ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Nouvelles et évènements dans le monde
 

ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Nouvelles et évènements dans le monde

  • RSF- CHINE - Pressions policières sur le quotidien Nanfang Dushi Bao après la révélation d¹un nouveau cas de SRAS

    "Cheng Yizhong, rédacteur en chef du quotidien Nanfang Dushi Bao (Les nouvelles de la métropole du Sud), ainsi que six membres de l¹équipe du journal, ont été interrogés, le 6 janvier 2004, par la police de Canton pour une prétendue affaire de corruption. En décembre 2003, le tabloïd avait révélé un nouveau cas de SRAS. .. "Il ne fait aucun doute que cette affaire de corruption est un prétexte pour tenter de faire taire la rédaction du journal, connue pour ses révélations compromettantes pour les autorités locales et nationales", a déclaré Reporters sans frontières. En s¹en prenant à Cheng Yizhong et à l¹équipe du Nanfang Dushi Bao, les autorités lancent de nouveau un message très clair à l¹ensemble des médias afin de les dissuader d'informer librement sur le SRAS. Reporters sans frontières demande à l¹Organisation mondiale de la santé d¹intervenir auprès des autorités chinoises pour qu¹elles laissent circuler librement l¹information sur l¹épidémie. En 2003, la censure puis la propagande avaient maintenu la population dans l¹ignorance de la réalité de l'épidémie dans le pays."
  • Suisse: Les Pratiquants clarifient les faits au Sommet Mondial de l’Information

    Durant le Sommet Mondial de l’Information, un Forum de Développement ICT a eu lieu à Genève entre le 9 et le 13 décembre 2003. L’objectif du Forum était de « promouvoir la communication interpersonnelle afin d’améliorer la qualité de la vie ». 265 délégués de plus de 80 pays assistèrent au Forum. Ils étaient envoyés par des gouvernements, des associations civiles, des entreprises privées, des unités sponsorisées et des organisations intergouvernementales. L’Association de Falun Dafa Suisse a eut aussi l’opportunité d’avoir un stand d’information pendant le Forum. l’organisateur a estimé de 35 à 40 000 le nombre de personnes ayant assisté aux réunions, dont Mr Kofi Annan le Secrétaire Général des Nations Unis, des leaders nationaux, des fonctionnaires gouvernementaux, des chefs d’entreprises et des membres de plusieurs associations civiles.
  • Les Amis Européens du Falun Gong tiennent, en Suède, un Atelier International sur le “Génocide moderne”.

    Différents massacres ont inévitablement changé le monde laissant une cicatrice indélébile sur l’histoire humaine . Cependant, cela a aussi fourni un outil au monde pour prévenir le génocide dans le futur, par des méthodes telles que la Convention des Nations Unies sur le Génocide. Malgré que de nombreuses personnes dans le monde se soient dévouées pour prévenir le génocide, les questions suivantes doivent être posées. Si des crimes inhumains se produisent, pouvons nous les identifier ? Comment cela se manifeste-t-il ? Comment pouvons nous traiter cela ? Même si l’histoire se répète, les crimes peuvent ne pas prendre la même forme que dans le passé. L’atelier des ONG discutera de ces problèmes sous différents angles, et en utilisant différentes expériences individuelles.
  • Plus de dix organisations chinoises d’outre-mer font appel aux États-Unis pour investiguer davantage sur le cas de Liang Guanjun -- Une lettre raconte l’aggression du 23 juin sur les pratiquants de Falun Gong dans le Chinatown de New York

    La lettre a raconté l’incident du 23 juin de cette année, dans lequel Liang Guanjun et sa bande ont battu des pratiquants de Falun Gong dans le Chinatown de New York, un acte violent que le consulat chinois a ouvertement soutneu le jour suivant dans les médias. Ces organisations étaient choquées et mal à l’aise de voir que les autorités chinoises menées par Jiang Zemin avaient propagé la persécution envers le Falun Gong aux États-Unis, une terre de liberté et de démocratie.
  • WOIPFG Rapport d'enquête sur les produits que les pratiquants sont forcés de fabriquer dans les camps de travaux forcés 1ere partie (Photos)

