des étudiants de l’Université Tsinghua qui pratiquent Falun Gong en est un bon exemple. »
  • Rapport d’enquête sur les produits fabriqués par les pratiquants du Falun Gong dans les camps de travaux forcés de la Chine (Deuxième partie)

    De nombreuses preuves indiquent que les entreprises telles que Shanghai Three-Gun Group Co., Ltd, le Shandong Leader Handicraft Articles Co., Ltd., et Henan Rebecca Hair Products Inc. en Chine ont collaboré avec les camps de « ré-éducation par le travail forcé » ou les centres de détention pour forcer les pratiquants du Falun Gong à un travail dur et non rémunéré lors de leur détention. Les pratiquants illégalement détenus sont forcés d’endurer plus de 10 heures de dur travail par jour ou même de travailler la nuit en plus de leurs heures régulières. Ceux, qui ne peuvent pas produire les quotas assignés à cause de difficultés physiques, sont battus et torturés.
  • Genève: Zhang Cuiying dépose une plainte contre Jiang Zemin auprès de la Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies

    Le 7 avril 2004 à 15 heures, la célèbre artiste sino-australienne et pratiquante du Falun Gong Mme Zhang Cuiying a déposé une plainte auprès de la Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies par l'intermédiaire de M. Chris Nyst, avocat des droits de l'homme. La plainte est déposée contre Jiang Zemin qui est à l'origine de la persécution contre le Falun Gong en Chine. Ceci est le premier cas déposé par une personne aux Nations Unies sur la persécution des pratiquants du Falun Gong en Chine.
  • Une pratiquante de Dafa témoigne à l’UNHRC sur la violence perpétrée contre les femmes

    Mme Yoko Kaneko, une pratiquante de Falun Gong japonaise qui a été emprisonnée pendant un an et demi dans un camp de travaux forcés chinois, a fait au forum de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unis, un rapport sur la torture brutale et le lavage de cerveau qu’elle a subis. Elle a fait appel pour la fin immédiate de la persécution du Falun Gong.
  • La souffrance de la famille de Chen Aizhong éveille l’attention aux Nations Unies

    « Bien que Asma Jerry, spécialiste du groupe de travail sur le meurtre illégal, avec l’équipe spéciale sur les arrestations illégales, ait envoyé un appel urgent concernant la souffrance de la famille de Chen Aizhong au Gouvernement chinois, malheureusement certains membres de la famille de Chen Aizhong ont encore été persécutés à mort. Parce que le nombre de cas impliquant la Chine a de loin excédé la capacité du mécanisme des Nations Unies, les NU ont nommé un spécialiste pour traiter exclusivement les cas de la Chine. En Chine, les pratiquants de Falun Gong constituent la plus grande part de la répression pour raisons politiques ou autres. Par conséquent, toute résolution pouvant arrêter la persécution du Falun Gong est particulièrement nécessaire. »
  • Lettre de Friends of Falun Gong USA à plus de 1250 des plus grandes corporations américaines

    "Nous ne vous suggérons pas d’arrêter de faire affaire avec la Chine . Nous comprenons que les compagnies existent pour faire de l’argent et ce que les circonstances en Chine offrent une occasion de le faire. Nous comprenons que les entreprises américaines en Chine peuvent avoir l’effet d’apporter la prospérité au pays, sortant des millions de gens de la pauvreté et améliorant la qualité de vie. Nous comprenons aussi qu’être davantage exposée aux idéaux et aux valeurs occidentales peut semer les germes d’une société plus ouverte dans le futur. Cependant, nous sentons la nécessité de rappeler aux entreprises américaines que, malgré la détente, la Chine demeure régie par un régime communiste qui jusqu’à présent emploie des méthodes brutales de torture pour briser ses propres citoyens qu’elle en vient à considérer comme une menace."
  • Le chapitre espagnol d’ Amnesty International Exprime sa préoccupation à propos de la Persécution du Falun Gong en Chine

    Comme vous le savez , Amnesty International surveille de près depuis longtemps la persécution du Falun Gong par le Gouvernement chinois et a exprimé sa préoccupation de nombreuses fois. Les documents que vous nous avez envoyés à propos de la persécution du Falun Gong et des abus des droits de l’homme on été ajoutées à une banque de données que nous avons établie pour la persécution du Falun Gong.
  • Annonce de la China Mental Health Watch : enquête sur la Torture mentale et les abus des institutions psychiatriques dans la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine

