Art, Science et Culture
 

Art, Science et Culture

Culture | Musique | science | Sagesse traditionnelle | Archéologie | Poésie | Beaux-Arts | Personnages historiques

  • Musique : Epoque florissante

     RealPlayer On-line(1min 38s) | RealPlayer Download(1.2MB) | MP3Download(1.5MB)
  • Poème : à l’intérieur

     Coeur fidèle, grâce et vertu miséricordieuses infiniesDu très profond où réside la sagesse la droiture surgit
  • Mon point de vue sur la médecine chinoise: (2me partie ) acupuncture de l’oreille

      La distribution des points d’acupuncture sur le pavillon de l’oreille est comme un embryon inversé avec la tête en bas et la hanche tournée vers le haut. Les différentes positions du corps ont des points correspondants sur l’oreille. Aussi n’est-il pas surprenant de voir les changements pathologiques de n’importe quelle position dans le corps à partir de l’oreille.
  • Une fable à propos de colère

     "Il était une fois, un dieu qui avait vu comment les gens s’étaient détournés de leurs mauvaises actions, il renonça à la calamité qu’il avait préparée et les préserva d’un inévitable désastre ..."
  • Légendes à propos de l’herbe Lei Gong Teng

     Shen Nong (le fermier divin ) est un empereur légendaire crédité d’avoir enseigné comment cultiver la terre au peuple chinois. Une autre de ses contributions renommée est qu’il fut le premier pratiquant de phytothérapie traditionnelle chinoise. IL essaya des centaines d’herbes pour tester et analyser leurs effets. La légende raconte qu’il mourut après avoir testé une herbe du nom de Duan Chang Cao ...
  • Musique : Sois sauvé

     RealPlayer On-lineRealPlayer Download
  • Ancienne Histoire: L’Histoire du froment

     "Il était une fois, quatre épis de froment poussant sur chaque tige de froment. Un dieu voulant avoir un aperçu de la vie humaine se transforma en mendiant et descendit dans le monde humain. Il alla devant la porte principale d’une famille, et mendia sa nourriture auprès de l’hôte . A ce moment l’hôtesse confectionnait des crêpes..."
  • Chanson : La contrainte ne peut pas changer les gens – Les Pommiers continuent de pousser à Changchun

     La contrainte ne peut pas changer,Le désir dans le cœurL’esprit humain,Est une vie éternelleLa contrainte ne peut pas changer,La quête de la VéritéL’esprit humain,Veut retourner d’où il vient
  • Promenades dans la forêt d’abricotiers : Hua Tuo et les pivoines

     "La légende raconte que le fameux docteur Hua Tuo des Trois Royaumes plantait différentes sortes de fleurs et d’herbes dans sa cour et son arrière-cour. Il insistait pour goûter soigneusement chaque herbe afin d'en découvrir les propriétés avant de les prescrire à ses patients ..."
  • Poème: Le chapitre final

     Un vague souvenir et une douce nostalgie,pour la cultivation solitaire au sein de forêts de bambous, En fait ce ne sont que des notions romantiques : Les montagnes sont froides et peu fréquentées ; La cultivation est ardue et douloureuse.
  • Une introduction au Calendrier lunaire chinois : le solstice d’hiver

     Le Solstice d’Hiver est un terme qui marque le changement de l’automne à l’hiver. Ce jour-là, la lumière du jour est la plus courte et la nuit la plus longue dans l’hémisphère nord. Tandis que la latitude du soleil augmente, le jour se raccourcit et la nuit s’allonge. A l’intérieur du Cercle Arctique, c’est la nuit polaire. Après le Solstice d’Hiver, le soleil se déplace vers l’hémisphère Nord. Aussi le jour dans l’hémisphère Nord se raccourcit- il et la nuit augmente. C’est l’opposé dans l’hémisphère sud.
  • Paysage unique dans de l’eau (2)

      Les expériences sur les cristaux d’eau menées par le Dr Masaru Emoto au Japon ont été publiées dans des journaux et suscité des réponses enthousiastes parmi les lecteurs. Nous avons donc interviewé plusieurs personnes dans les cercles scientifiques et les avons invités à s'exprimer sur la signification de ces expériences.
  • L’origine du mot “Forêt d’abricotiers”

     "Dong Feng vivait dans les montagnes et ne cultivait pas la terre. La journée, il soignait les patients, mais sans les faire payer. Lorsqu’il soignait des patients qui étaient atteints de maladies graves, il leur demandait de planter cinq abricotiers ; lorsqu’il soignait des patients qui étaient atteints d’une maladie sans gravité, il leur demandait de planter un seul abricotier. De nombreux patients venaient le consulter et il était très occupé chaque jour..."
  • Poème: S’éveiller

     Pourquoi ? Oh pourquoi ?La vérité doit elle sembler mourir Pour nous indiquer la voie à suivre ?...
  • Photographie : La lumière sur le lac