    L'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG), créée le 23 janvier 2003, se voue à l’étude systématique de la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine par Jiang Zemin et le « bureau 610 » sous ses ordres et par les camps de travaux forcés, les centres de détention, les prisons, etc... Ce rapport se concentre sur les preuves de l’existence des produits issus du travail forcé des pratiquants de Falun Gong illégalement détenus dans les camps de travail chinois. Les preuves incluent un cas au centre de détention N°1 de Lanzhou dans lequel un vieux pratiquant de Falun Gong de 57 ans, Wan Guifu, a été obligé de fendre les coques de grandes graines de pastèques avec ses dents et d'éplucher la cosse avec ses doigts pour fabriquer un des produits distribués par Lanzhou Zhenglin Nongken Food Ltd. Comme Wan ne pouvait pas accomplir cette tâche requérant une main d’oeuvre importante, le capitaine de la 4ème équipe Li Jun a encouragé les prisonniers de la cellule No.9 à torturer Wan, ce qui a causé sa mort
  • Discours du député du Parlement européen John Bowis à la conférence de presse du Falun Gong à Strasbourg

    "Aussi mon message pour la Chine est que vous êtes une grande nation, vous avez une riche histoire, vous êtes le berceau de la civilisation, et de bien des manières vous avez apporté à notre monde beaucoup de bénéfices. Et cependant il y a ici quelque chose qui entache votre fier passé, c’est la façon dont vous traitez certaines de vos minorités, parmi lesquelles il y a le Falun Gong dont nous parlons aujourd’hui. Et sûrement, sûrement, vous pouvez réaliser que cela n’aide pas la cause de la Chine dans le monde. Notre intérêt est de faire que l’Europe Occidentale travaille avec les chinois où qu’ils soient mais certainement à l’intérieur de la grande république chinoise pour la paix, pour la bonne volonté, pour la prospérité et pour les droits de l’homme, et notre engagement sera de faire pression pour cela dans les mois et les années à venir. Et j’espère que sous peu, nous verrons les progrès que vous nous rapporterez et qui montreront que cette pression produit de l’effet et que les gens qui partagent la communauté du Falun Gong soient à nouveau capables de pratiquer leur style de vie comme ils le souhaitent. Merci ! "
  • Discours de Roger Helmer, député, lors d’une conférence de presse de Falun Gong à la Cour Européenne des Droits de l'Homme

    "Maintenant ce n'est pas à moi d’adopter une position particulière sur les points de vue particuliers religieux ou philosophiques. Ce par quoi je suis concerné c’est la liberté des personnes dans le monde entier à pratiquer leur religion et avoir leur propre point de vue politique. Je suis concerné, par exemple, par la persécution des chrétiens dans les Malaccans tout comme je suis préoccupé par la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine. Mais que puis-je dire à présent au gouvernement chinois ? Je les inviterais d'abord tous à Hong-Kong à respecter leur engagement à leur choix d’un pays et deux systèmes afin de contrôler Hong-Kong et je les inviterais à respecter les idées et les souhaits démocratiques politiques des habitants de hong kong. Mais de plus je les inviterais à changer leur attitude en Chine continentale et à reconnaître que vous ne pouvez pas mener un pays à une bonne réussite et à une bonne économie en interdisant aux gens d’avoir leurs propres opinion et leurs propres avis, particulièrement lorsque ces personnes ne présentent aucune menace à l’ordre établi dans tous les cas. "
  • Suède : Efforts communs des pratiquants de Falun Gong et d'Amnesty International pour la Journée Internationale des Droits de l'Homme à Gothenburg

    Le 10 décembre est la journée Internationale des Droits de l'Homme célébrée dans différents pays du monde. A Gothenburg, Amnesty International et les pratiquants de Falun Gong ont tenu une activité commune pour aider les gens à en apprendre plus sur les abus des droits de l'homme.
  • " Intenter un procès contre l'ex-dirigeant chinois, Jiang Zemin, est une étape cruciale en vue d'envoyer les abuseurs des droits de l'homme en justice"