    Depuis que la persécution des pratiquants de Falun Gong a commencé le 20 juillet 1999, les médias et les organisations des droits de l'homme à travers le monde ont continuellement rapporté la cruauté du gouvernement chinois envers les pratiquants de Falun Gong, y compris les mauvais traitements psychiatriques Selon des données incomplètes, environ 1.000 pratiquants de Falun Gong en bonne santé ont été envoyés de force dans des établissements psychiatriques, et beaucoup ont reçu des injections forcées de drogues psychotropes. Ils ont été systématiquement électrocutés et certains ont été attachés et gavés pendant de longues périodes. Au moins 10 pratiquants sont morts de ce type de mauvais traitement. Plusieurs de ces pratiquants ont été détenus dans des hôpitaux pendant des périodes longues de deux ans et demi. Au moins quatre-vingt-dix établissements psychiatriques en Chine ont participé à cet aspect particulier de la persécution.
  • Les Pratiquants de Falun Dafa Visitent 40 Ambassades et Missions Permanentes Durant la Réunion de la Commission des Droits de l'Homme à Genève

    Chaque mission et ambassade a reçu des matériaux contenant un livret du rapport des Nations Unies sur la persécution du Falun Gong:, un VCD intitulé "Feu Mensonger", (un exposé de l'auto immolation montée de toute pièce par la groupe de Jiang pour diffamer Falun Dafa) et des lettres de pratiquants qui ont subi directement la persécution. Ils ont aussi été informés des procès autour du monde intentés contre Jiang et ses complices pour crime contre l'humanité et génocide.
  • Créer un dynamisme pour s’opposer aux abus des Droits de l’Homme de la Chine

    He Haiying, Porte-parole du Comité Global pour Secourir les Pratiquants de Falun Gong Persécutés a dit que la persécution du Falun Gong en Chine est représentative des abus des droits de l’homme en Chine, parce que la persécution du Falun Gong revient à la répression de la liberté de croyance, de pensée, d’expression et d’assemblée. Les pratiquants de Falun Gong viennent de toutes les couches de la société, si leurs parents et leurs amis sont inclus, ils sont représentatifs de toute la société chinoise. Il a souligné que l’interférence à la liberté de croyance consiste à priver et nuire aux droits d’une personne à protéger sa propre conscience et dignité ; qui représentent l’essentiel des droits de l’homme. Aussitôt que cette persécution sera stoppée, les droits de l’homme en Chine seront assurés.
  • Des organisations des droits de l’homme encouragent les Etats Unis à présenter une résolution sur la Chine au UNHRC

    La résolution dit que « L’agression violente contre le Falun Gong, un mouvement spirituel pacifique dont les trois principes sont Vérité, Compassion et Tolérance est un exemple évident de cette injustice, et la persécution du Falun Gong ainsi que d’autres abus des droits de l’homme en Chine violent la Convention Internationale des droits Civils et Politiques, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et la propre Constitution de la Chine ».
  • L’Allemagne soutient la résolution condamnant les pratiques de droits de l’homme de la Chine

    La 60ème Session de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies se tient à Genève du 15 mars au 23 avril 2004. Un membre du Comité des Droits de l’Homme Allemand, M. Haibach, qui est aussi membre du Parlement allemand est arrivé à Genève Lundi. Voici la retranscription des questions auxquelles il a bien voulu répondre avant son départ pour Genève.
  • Discours de pratiquants de Falun Gong au Forum des Nations Unies sur les Droits de l’homme en Chine

    L’après midi du 2 avril, la délégation américaine assistant à la rencontre de la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies a organisé un séminaire concernant la résolution condamnant les abus des droits de l’homme de la Chine. Ceux qui y assistaient incluaient des représentants d’organisations de droits de l’homme des états membre des Nations Unies, des pratiquants de Falun Gong et des membres de l’Eglise de la Famille etc. L’auditorium n’avait pas un siège vacant.
  • UNHRC: L'ébauche de la résolution proposée par les Etats-Unis

    Le 2 avril 2004, durant la Commission des Droits de l'Homme de l'ONU à Genève, la Mission U.S. aux Nations Unies a tenu une consultation pour débattre sur une ébauche de résolution au sujet des violations des droits de l'homme en Chine, que le gouvernement U.S. projette de présenter à la Conférence des Droits de l'Homme de l'ONU. Plus de cents représentants de missions de différents gouvernements et d'organisations non gouvernementales aux Nations Unies ont participé à cette consultation. L'ambassadeur américain aux Nations Unies, Mr Richard Williamson, présidait la réunion.
  • La WOIPFG publie un nouveau livre « Rapports d’Enquête sur la persécution du Falun Gong » -- - Un porte-parole envoie une copie aux ministres de chaque pays durant la réunion de la Commission des Droits de l’homme des Nations Unies à Genève

    L’Organisation Mondiale d’Enquête sur la Persécution du Falun Gong ( (WOIPFG) a annoncé le 6 avril 2004, qu’elle avait publié un nouveau livre "Rapports d’enquête sur la persecution du Falun Gong," et que son porte-parole M. John Jaw allait présenter le livre pour la première fois à Genève, où va se tenir la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies.