Forum des pratiquants

Bénéfices de la pratique | Compréhensions et expériences de cultivation/pratique | Clarifier les faits/sauver les gens | Souvenirs inoubliables | Histoires - Opinions | Ma rencontre avec Dafa | Témoigner pour l'histoire | Conférences de Loi | Mots du coeur

  • Interview d’un policier en Ukraine: "Falun Dafa Hao"

    Je veux exprimer ici ma tristesse que la police Chinoise ne connaisse pas la vérité du Falun Dafa.Je suis un policier d’Ukraine, je porte un uniforme de la police, mais Falun Dafa n’a pas d’uniformes. Notre Maître a dit que dans Dafa la chose la plus importante est le cœur d’une personne. Aujourd’hui il y a en Ukraine tant de gens qui pratiquent Falun Dafa, y compris des policiers.
  • Lettre de Brian Trought, l’un des 36 occidentaux ayant fait appel place Tiananmen.

    Chaque fois lorsque je lis l’ histoire d’un pratiquant de Falun Gong qui va à la placeTiananmen pour faire appel, je suis admiratif de leur courage. Je suis aussi attristé que ces personnes magnifiques doivent endurer de telles tortures inhumaines pour avoir fait ça. Même si je suis allé à Tiananmen, mon action n’est rien comparé à tout ce que ces pratiquants doivent endurer.
  • Déclaration de l’industriel Italien Alfredo Fava à l’occasion du Forum Economique Mondial.

    "Est-il acceptable qu’un pays comme la Chine, terre d’une culture très ancienne et très avancée, soit transformée en enfer pour des millions d’honnêtes pratiquants de Falun Gong, au moment même où commence l’unification commerciale des nations ?"
  • Lettre aux chinois de Chine continentale par une pratiquante Suisse.

    "Chez nous il y a un dicton qui dit : " on a peut être une fois dans sa vie l'occasion d'être héroïque mais on a cent fois par jour l'occasion de ne pas être lâche"...
  • Répondre aux questions à propos du Falun Gong lors d'un dîner avec des familles chinoises.

    L’hôte versait du vin à chacun. Lorsqu’il est arrivé vers moi, il a dit ; « Oh, je sais qu’un pratiquant de qigong n’est pas supposé boire. ». A ce moment, une femme derrière moi a demandé : “Pratiquer le Qigong ? Quelle sorte de qigong est-ce donc ? J’ai répondu : « C’est le Falun Gong, et je l’ai pratiqué depuis plus de deux ans. C’est vraiment bien. » A la suite de ma réponse, l’atmosphère s’est échauffée comme de l’eau sur le feu...
  • Pourquoi est-ce que je pratique et cultive Zhen Shan Ren (Vérité Compassion Patience) ?

    Le docteur Lu, auteur de cet article, est professeur d’université en Chine. Sa femme et six autres pratiquants de la même université ont été illégalement condamnés à une année de camp de travail pour être allés sur la Place TianAnMen rendre justice au Falun Dafa.
  • Une pratiquante canadienne raconte son arrestation sur la place Tiananmen

    La déclaration qui suit a été faite par Connie Chipkar à l’aéroport d’Heathrow, à Londres, et enregistrée par un pratiquant anglais :
  • Le gouvernement chinois: terrorisme d'état contre conscience.

    "Pourquoi toutes ces cruautés et atrocités? A quoi sert ce terrorisme d'état?" En tant que pratiquant de Falun Gong, on me pose chaque fois la même question quand je parle de la persécution du Falun Gong par le gouvernement chinois. La réponse est simple: terroriser les gens afin qu'il soumettent leurs consciences.
  • les pratiquants de Falun Dafa qui vivent à l’extérieur de la Chine ont-ils aussi été persécutés ?

    Nos demandes de prolonger nos passeports et nos demandes de visas sont refusées. Parce que nous pratiquons le Falun Gong, certains d’entre nous ont été suivis par des espions et leurs conversations personnelles ont été secrètement enregistrées. Parce que nous pratiquons nos exercices devant les ambassades ou les consulats chinois, nos noms sont enregistrés, nous sommes encerclés et insultés verbalement par des groupes de gens qui directement ou indirectement travaillent pour le gouvernement chinois.
  • Réponse à quelques notions communes acquises du fait de la propagande chinoise.

    On dit en Chine à l’heure actuelle que si c’est pour la stabilité du pays, on peut tuer des gens. Mais quelle "stabilité" ?
  • Mon chemin

    Lorsqu’une fausse conception a été introduite dans la société toute entière, les souffrances que subissent ceux qui osent se lever est inimaginable. Perquisitions, prison, torture, mort sont des menaces permanentes, et la propagande mensongère qui incite le peuple a concevoir de l’hostilité envers le Falun Gong. Si personne n’ose s’opposer à cela, comment l’humanité finira-t’elle ?
  • L’expérience d’une pratiquante finlandaise, une des 36 occidentaux qui sont allés à la place Tiananmen.

    Je suis allée sur la place Tiananmen de Beijing le 20 novembre 2001. On pourrait dire que ce voyage a en fait débuté en juillet 1999, quand le Falun Gong a été interdit en Chine. J’ai toujours rêvé d’aller là-bas pour dire à ceux qui interdisent la pratique du Falun Gong : « Vous vous trompez complètement. »
  • Répondre à neuf questions. Neuvième question

    Neuvième question - Que suis-je censé faire ?
  • Les larmes de regret d'un vieil homme de 80 ans.

    e père d’un ami pratiquant a presque 80 ans. Comme il a été trompé par la propagande du gouvernement Chinois, il a coopéré avec les persécuteurs cruels afin d’essayer de contraindre son fils à renoncer à ses croyances alors qu’il était dans un camp de travail. Après qu’il ait regardé lun VCD clarifiant la vérité, il a réalisé ses erreurs. A ce moment, il a aussi appris quelques vérités et connotations du Falun Dafa. Il a éclaté en larmes. Exprimant qu’au futur il cultiverait lui aussi Falun Dafa, il a demandé à son fils des documents et a décidé de sortir et de clarifier la vérité.
  • Neuf paires de chaussures.

    Le 5 octobre 2001 je suis arrivé place Tiananmen Square pour défendre le Falun Gong. Je me tenais au sud du Mât du Drapeau National et ai vu une pratiquante d’environ 50 ans, prête à s’asseoir par terre. Dès qu’elle a été assise en méditation, des policiers se sont rués sur elle, l’ont saisie, et ont essayé de la pousser dans car de police. Juste à ce moment, la femme a dit, “Vous pouvez m’arrêter après ce que je veux vous dire” Sur ces mots, elle a sorti de son sac 9 paires de chaussures et les a étalées une par une sur le pavé de la place Tiananmen. “Voyez-vous ces neuf paires de chaussures ? Cela m’a pris 9 mois et 9 paires de chaussures pour arriver à Beijing de la Province de Sichuan pour dire une seule chose : Falun Dafa est bon”