    L' Association pour les Personnes Menacées a été très attentive à la persécution à long terme des pratiquants de Falun Gong, des Bouddhistes tibétains, des Musulmans Uigur, des Catholiques, des Chrétiens et autres activistes pour la démocratie. La raison pour laquelle ils ont été persécutés est qu'ils ont exercé publiquement leurs droits fondamentaux inscrits dans la constitution chinoise. Ces cas de persécution ont été manipulés par l'état, sous l'ordre direct du parti et de l'état. C'est-à-dire, que les cas de persécution dus à la religion, la croyance, le point de vue sur les événements mondiaux et la tendance politique d’individus ne devraient pas être attribués à des fonctionnaires individuels qui abusent du pouvoir, mais au parti et à l'état.
  • La mission globale pour sauver les pratiquants de Falun Gong persécutés appelle à la libération de Mlles Li Qian et Zhou Xuefei

    Les pratiquants de Falun Gong avertissent les auteurs de cette persécution, qu’à en juger par tous les événements historiques précédents de même nature dans l’histoire, ceux qui ont commis des crimes contre des gens innocents n’ont jamais pu échapper au juste jugement en invoquant l’excuse d’ « obéir aux ordres des plus hautes autorités. » Après la II ème guerre mondiale, les nazis n’ont pas pu échapper au jugement de la justice ni obtenir le pardon avec l’excuse d’avoir « obéi aux ordres. » L’enquête sur les perpétrateurs en Chine progresse. Non seulement l’Organisation Mondiale d’Enquête sur la Persécution du Falun Gong examine de nombreux cas de persécution, mais aussi, Jiang Zemin, en même temps que ses complices, sont poursuivis dans les tribunaux de plusieurs pays pour les crimes de génocide, crimes contre l’humanité, torture et violation des droits humains fondamentaux.
  • Reporters sans frontières interpelle quatorze chefs d'entreprises sur leur politique commerciale dans le secteur d'Internet

    Le gouvernement chinois censure des centaines de sites web : les publications en ligne de médias occidentaux, les sites de la dissidence politique et, plus généralement, toute page Internet dont le contenu est jugé critique envers le gouvernement ou le régime communiste. La Chine s'est dotée, avec l'aide d'entreprises étrangères, de moyens techniques extrêmement sophistiqués pour surveiller le Net, aussi bien le surf des internautes que les e-mails transmis.
  • Le Magazine " Droits de l'Homme " Rapporte le Procès Contre Jiang Zemin en Allemagne

    L'article décrit la persécution inhumaine que Mlle Wang a soufferte en chine depuis juillet 1999 parce qu’elle pratique le Falun Gong, incluant le gavage forcé et la torture brutale.
  • Allemagne : Une Association Internationale de Droits de l'Homme tient un concert de bienfaisance pour les droits de l'homme des pratiquants de Falun Gong

    Les 22 et 23 novembre 2003, la branche allemande de l'Association Internationale de Droits de l'Homme a tenu un concert pour les pratiquants de Falun Gong à l'Hôtel de Ville de Berlin, Rotes Rathus.Tous les spectacles présentés étaient offerts par les pratiquants, le chant comme la danse. Des centaines de spectateurs ont répondu par de chaleureux applausissements à chaque partie du programme.
  • La Coalition Globale pour Amener Jiang Zemin en Justice a soumis des preuves à la cour Internationale à la Hague (Photos)

    Dans l’après-midi du 26 novembre 2003, à 13h, la Coalition Globale pour Amener Jiang Zemin en Justice a tenu un rassemblement à l’extérieur de la Cour Internationale à la Hague. La coalition a soumis des documents imprimés à propos du procès contre Jiang de différents pays au premier juge de la Cour Internationale et demandé que Jiang soit jugé. Les participants venaient de Hollande, de Suisse, d’Allemagne et d’Israël. C’est le sixième rassemblement public organisé par la Coalition Globale suivant des rassemblements similaires à Paris, Munich, Franckfort, Cologne et Berlin.
  • ACAT - Pétition pour Jun Liun, torturé en détention, en danger de mort

    Par notre pétition, nous nous adressons au Directeur de la Sécurité publique de la province de Jilin en lui demandant d’enquêter sur la situation dans la prison de Jilin et l’hôpital de Changchun et de prendre les mesures nécessaires afin de préserver efficacement les détenus contre les actes de torture infligés par le personnel carcéral. Nous demandons aussi que les responsables d’actes de torture soient traduits devant des tribunaux. Ensuite nous exigeons que Cheng Jun Liu reçoive un traitement convenable.