ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Nouvelles et évènements dans le monde

  • WOIPFG : Des dignitaires du PCC ont forcé Eutlestat à mettre fin à son contrat avec NTDTV

    L’Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) a récemment reçu des informations indiquant que de hauts fonctionnaires du Parti communiste chinois se sont secrètement impliqués à empêcher le renouvellement du contrat entre Eutelstat et la télévision New Tang Dynasty (NTDTV). Par des pressions politiques et des aiguillons économiques , le PCC a forcé la compagnie satellite européenne Eutelstat à cesser son service à NTDTV, dans une tentative de maintenir leur contrôle des médias en Chine.
  • Genève : incident à la Commission des droits de l'homme

    La présentation par une ONG d’un instrument de torture utilisé en Chine au cours d’une séance de la 61e Commission des droits de l’homme le 5 avril dernier a mis la délégation chinoise en émoi. Sa réaction de nature éminemment politique et à la mesure de son embarras, s’est révélée être finalement un aveu des graves violations des droits de l’homme commises dans ce pays que les autorités s’évertuent pourtant à nier.
  • Des pratiquants de Falun Gong sont invités au Parlement Européen à l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme

    Le 27 mars 2005, deux pratiquantes de Falun Gong d’Allemagne et de France qui ont personnellement subi la persécution dans des camps de travail en Chine étaient invitées au Parlement Européen. Cet après midi là, quand elles ont rencontré le MP allemand M. Gahler elles lui ont non seulement parlé de leurs expériences personnelles mais elles lui ont aussi donné des descriptions graphiques des méthodes de torture perpétrées contre des mères et des enfants dans cette persécution inhumaine contre le Falun Gong. Rencontrant ces deux victimes pour la première fois et après avoir entendu leurs déclarations il a dit "Je suis profondément choqué. "
  • Déclaration officielle de la création de l’Association « les Amis du Falun Gong » Suisse

    L’Association des Amis du Falun Gong Suisse a été fondée 2030 jours après le début officiel de la persécution du Falun Gong en Chine. Cette association révélera la vérité sur la persécution au public et oeuvrera pour mettre fin à la persécution perpétrée en Chine. Les Amis du Falun Gong suisses ont l’intention d'offrir un appui moral aux pratiquants du Falun Gong en Chine. En même temps cette association se joindra aux efforts qui se font à l’échelle mondiale afin que les autorités chinoises arrêtent ce génocide
  • Le groupe de travail des droits de l'homme du Falun Gong fait appel auprès des Nations Unies au nom de l’avocat chinois Guo Guoting

    Le 8 mars 2005 le groupe de travail des droits de l'homme du Falun Gong, qui travaille en coopération avec les Nations Unies depuis plusieurs années, a fait officiellement appel auprès de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies au sujet du cas de l’avocat Guo Guoting du cabinet d'avocats de Tianyi à Shanghai. La licence de M. Guo a été retirée et son ordinateur professionnel lui a été confisqué par les gens du bureau judiciaire de Shanghai. M. Guo a été victime de pareils actes de répression non seulement parce qu’il a défendu des dissidents en Chine, mais aussi parce qu’il a agi, malgré une énorme pression de la part du gouvernement, en tant qu'avocat de la défense des pratiquants de Falun Gong M. Qu Yanlai, M. Chen Guanghui et M. Lei Jiangtao.
  • France : Strasbourg, Les consciences s’éveillent durant une activité du Falun Gong devant le Parlement européen - Trois anecdotes

    Entre le 21 et le 24 février 2005 une conférence européenne a été tenue à Strasbourg en France pour discuter de la résolution de la Convention Internationale des Droits de l’Homme, qui aura lieu ce mois ci. Les pratiquants européens de Falun Gong se sont rassemblés devant le bâtiment de l’UE pour tenir une exposition anti-torture et faire des démonstrations des exercices du Falun Gong, afin de rappeler à l’UE et au monde que le régime communiste chinois n’a pas renoncé à sa campagne de génocide contre le Falun Gong.
  • Suisse : Une exposition contre la torture a lieu devant le bâtiment des Nations unies lors de la Commission des droits de l'homme

    Le 14 mars, la Commission annuelle des Droits de l'Homme aux Nations Unies (UNHCRC) s'est ouverte à Genève. A cause de travaux en cours sur la place de Genève, une grande partie des activités n'ont pu avoir lieu cette année. Malgré cela, les pratiquants de Dafa de Suisse ont été autorisés à occuper une partie du site et d'y tenir une exposition contre la torture l'après-midi du 16 mars. Ils ont exposé l'inhumanité de la persécution du parti communiste chinois à l'encontre des pratiquants de Falun Gong pour les participants à l'UNHRC.
  • Déclaration du 'Développement International de l'Education' (IED) devant la Commission des Nations Unies sur les Droits de l'Homme concernant les droits de l'homme en Chine

    L'IED recommande vivement à tous les Etats de prendre davantage d'actions décisives afin de protéger les pratiquants de Falun Gong de la persécution directe ou indirecte dans leur propre pays et de faire cesser les intimidations par les autorités chinoises ou leurs agents à l'encontre des pratiquants de Falun Gong, des médias, des entreprises commerciales, des écoles et des universités ou encore d'autres établissements. Les diplomates qui y participent devraient être conviés à quitter leur poste. Les Etats devraient utiliser tous les aspects de leur relation bilatérale avec la Chine pour faire cesser la persécution des pratiquants de Falun Gong et pour qu'il y ait une amélioration avant tout significative au niveau des droits de l'homme.
  • La résolution de l’Union européenne exprime une extrême préoccupation à propos des violations des droits de l’homme en Chine

    La récente Résolution de l’Union européenne a déclaré que dans la 61ème Conférence de l’Union européenne qui se tiendra à Genève, l’UE exprimera son extrême préoccupation à propos des violations des droits de l’homme en Chine. L’UE a également exprimé son inquiétude que le gouvernement chinois ait réussi à éviter toute condamnation de leur situation des droits de l’homme à la dernière conférence des droits de l’homme des Nations unies, du fait que le comité ait passé une motion de non action, à l’initiative du gouvernement chinois. D’autre part, selon les Nations unies, le comité des droits de l’homme ne peut pas protéger efficacement les droits de l’homme et on estime nécessaire que l’UE envisage d’ amender le système.
  • Royaume Uni : Les étudiants et le personnel de l’Université de Glasgow expriment leur soutien pour les droits humains des pratiquants du Falun Gong

    La section étudiante d’Amnesty International a tenu un séminaire du Falun Gong le soir du deuxième jour de l’exposition anti-torture. Les pratiquants ont fait une démonstration des exercices et ont parlé de la pratique. Ils ont parlé aux étudiants de la popularité du Falun Gong qui se pratique dans plus de 60 pays, de l’ancien dirigeant chinois Jiang Zemin qui a utilisé la longue histoire de persécution du PCC dans sa vendetta personnelle contre le Falun Gong et des nombreuses atrocités et abus des droits de l’homme que les pratiquants subissent depuis ces six dernières années.
  • Allemagne : Une organisation Internationale des Droits de l’Homme et les pratiquants du Falun Gong tiennent ensemble un séminaire sur les violations des droits de l’homme en Chine.

    Les pratiquants ont présenté le Falun Gong en accompagnant leur présentation d un court clip vidéo , ils ont abordé quelques cas graves de persécution contre les pratiquants de Falun Gong en Chine, puis projeté un documentaire révélant que l'immolation de la place Tiananmen était une mise en scène du régime chinois pour inciter à la haine contre le Falun Gong. Après la conférence, les étudiants ont signé la pétition pour soutenir la poursuite judiciaire contre les crimes de génocide de Jiang Zemin. Certains se sont engagés à participer aux expositions anti-torture et à attirer l’attention des gens sur la persécution inhumaine qui se déroule en Chine.
  • Déclaration des Amis du Falun Gong des Etats-Unis concernant l’article d’Associated Press (AP) du 21 janvier 2005 intitulé « Le gouvernement chinois fait valoir des pratiquants de Falun Gong repentants »

    Les Amis du Falun Gong des Etats-Unis demandent à Associated Press, et à toutes les presses libres du monde entier, ainsi qu’au public de réfléchir aux implications d’accepter et de publier un tel article pour une organisation de médias respectable. Nous demandons à AP de publier une suite de l’histoire pour examiner les motifs inavoués du PCC en dissimulant la persécution du Falun Gong, et de révéler ses cinq longues années de persécution. Alors que nous commémorons le 60ème anniversaire de la libération d’Aushwitz, et à la lumière d’autres génocides tels que celui du Rwanda et de Darfur, nous espérons que les leçons apprises jetteront la lumière sur ce qui se passe en Chine
  • Reporters sans frontières condamne la décision du gouvernement d'interdire à deux journalistes canadiens de se rendre en Chine

    Reporters sans frontières est indignée par cette décision qui prive les deux journalistes de la chaîne New Tang Dynasty TV (NTDTV), David Ren et Danielle Zhu, de la possibilité d'exercer leur métier librement. " La chaîne est surtout visée à cause du traitement qu'elle accorde à de nombreux sujets sensibles, comme l'épidémie de SRAS, la situation des droits de l'homme en Chine et enfin la répression que subissent les adeptes de Falungong.
  • Discours des Amis européens du Falun Gong à la Conférence de Presse à Londres

    "Pendant ces cinq ans, plus de 1600 pratiquants ont été torturés à mort lors de détentions policières, et le brutal régime de l’ancien président Jiang Zemin a été responsable de l’emprisonnement de plusieurs milliers de pratiquants, pour n’avoir rien fait d’autre qu’exercer leur droit constitutionnel à la liberté de parole et de croyance. Jusque là, la persécution n’a montré que peu de signes d’amélioration depuis la mise en place du nouveau gouvernement voici presque deux ans. Cette persécution jette sur l’humanité une ombre honteuse que nous devons tout faire pour expurger."
  • France: Les pratiquants sont invités à une conférence par des Organisations des droits de l’homme actives en Asie du Sud-Est

    Le 18 décembre 2004, une importante conférence sur les problèmes des droits de l’homme au Vietnam, au Laos, en Birmanie, au Cambodge et en Chine s’est tenue au Centre de la Culture et de l’Education de Paris. Une centaine de personnes étaient présentes. Les organisations des droits de l’homme d’Asie ont exposé les graves violations des droits de l’homme dans ces pays autoritaires et communistes. La persécution du Falun Gong initiée par le régime communiste de Jiang Zemin qui continue à sévir a soulevé l’inquiétude dans le cœur de chacun et a été condamnée par toutes les organisations et les participants présents à la conférence .